Isabelle Adjani dans la pièce "Le Vertige Marilyn" d'Olivier Steiner - Les Visiteurs du Soir, TS3
Isabelle Adjani dans la pièce "Le Vertige Marilyn" d'Olivier Steiner - Les Visiteurs du Soir, TS3
Isabelle Adjani dans la pièce "Le Vertige Marilyn" d'Olivier Steiner - Les Visiteurs du Soir, TS3
Publicité
Résumé

Isabelle Adjani a eu le vertige en dialoguant et en interprétant Marilyn Monroe dans la pièce d'Olivier Steiner. La pièce a été captée pour une diffusion exclusive et unique en direct sur France Inter, avec une interview d'Isabelle Adjani et d'Olivier Steiner (aucun replay ni podcast disponible).

avec :

Isabelle Adjani (comédienne).

En savoir plus

60 ans après la mort de Marilyn Monroe, l'écrivain Olivier Steiner a imaginé une discussion entre les deux icônes du cinéma qu'il admire : Marilyn Monroe et Isabelle Adjani. Ce dialogue imaginaire entre ces deux sommités du monde des arts et de la scène, puise dans la toute dernière interview qu'a accordée Marilyn avant sa mort et dans divers entretiens d'Isabelle Adjani.

Une pièce intense et subtile

Le 04 juillet 1962, Marilyn Monroe accueille chez elle le journaliste Richard Meryman du magazine Life. L'entretien dura un peu plus de six heures et s'est déroulé dans sa maison de Brentwood en banlieue de Los Angeles. Il s'agissait alors de la première maison que Marilyn Monroe a achetée après avoir vécu dans 36 lieux différents pendant 16 ans. Et la pièce d'Olivier Steiner Le Vertige Marilyn s'enracine dans cette maison. L'entretien est paru dans le magazine Life le 03 août de la même année, Marilyn quant à elle décède le 05 août.

Publicité

Dans cette pièce, Isabelle Adjani porte une reproduction, signée Dior, de la toute dernière robe que Marilyne Monroe porta pour son ultime séance photo, en 1962 avec le photographe Bert Stern pour la revue Vogue. Une robe de haute couture, cousue dans un velours noir et éclatant, fabriquée à partir d'un body ouvert dans le dos qui donnait presque l'impression à Marilyn Monroe d'être nue.

Isabelle Adjani, Marilyn Monroe et Norma Jean...

Pour Isabelle Adjani, "Marilyn Monroe a toujours été une petite sœur ou une grande sœur en fonction des moments et de ce qu’elle inspire". Elle incarne "ce qu'Edgar Morin appelle la star matricielle pour toutes les actrices et les comédiennes qui sont venues après [elle]". Parmi les multiples points de convergence entre les deux actrices, toutes deux sont transfuges de classes, ont accédé très rapidement et même de manière assez violente à la célébrité, ont joué avec les plus grands réalisateurs de leur époque, se sont essayées à la chanson et ont soufferts de grandes incursions dans leur vie intime et amoureuse, de la rumeur, de la parole mensongère... Le dialogue est presque partagé entre trois entités : Isabelle Adjani, Norma Jean (le nom de naissance de Marilyn Monroe) et le personnage de Marilyn que Norma Jean a créé pour s'en sortir.

Pour Olivier Steiner, « Isabelle n'incarne pas Marilyn, elle lui parle et Marilyn parle à travers elle. » Le point de départ de cette pièce trouve également son essence dans le livre "Le Ravissement de Marilyn Monroe" qu'Olivier Steiner et Anne Gorouben ont écrit et qui a été publié en décembre 2021 aux Editions Metropolis. Pour lui, "Marilyn est une surface de projection totale, son être, sa vie, sa façon de donner dans les tournages, d'insuffler la vie et de montrer la vie qui palpite, a donné aux gens l'impression de créer un rapport intime et immédiat avec elle".

“Le Vertige Marilyn”, d'Olivier Steiner

Le Vertige Marilyn signe le grand retour sur les planches d'Isabelle Adjani.

  • Texte d'Olivier Steiner, composé d'éléments fictifs d'un poème de Pier Paolo Pasolini traduit par René de Ceccatty, d'extraits d'entretiens d'Isabelle Adjani et de la dernière interview de Marilyn Monroe
  • Conception et mise en scène : Olivier Steiner et Emmanuel Lagarrigue
  • Scénographie et musique : Emmanuel Lagarrigue
  • Production exécutive : Thierry Suc - TS3 / Fimalac Entertainment
  • Production déléguée : Valérie Six
  • Merci à l’équipe du Vertige : Léa Boublil, Barthélémy Fortier, Eva Carmen Jarriau, Delphine Paccou, Laurence Azouvy, et Cédric Chami
  • Remerciements à La Maison Dior, à Valérie Six et à Rose Berthet, directrice du Théâtre de l'Atelier à Paris
  • La prise de son France Inter a été assurée par Kevin Peulot

Prochaines dates

  • Le août au Festival de Ramatuelle
  • Le 13 août 2022 au Festival de Lacoste
  • Les 15 et 16 octobre au Teatro Goldoni de Venise
  • Les 4 et 5 janvier au Théâtre Anthéa à Antibes
  • Et le 31 mars 2023 à la Salle Pleyel de Paris

Le titre diffusé en fin d'interview est River of No Return , interprété par Marilyn Monroe pour le film éponyme d'Otto Preminger (1954) dans lequel elle partagea l'affiche avec Robert Mitchum.

11 min
53 min
Références

L'équipe

Sonia Chironi
Journaliste
Marie Mougin
Collaboration
Gaetan Kolly
Réalisation
Josepha Lebrun
Stagiaire