Les battements du temps.
Les battements du temps.
Les battements du temps. ©Getty - Aliyev Alexei Sergeevich
Les battements du temps. ©Getty - Aliyev Alexei Sergeevich
Les battements du temps. ©Getty - Aliyev Alexei Sergeevich
Publicité
Résumé

Nous vous offrons un choix de quelques-unes des plus belles émissions de « Sur les épaules de Darwin ». Voici une nouvelle diffusion de l'émission du 26 novembre 2011 : Les battements du temps (12). Ce n’était pas en moi, c’était moi...

En savoir plus

Philip Roth. Patrimoine,

« Ce bruit de pas de mes parents reconduisant M. Swann, ce tintement rebondissant, ferrugineux, interminable, criard et frais de la petite sonnette qui m’annonçait qu’enfin M. Swann était parti et que maman allait monter, je les entendais encore, je les entendais eux-mêmes, eux situés pourtant si loin dans le passé. […]

Publicité

Pour tâcher de l’entendre de plus près, c’est en moi-même que j’étais obligé de redescendre. C’est donc que ce tintement y était toujours et aussi, entre lui et l’instant présent, tout ce passé indéfiniment déroulé que je ne savais pas que je portais. [...]

J’avais le vertige de voir au-dessous de moi et en moi pourtant, comme si j’avais des lieues de hauteur, tant d’années. »

Marcel Proust. Le Temps retrouvé.

« Il faut avoir vu beaucoup de villes, beaucoup d’hommes et de choses, il faut connaître les bêtes, il faut sentir comment volent les oiseaux et savoir le mouvement qui fait s’ouvrir les petites fleurs au matin.

Il faut pouvoir se remémorer les routes dans des contrées inconnues, des rencontres inattendues, et des adieux prévus depuis longtemps – des journées d’enfance restées inexpliquées […]. Il faut avoir en mémoire des nuits de voyage qui vous emportaient dans les cieux et se dissipaient parmi les étoiles […] – et ce n’est pas encore assez que de pouvoir penser à tout cela. Il faut avoir le souvenir de nombreuses nuits d’amour, dont aucune ne ressemble à une autre. Il faut se rappeler les cris des femmes en train d’accoucher […]. Il faut aussi avoir été au côté des mourants, il faut être resté au chevet d’un mort […].

Et il n’est pas encore suffisant d’avoir des souvenirs. Il faut pouvoir les oublier, quand ils sont trop nombreux, et il faut avoir la grande patience d’attendre qu’ils reviennent.

Car les souvenirs ne sont pas encore ce qu’il faut. Il faut d’abord qu’ils se confondent avec notre sang, avec notre regard, avec notre geste, il faut qu’ils perdent leurs noms et qu’ils ne puissent plus être discernés de nous-mêmes ; il peut alors se produire qu’au cours d’une heure très rare, le premier mot d’un vers surgisse. »

Rainer Maria Rilke. Les carnets de Malte Laurids Brigge.

Articles scientifiques

Goshen I, Brodsky M, Prakash R, et coll. Dynamics of retrieval strategies for remote memories. Cell 2011, 147:678-89.

Suzuki W, Naya Y. Two routes for remembering the past. Cell 2011, 147:493-5.

Farovik A, Place R, Miller D, et coll. Amygdala lesions selectively impair familiarity in recognition memory. Nature Neuroscience 2011, 14:1416-7.

Suh J, Rivest A, Nakashiba T, et coll. Entorhinal cortex layer III input to hippocampus is crucial for temporal association memory. Science, 3 november 2011, page 1-4/10.1126/science.1210125.

Rochefort C, Arabo A, André M, et coll. Cerebellum shapes hippocampal spatial code. Science 2011, 334:385-9.

Wiltgen B, Zhou M, Cal Y, et coll. The hippocampus plays a selective role in the retrieval of detailed contextual memories. Current Biology 2010, 20:1336-44.

Bayley P, Hopkins R, Squire L. Successful recollection of remote autobiographical memories by amnesic patients with medial temporal lobe lesions.Neuron 2003, 38:135-44.

Capgras J, Reboul-Lachaux. L’illusion des « Sosies » dans un délire systématisé chronique. Bulletin de la Société clinique de médecine mentale 1923, 11:6-16.

Livres

Eric Kandel. A la recherche de la mémoire : une nouvelle théorie de l’esprit. Odile Jacob, 2007.

Larry Squire, Eric Kandel. La mémoire : de l’esprit aux molécules. Flammarion, Champs, 2005.

V.S. Ramachandran, Sandra Blakeslee. Phantoms in the brain : probing the mysteries of the human mind. Harper Perennial, 1999.

Francis Eustache, Béatrice Desgranges. Les chemins de la mémoire. Le Pommier, 2010.

Marcel Proust. A la recherche du temps perdu. Gallimard, Quarto, 1999.

Philip Roth. Patrimoine : une histoire vraie. Folio, Gallimard, 1994.

Rainer Maria Rilke. Les carnets de Malte Laurids Brigge. Folio, Gallimard, 2003.

Richard Powers. La chambre aux échos. 10x18, 2009.

Jean Claude Ameisen. Dans la lumière et les ombres. Darwin et le bouleversement du monde. Points Seuil, 2011.

Vous pourrez retrouver une partie de cette émission dans le livre de Jean Claude Ameisen. Sur les épaules de Darwin. Les Battements du temps. France Inter/Babel 2014.

Chansons programmées

ANGELE. On s’habitue. Angèle VL Records.

DANIEL ROSSEN. The last one. Warp Records.

FRANCOISE HARDY. Tous mes souvenirs me tuent. Virgin.

Références

L'équipe

Christophe Imbert
Réalisation
Thierry Dupin
Programmation musicale