Romy Schneider dans "Les choses de la vie"
vidéo
Romy Schneider dans "Les choses de la vie" ©AFP - Fida Cinematografica / Lira Film / Collection ChristopheL
Romy Schneider dans "Les choses de la vie" ©AFP - Fida Cinematografica / Lira Film / Collection ChristopheL
Romy Schneider dans "Les choses de la vie" ©AFP - Fida Cinematografica / Lira Film / Collection ChristopheL
Publicité

Romy Schneider a disparu il y a 40 ans. La Cinémathèque française à Paris lui consacre une grande exposition et une rétrospective à partir de mercredi prochain. Ce matin, Tubes N'Co est dédié à “La chanson d’Hélène”, morceau associé au film “Les choses de la vie” de Claude Sautet.

Romy Schneider et Michel Piccoli.

Il interprète Pierre, elle joue Hélène et ils sont amants. Pierre a un grave accident. Et dans l’interstice entre la vie et la mort, il voit défiler sa vie. Il a quitté sa femme et son nouvel amour avec Hélène battrait de l’aile.

Publicité

C’est Philippe Sarde qui compose la musique des “Choses de la vie”. C’est sa première bande originale, il a 22 ans. Jean-Loup Dabadie co-écrit le scénario et pour la chanson, il disait, je cite, qu’il était comme un “peintre du dimanche”.

Pourtant.

Il faut avoir le geste juste pour dire un amour qui s’éteint avec ces mots-là : “ce soir, nous sommes septembre”. Romy Schneider n’est pas tout à fait en rythme et c’est la grâce. La grâce unique de celles et ceux qui ne sont pas professionnels de la profession. Sa voix est mate et sans manière. Elle annule la distance entre elle et nous.

On le connait le chagrin qu'elle chante. Et les forces qu’il faut pour tenir. Pierre va mourir et il aurait sans doute quitté Hélène s’il avait vécu. Cette chanson est le dialogue qu’ils n’ont jamais eu.

Cette chanson ne figure pas dans le film “Les choses de la vie”. Sautet a dit non. Et quand Sautet dit non, c’est non.

Il détestait cette chanson. Lui, il aimait le be-bop et Jean-Sébastien Bach. Et puis il avait la sensation que Philippe Sarde et Jean-Loup Dabadie avaient bossé dans son dos. Mais “La chanson d'Hélène” est devenue emblématique de son cinéma et un classique du répertoire français. Ça s’est fait malgré lui.

Il n’y a pas de refrain, si ce n’est cette phrase qui revient : “Tu ne m’aimes plus”. Aucune percussion mais un orchestre dirigé par Jean-Michel Defaye, compagnon de route de Léo Ferré. Entre la mélodie inventée par Philippe Sarde, les arrangements de Defaye et la voix de Romy Schneider, “La chanson d’Hélène”, c’est la fin d’une histoire d’amour chantée comme une berceuse.

Les choses de la vie” sort en en mars 1970. La bande annonce disait :

Des gens comme vous, des gens à qui il arrive des choses belles, brutales, stupides. Les choses de la vie. Ces choses qui font qu’elle vaut d’être vécue.”

► Un vinyle intitulé “Romy Schneider, musiques de films 1968-1982" vient de paraître dans la collection “Ecoutez le Cinéma”.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.