Maria Aliokhina déguisée en livreur de repas pour fuir la Russie
Maria Aliokhina déguisée en livreur de repas pour fuir la Russie
Maria Aliokhina déguisée en livreur de repas pour fuir la Russie - twitter
Maria Aliokhina déguisée en livreur de repas pour fuir la Russie - twitter
Maria Aliokhina déguisée en livreur de repas pour fuir la Russie - twitter
Publicité
Résumé

Une membre du groupe contestataire russe Pussy Riot, Maria Aliokhina, a affirmé aujourd'hui avoir pu quitter Moscou, après avoir trompée la police en se déguisant en livreuse de repas.

En savoir plus

C'est la véritable histoire de Maria Aliokhina. Membre des Pussy Riot, le célèbre groupe contestataire russe, poursuivi depuis des années par les foudres du Kremlin. Maria Aliokhina était menacée de prison ferme depuis le début de la guerre en Ukraine.

"Bisou d'adieu" à Poutine

En septembre dernier, Maria Aliokhina a été condamnée à un an de "restrictions" à sa liberté (contrôle judiciaire, couvre-feu nocturne, interdiction de quitter Moscou) pour avoir appelé à manifester contre l'arrestation du principal opposant russe Alexeï Navalny. Fin avril, la justice russe a durci ces mesures en les remplaçant par une peine de prison ferme. Alors plutôt que de se rendre à sa convocation au tribunal à Moscou, elle a fait le choix de faire un "bisou d'adieu" à Vladimir Poutine, comme elle le raconte au New York Times.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Uniforme vert de livreur de repas

Maria Aliokhina affirme avoir trompé la vigilance de la police grâce à un uniforme vert de livreurs Delivery Club, un gros sac carré dans le dos. Pas de téléphone portable sur elle pour ne pas être repérée. Elle a d'abord passé la frontière avec la Biélorussie puis une semaine plus tard elle est arrivée en Lituanie. Elle vit aujourd'hui en Islande à Reykjavik, avec sa compagne une autre membre des Pussy Riot.

Bientôt en concert à Berlin

Elle n'ont pas fui la Russie mais elle sont partie "en tournée", disent elle sur twitter. Avec un premier concert à Berlin le 12 mai pour collecter de l'argent pour l'Ukraine. La militante rejoint ainsi des milliers de Russes qui ont quitté le pays depuis le début de l'offensive russe en Ukraine le 24 février.

Et aussi :

- Un sud africain porte plainte contre Facebook

- 120 soldats colombiens retenus par des cultivateurs de coca

Références