Petites, mobiles et abordables : les Tiny Houses
Petites, mobiles et abordables : les Tiny Houses
Petites, mobiles et abordables : les Tiny Houses  ©Getty
Petites, mobiles et abordables : les Tiny Houses ©Getty
Petites, mobiles et abordables : les Tiny Houses ©Getty
Publicité
Résumé

Les Tiny Houses sont des petites maisons, minuscules même ! Elles sont généralement éco-conçues et on considère qu’elles sont très intéressantes du point de vue de leur impact environnemental notamment.

En savoir plus

Le concept de la Tiny House vient des Etats-Unis : 2005 après l’ouragan Katrina, puis 2008 la crise des subprimes sont 2 années fondatrices. Résultat des milliers d’américains dans la rue, et la solution de cet habitat léger et peu onéreux pour se reloger mais aussi dire non à un système où le foncier est roi. 

Un type de logement qui fait son chemin en France 

Notamment pour des motivations d’ordre écologique : moins consommer d’eau, d’énergie, ne plus participer à l’artificialisation des sols, gagner en liberté également puisque ces minuscules maisons sont mobiles…Pour des raisons économiques avec des prix entre 30 et 60 000 euros.

Publicité

Mais attention, on n’est pas dans le gadget, on parle bien d’une philosophie de vie.

Avec la crise sanitaire, est-ce qu’on assiste à une explosion des ventes de ces petites maisons ?

C’est ce que je pensais mais pas forcément, même s’il n’est pas idiot d’imaginer qu’un certain nombre de personnes pourrait opter pour l’habitat léger notamment pour la résidence secondaire quand on habite en ville et qu’on n’a pas forcément les moyens ou l’envie d’acheter une grande maison…Cela peut aussi concerner la résidence principale, comme pour Camille Chaudron qui est consultant en transition écologique, elle a entrepris un tour de France des tiny houses pour préparer son projet, et la crise du Covid-19 n’y est pas pour rien ! 

La question du cadre juridique pose aussi question 

C’est vrai car comme je vous le disais la catégorie est celle de l’habitat léger, avec bien souvent des règles différentes d’une commune à l’autre pour venir s’installer sur un terrain privé.

Pour autant cela vaut le coup de se renseigner car certaines collectivités ont fait le choix politique de soutenir la création de villages de Tiny Houses face à une demande de plus en plus importante.

Il faudra voir si la crise accélère ou pas le mouvement pour ces maisons minuscules et globalement pour la création d’éco-lieux alternatifs à la maison individuelle….

► Retrouvez la version longue de l’interview de Camille Chaudron ici.

► Vous connaissez une initiative qui peut participer à la transition écologique ? Contactez Valère Corréard.

Références

L'équipe

Valère Corréard
Valère Corréard