Jacques Brel, ici en 1972
Jacques Brel, ici en 1972
vidéo
Jacques Brel, ici en 1972 ©Getty - Gijsbert Hanekroot
Publicité
Résumé

“Brel, l’album de sa vie”, c’est le titre d’un coffret de cinq CD à paraître le mois prochain. Et parmi les cent chansons rassemblées dans ce coffret, Tubes N’Co a choisi “Les Bourgeois”, parue en 1962.

En savoir plus

J’ai peur de moi. J’ai peur de devenir un vieux triste, aigri. Il faut que je sois vigilant”.

C’est ce que disait Jacques Brel à la radio diffusion française, il y a 60 ans précisément.

Publicité

L'année de cette déclaration, 1962, Brel publie un album entier qui porte le titre de cette chanson : “Les Bourgeois”.

Plus qu’une chanson, c’est une pièce de théâtre en musique

En moins de trois minutes, Brel condense le temps. Il fait défiler des décennies. C’est l’histoire de trois hommes qui vieilliront mais qui sont d’abord dans l’arrogance de leur jeunesse.

♪ Et quand vers minuit passaient les notaires
Qui sortaient de l'hôtel des Trois Faisans
On leur montrait notre cul et nos bonnes manières
En leur chantant Les bourgeois c'est comme les cochons
Plus ça devient vieux plus ça devient bête
Les bourgeois c'est comme les cochons
Plus ça devient vieux plus ça devient... ♪

… “con”, Brel l’a d’abord chanté, à haute et intelligible voix. Mais la radio française des années 1960 a la censure facile et la chanson pourrait être frappée d’interdiction. Les points de suspension sont bien plus habiles et efficaces de toute façon. C'est par son absence que le mot attire l’attention. En complices, on complète le refrain dans nos têtes.

La bourgeoisie, Brel connaît bien le dossier : il est né dedans

Mais plutôt que d’intégrer l’usine familiale de cartonnerie, qui lui garantissait un avenir sûr, il a choisi l'aventure de l’écriture et de la chanson. Il dit :

Les bourgeois, c'est une forme de matérialisme. C'est une forme de... tout ce qui tue le rêve. C'est la sécurité. Il faut penser à plus tard. C'est ce qui fait les vieux.

Or en 1962, grâce au baby-boom d’après-guerre, la jeunesse commence à prendre le pouvoir. Et elle plonge à fond dans la société de consommation.

En 1962, Brel a 33 ans et il chante sa trouille de l’embourgeoisement. Il n’est ni au-dessus, ni en-dessous des bourgeois dans cette chanson : il est avec. Il est féroce contre eux et contre lui-même.

Cette musique de tango est composée par Jean Corti. Et François Rauber signe les arrangements, avec ce refrain de fanfare, qui fait gaudriole. On voit encore mieux ces gars, bouteille à la main et le cul à l’air.

Avant même que le texte ne déroule la suite de l’histoire, la musique anticipe le changement de décor

L’accordéon populaire laisse la place à un clavecin de salon.

♪ Le coeur au repos
Les yeux bien sur terre
Au bar de l'hôtel des Trois Faisans
Avec maître Jojo
Et avec maître Pierre
Entre notaires on passe le temps

Passés du bistrot de la mère Montalant à l’hôtel des Trois faisans.

Ce nom et le changement de diction de Brel fabriquent encore des images : on a désormais dans l’œil les trois gars du début, devenus des clients ventripotents.

Et c'est en sortant vers minuit, Monsieur le Commissaire
Que tous les soirs de chez la Montalant
De jeunes "peigne-culs" nous montrent leur derrière
En nous chantant "Les bourgeois c'est comme les cochons
Plus ça devient vieux plus ça devient bête
Disent-ils, Monsieur le Commissaire
Plus ça devient vieux plus ça devient, ça devient..."
 ♪

L’album “les Bourgeois” est le premier que Brel publie sous le label d’Eddie Barclay, un fils de bistrotier qui a inventé le show-biz à la française. Ils ont pourtant vécu une amitié indéfectible et ont brûlé bien plus que leurs 20 ans.

Aller plus loin

Ecoutez le Pop&co avec Brel mais aussi Aznavour et bien d'autres puisqu'il y est question de l'épopée d'Eddie Barclay

Vidéo INA | Florilège de propos lâchés comme des coups de marteau-piqueur.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Références

L'équipe

Rebecca Manzoni
Rebecca Manzoni
Rebecca Manzoni
Production
Ilinca Negulesco
Coordination
Khoi Nguyen
Réalisation