Un cultivateur marocain de cannabis montre un morceau de résine de cannabis, dans la région de Ketama, Maroc (19/09/2017)
Un cultivateur marocain de cannabis montre un morceau de résine de cannabis, dans la région de Ketama, Maroc (19/09/2017)
Un cultivateur marocain de cannabis montre un morceau de résine de cannabis, dans la région de Ketama, Maroc (19/09/2017) ©AFP - FADEL SENNA
Un cultivateur marocain de cannabis montre un morceau de résine de cannabis, dans la région de Ketama, Maroc (19/09/2017) ©AFP - FADEL SENNA
Un cultivateur marocain de cannabis montre un morceau de résine de cannabis, dans la région de Ketama, Maroc (19/09/2017) ©AFP - FADEL SENNA
Publicité
Résumé

Le premier producteur mondial de haschich veut désormais récolter les fruits d'une filière très juteuse.

En savoir plus

Si l a marijuana est interdite au Maroc, le pays est le champ géant des trafiquants du monde entier. Le royaume veut désormais en tirer profit, en valorisant la filière, d'abord avec le cannabis thérapeutique.

Le Cap ravagé par un incendie : de grosses inquiétudes sur les précieuses collections des Etudes Africaines de l'Université, en proie aux flammes.

Publicité

Et les "haenyos ", les "femmes de la mer" en Corée du Sud, ces plongeuses en apnée pour ramener concombres de mer et algues, sont menacées de disparition à cause du dérèglement climatique.

Références