Un père rasta et ses enfants devant une école privée à Lilongwe, le 30 janvier 2020.
Un père rasta et ses enfants devant une école privée à Lilongwe, le 30 janvier 2020.
Un père rasta et ses enfants devant une école privée à Lilongwe, le 30 janvier 2020. ©AFP - AMOS GUMULIRA
Un père rasta et ses enfants devant une école privée à Lilongwe, le 30 janvier 2020. ©AFP - AMOS GUMULIRA
Un père rasta et ses enfants devant une école privée à Lilongwe, le 30 janvier 2020. ©AFP - AMOS GUMULIRA
Publicité
Résumé

Le pays africain légalise le cannabis et autorise les dreadlocks à l'école.

En savoir plus

Le Malawi rejoint l'Afrique du Sud, le Lesotho, et la Zambie voisine parmi les Etats africains qui autorisent la marijuana. Désormais les Malawites pourront faire pousser et commercialiser du cannabis. Un moyen de compenser les pertes dans l'industrie du tabac. Les Etats-Unis ont arrêté d'acheter les feuilles de tabac malawites parce que des mineurs travaillaient dans les champs.

Par ailleurs la justice, après des années de procédures, vient d'autoriser un jeune garçon, rasta, à aller à l'école avec ses dreadlocks. Jusque là c'était interdit, il fallait choisir entre sa coiffure (une part cruciale de l'identité rastafarienne) et son éducation.

Publicité

Sous les radars ce soir également :
Un nouveau Premier Ministre à Haïti, Joseph Jouthe est le troisième en un an.

Boris Johnson se marie et va avoir un bébé, la presse britannique se demande comment en parler, entre cynisme et enthousiasme.

Références

L'équipe

Amélie Perrier
Production
Amélie Perrier
Chronique