Sophia, épouse de l'archéologue Heinrich Schliemann ornée des bijoux de Troie exhumés par lui-même
Sophia, épouse de l'archéologue Heinrich Schliemann ornée des bijoux de Troie exhumés par lui-même
Sophia, épouse de l'archéologue Heinrich Schliemann ornée des bijoux de Troie exhumés par lui-même ©Getty - ullstein bild Dtl. / Contributeur
Sophia, épouse de l'archéologue Heinrich Schliemann ornée des bijoux de Troie exhumés par lui-même ©Getty - ullstein bild Dtl. / Contributeur
Sophia, épouse de l'archéologue Heinrich Schliemann ornée des bijoux de Troie exhumés par lui-même ©Getty - ullstein bild Dtl. / Contributeur
Publicité
Résumé

Nous vous offrons un choix de quelques-unes des plus belles émissions de « Sur les épaules de Darwin ». Voici une nouvelle diffusion de l'émission du 10 Mars 2018 : « Éclats de passé : Avec Homère pour guide ».

En savoir plus

Tenter de découvrir des éclats de mondes disparus. Des vestiges des temps qui nous précèdent – et qui nous ont donné naissance.

« Tous les hommes », dit Chateaubriand, « ont un attrait secret pour les ruines ».

Publicité

Pour ce qui subsiste encore d’un passé révolu – malgré l’écoulement des âges. Comme un appel de ce qui n’est plus – vers ce qui a été. Un Il était une fois… dont il ne reste que des pierres.

Parfois, c’est la poursuite d’un rêve d’enfant.

Parfois c’est une photo jaunie, dans une revue. Et l’enfant sent que le chemin sera long pour y parvenir. Mais il sait que le chemin et le lieu sont connus.

D’autres fois, c’est un livre. Mais il n’y a plus de lieu. Pas de chemin. Les vestiges sont une légende. On ne sait même pas s’ils ont jamais existé.

S’ils ont existé, et qu’ils persistent encore, c’est enfoui dans la terre. Les retrouver n’est possible qu’à condition de les découvrir.

Et le pèlerin doit devenir archéologue_._

La seule carte dont il dispose n’est pas une carte mais un chant, un poème. Une rhapsodie – une suite de chants cousus les uns aux autres.

Et le territoire qu’évoque cette étrange carte est désormais enfoui sous la surface du sol. On ne sait pas très bien où. Dans le lointain passé.

S’imprégner d’un grand poème. Apprendre à parler la langue morte dans laquelle il a été écrit.
Le réciter jour après jour. En rêver.

Partir à la recherche des vestiges d’une épopée.
Et tenter de faire resurgir des profondeurs du sol un monde englouti dont il ne reste que des mots…

Livres

Hervé Duchêne. L’or de Troie ou le rêve de Schliemann. Gallimard, 1995.

Heinrich Schliemann. La fabuleuse découverte des ruines de Troie. Premier voyage à Troie 1868 suivi de Antiquités Troyennes 1871-1873. Pygmalion, 2009.

Homère. Iliade-Odyssée. Gallimard, 1955.

Heinrich Schliemann. Mycenae. A narrative of Researches and discoveries at Mycenae and Tiryns. Cambridge University Press, 2010.

Stéphane Foucart. La guerre de Troie a-t-elle eu lieu ? Enquête sur un mythe. Vuibert, 2014.

Alexandre Farnoux. Cnossos. L’Archéologie d’un rêve. Gallimard, 1999.

John Chadwick. Le déchiffrement du linéaire B. Gallimard, 1972.

Pierre Vidal-Naquet. Le monde d’Homère. Perrin, 2002.

Plutarque. Vies Parallèles. Gallimard, 2001.

Sarah Allan. The Way of water and sprouts of virtue. State of New York University Press, 1997.

Pierre Loti. Un Pèlerin d’Angkor. Kailash Éditions, 1997.

Sigmund Freud. Lettres à Wilhelm Fliess. 1887-1904. Puf, 2006.

Liens Internet

Heinrich Schliemann. Troy and Its Remains. A narrative of researches and discoveries made on the site of Ilium and in the Trojan plain. John Murray, London, 1875.Project Gutenberg, eBook

Korfmann M. Was there a Trojan War? Archeology, May/June 2004, 57.

Émissions sur le même thème

Éclats de passé : l’agate du combat . Émission du 24 mars 2018.

Éclats de passé : l’archéologie et l’ADN ancien. Émission du 7 avril 2018. 

Chansons diffusées

Haris ALEXIOU. Mia pirkagia. Estia

Florent MARCHET. De justesse. La Bréa / Wagram

Courtney BARNETT. Write a list of things to look forward to. Marathon Artists

Références

L'équipe

Christophe Imbert
Réalisation
Thierry Dupin
Programmation musicale