Aux origines du Ragtime ©Getty - Comstock
Aux origines du Ragtime ©Getty - Comstock
Aux origines du Ragtime ©Getty - Comstock
Publicité
Résumé

On se plonge dans le ragtime, le précurseur du jazz ! Depuis la composition de son rythme initial, sa figure de proue Scott Joplin en passant par l'intégration par Jelly Roll Morton de la danse du Quadrille des Tuileries au cœur du Jazz, et le quartier de Storyville de La Nouvelle-Orléans.

En savoir plus

Son rythme

Il faut avoir une sacrée main gauche qui assure comme un véritable orchestre pendant que la main droite danse habilement en exécutant des mélodies joyeuses. Ça, c'est le ragtime. Dans "Golliwog's Cakewalk" de Debussy, on entend la principale caractéristique du ragtime, la pompe. Un rythme fait de l'alternance d'une basse et de son accord. Cette cadence est un rythme qui oscille comme un balancier imperturbable, tandis que la main droite peut doubler le mouvement, comme une souris qui se faufile entre les notes de la main gauche. Le découpage métronomique à gauche contre la fluidité de la main droite. Les solos qui tournent autour des harmonies font du pianiste ragtime un orchestre à lui tout seul.

Il faut avoir une vraie indépendance des mains, des doigts, une souplesse dans l'exécution, la maîtrise totale du geste technique, pour l'oublier de ce geste et avoir la distance nécessaire, capable de délivrer tout l'humour du genre.

Publicité

Ses figures symboles : Scott Joplin et Jelly Roll Morton

Le maître du jour s'appelle Scott Joplin, né en 1868, quelque part dans le Texas, fils d'un employé des chemins de fer et d'une femme de ménage, il sera autodidacte. Enfant, il est fasciné par le piano, les employeurs de sa mère. A huit ans, il apprend seul. Puis ses parents lui payent des cours avec un professeur allemand. Très vite, les ragtime qu'il compose vont avoir beaucoup de succès, et particulièrement l'une de ses premières compositions, "Maple Leaf Rag", dont la partition se vendra à plus d'un million d'exemplaires. Mais comme il ne touche qu'un cent par copie, il a rapidement des problèmes d'argent. Il tente alors de s'éditer lui-même. Il mourra dans sa quarantaine à New York victime de la syphilis. C'est avec "The entertainer" qu'il trouvera un succès sans précédent, 50 ans plus tard, quand le titre sera dans la bande son du film "L'arnaque" avec Robert Redford et Paul Newman.

Le ragtime est né d'une danse française, le Quadrille des Tuileries et c'est un autre Français d'origine, Ferdinand Joseph Lamothe qui va le développer et l'amener jusqu'au jazz. Nous sommes toujours à La Nouvelle-Orléans. D'origine créole et française, Ferdinand Joseph Lamothe, né en 1885, choisit le nom de son beau père et l'américanise Jelly Roll Morton. Cette référence au gâteau moulé fourré à la confiture est une métaphore suggérant la taille de son instrument. Evident pour un pianiste qui va commencer sa carrière à Storyville, le quartier des maisons closes de La Nouvelle-Orléans.

Un quartier né d'une volonté politique de limiter de contrôler la prostitution à la manière de certaines villes d'Allemagne ou de Hollande qui sont un modèle en la matière. L'ordonnance du conseiller municipal Sidney Story ne dit pas qu'elle est tolérée dans ce quartier, mais l'exclut hors d'un périmètre précis pour la cantonner dans un autre, ce qui revient strictement au même. La rue Basin Street est l'artère centrale du district et va donner son nom à l'un des blues les plus célèbres "Basin street blues". Le quartier de Story Ville devient rapidement le quartier le plus fréquenté de la ville. On y trouve toute une gamme d'établissements, de l'hôtels de base à 57 cents à la maison très chic. Mais les lupanars pratiquent eux aussi la ségrégation raciale. Elles offrent les services de prostituées blanches pour les hommes, noires pour les autres, ou encore métisses. Mais dans tous les cas, l'accès est réservé aux Blancs. Les seuls hommes noirs qui peuvent y entrer sont les serviteurs et les musiciens.

Références

L'équipe

André Manoukian
André Manoukian
André Manoukian
Production
Anne Weinfeld
Réalisation