Publicité

!

Faisons court : "Beat it". Michael Jackson. Tubes & Co .

Publicité

Et commençons par visionner le clip de "Beat-it" .

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Il y a les images d’accord, mais aussi tout un boulot sur les sons de la ville. Entre le bruit que font les lourdes portes de fer d’un entrepôt et les sirènes de police, Michael Jackson est celui qui a inventé le clip conçu comme un film .

Bruits et cris sont pile dans le rythme, une bouche d’égout poussée par un mauvais garçon..

En ce début des années 80, Michael Jackson change définitivement notre façon de consommer la musique : désormais quand on écoute un morceau, on visualise les images qui vont avec.

Quant à cette rythmique, le producteur Quincy Jones et l’ingénieur du son Bruce Swedien appelaient ça : la rythmique « Grosses cuisses sous jupe serrée… » !

Le clip compte une danse de groupe écrite par un chorégraphe de Broadway avec des mouvements de West Side Story et des figures saccadées du hip-hop qui explose à l’époque.

Michael Jackson pochoir
Michael Jackson pochoir
© Certains droits réservés - Colette Saint Yves

Nous sommes en 1983. Michael connaît l’histoire de la danse et des comédies musicales par cœur. Au début du clip, il est allongé dans un lit, il se redresse, s’assoit au bord du lit et à un moment, paf, il se lève. On le sait, Michael Jackson est l’un des plus grands danseurs du siècle . Il sait danser, en sortant du lit. Eh ben ça peut être utile à 7h30.

la suite à écouter...

Les liens

le twitter de Rebecca Manzoni

L'équipe

Rebecca Manzoni
Rebecca Manzoni
Rebecca Manzoni
Production
Hugo Combe
Hugo Combe
Hugo Combe
Collaboration
Flora Bernard
Réalisation