Le président Lyndon B. Johnson rencontre le directeur du FBI J.Edgar Hoover à propos de l'enquête sur l'assassinat de John F. Kennedy ©Getty - Corbis
Le président Lyndon B. Johnson rencontre le directeur du FBI J.Edgar Hoover à propos de l'enquête sur l'assassinat de John F. Kennedy ©Getty - Corbis
Le président Lyndon B. Johnson rencontre le directeur du FBI J.Edgar Hoover à propos de l'enquête sur l'assassinat de John F. Kennedy ©Getty - Corbis
Publicité
Résumé

Inamovible du fait de son immense popularité, J. Edgar Hover s'est dans les faits davantage soucié de lutter contre la "subversion" communiste que contre le crime organisé.

En savoir plus

La chasse aux sorcières... Menée dans un climat hystérique par un sénateur alcoolique, elle a bouleversé l'Amérique de l'après-guerre. Des hommes ont vu leur carrière brisée et ont subi l'opprobre de leurs concitoyens, d'autres, d'origine étrangère, ont été contraints à l'exil et certains ont dû dénoncer leurs proches, leurs amis... 

L'émergence du maccarthysme, comme on l'a appelé, du nom de Joseph McCarthy, ce sénateur-imprécateur, a coïncidé avec le début de la Guerre froide. Un homme, déjà tout puissant au sortir du conflit mondial, a joué un rôle considérable dans la mise en place de cette campagne anticommuniste : John Edgar Hoover, directeur du FBI, en poste depuis 1924. Peut-être même en a-t-il été le véritable chef d'orchestre...

Publicité

Dans un premier entretien, Monsieur X. a retracé la jeune carrière de ce redoutable policier qui n'a jamais redouté de mettre en scène ses exploits et ceux de ses agents spéciaux, les fameux "Incorruptibles". D'où sa grande popularité et son maintien à la direction de FBI, en dépit des méthodes inquiétantes qu'il a généralisées. 

Maniaque du fichage, Hoover espionne, ne craint pas de violer les droits civiques de ceux auxquels il s'attaque et, lorsqu'il le faut, se livre au chantage en utilisant les dossiers confectionnés par ses services. Malgré ces excès, le patron du FBI se sent invulnérable. Surtout depuis que le président Roosevelt a commis l'erreur de lui confier, juste avant guerre, la possibilité de mener aussi des enquêtes politiques...

Programmation musicale

  • Bruno Letort  Urgent message
  • Francesco Tristano  Hello
  • Nina Simone  I put a spell on you 

Bibliographie