L’usine de Caudry dans le Nord, où les pizzas contaminées par l’E. Coli ont été fabriquées. ©AFP - FRANCOIS LO PRESTI
L’usine de Caudry dans le Nord, où les pizzas contaminées par l’E. Coli ont été fabriquées. ©AFP - FRANCOIS LO PRESTI
L’usine de Caudry dans le Nord, où les pizzas contaminées par l’E. Coli ont été fabriquées. ©AFP - FRANCOIS LO PRESTI
Publicité
Résumé

Six mois après le scandale, plusieurs salariés de l’usine Buitoni à Caudry mettent en cause des pratiques que Nestlé leur aurait imposées : la réduction du temps de nettoyage et l’utilisation d’une farine non pasteurisée.

En savoir plus

Plusieurs rapports d’inspection ont montré que Buitoni avait fait preuve de négligences dans son usine de Caudry, dans le Nord, en matière de propreté. Mais les salariés que la Cellule investigation de Radio France a pu rencontrer vont plus loin. Ces dérives remontent selon eux à un plan dit de compétitivité imposé en 2015 par Nestlé France, la maison mère de Buitoni.

Les silos plus nettoyés depuis sept ans

Ce plan prévoit alors de diviser par deux le temps de nettoyage et de doubler le temps de production. Dans le même temps, Nestlé met fin à un contrat avec une société extérieure qui avait du matériel de nettoyage adapté à ce genre de production. Le résultat, selon les salariés, est que des zones entières de l’usine ne seraient plus nettoyées depuis lors. C’est le cas des silos, ces tours qui stockent la farine. “Avant 2015, ils étaient nettoyés au moins une fois par an, explique un employé. On les vidait l’été pour qu’une société chargée de l’entretien puisse venir les nettoyer à l’intérieur. Depuis 2015, cela n’a pas été fait.” Or, le guide de bonnes pratiques européennes recommande de les nettoyer au moins une fois par an.

Publicité

La propreté d’autres endroits de l’usine laisse aussi à désirer, comme les gaines d’aération de l’atelier boulangerie - où la pâte à pizza est fabriquée. Les farines en suspension auraient bloqué la climatisation, ce qui aurait provoqué une hausse de la température jusqu'à 27 degrés en été. Or, la température peut être un facteur de développement des bactéries.

Changement de farine quelques mois avant la contamination

Les salariés ont également expliqué que la farine qui servait à fabriquer les pizzas Fraîch’Up incriminées a été changée quelques mois avant la contamination des pizzas“Début 2021, il y a eu un changement de farine alors que ça faisait 20 ans qu'on faisait la Fraîch’Up avec la même, affirme l’un d’eux. On n'avait jamais eu de problème avec cette farine pasteurisée. Et on nous a dit : maintenant, vous allez utiliser une pâte classique qui n'est pas pasteurisée. On n’a pas compris pourquoi.” Interrogée, la direction de Nestlé nous a confirmé avoir changé la recette des pizzas sans donner de précisions sur la nature de farine en question.

Retrouvez ici l'article complet issu de cette enquête.

Programmation musicale de Secrets d'info :

  • Titre diffusé : JEANNE ADDED – Hey Boy
  • Générique : Clément Léotard et David Gubitsch
Références

L'équipe

Jacques Monin
Jacques Monin
Jacques Monin
Production
Cellule investigation de Radio France
Cellule investigation de Radio France
Christophe Imbert
Réalisation
Jean-Baptiste Audibert
Programmation musicale
Mélissa Foust
Collaboration
Nicolas Dewit
Collaboration
Maxime Tellier
Collaboration
Laetitia Cherel
Journaliste
Antoine Comte
Journaliste