Publicité
En savoir plus

C’est une petite révolution : Ségolène Royal souhaite que l’Europe abaisse le niveau de protection du loup pour pouvoir en tuer plus. Le ton a bien changé depuis l’époque où on célébrait son retour dans le parc du Mercantour en 1992. Il est désormais présent dans trente-trois départements. On lui attribue 9000 brebis tuées en 2015. Les mesures de protection des troupeaux semblent avoir atteint leurs limites. A-t-on sous-estimé ce qui allait se passer ? Comment en est-on arrivé là ?

**►►►L'enquête complète de Jacques Monin à écouter et à lire ** **ici **

Publicité
La décision de Ségolène Royal de faire évoluer le statut de protection du loup
La décision de Ségolène Royal de faire évoluer le statut de protection du loup
© France Inter - France Inter
Références

L'équipe

Jacques Monin
Jacques Monin
Jacques Monin
Production
Cellule investigation de Radio France
Cellule investigation de Radio France
Jacques Monin
Jacques Monin
Jacques Monin
Journaliste
Matthieu Aron
Journaliste