France Inter
France Inter
@ Leemage, AFP
@ Leemage, AFP
@ Leemage, AFP
Blaise Pascal (1623-1662)
Blaise Pascal (1623-1662)
Après Proust, Montaigne, Baudelaire, Hugo, Homère, Paul Valéry … France Inter continue sa série d’ "Un été avec". Cette année, grand retour d’Antoine Compagnon avec Pascal. L’occasion de découvrir ou redécouvrir le mathématicien, physicien mais aussi philosophe et théologien.
4 min
Statue de Blaise Pascal au Louvre à Paris
Statue de Blaise Pascal au Louvre à Paris
Le fragment, comme « Talon de soulier », figure dans la liasse « Vanité » des Pensées. Pour Pascal, on adopte son métier non pas en raison d’une vocation profonde, mais sur des mobiles anodins : la réputation, les compliments... Or le choix du métier est pour Pascal l’une des meilleurs exemples de la vanité humaine.
4 min
Blaise Pascal
Blaise Pascal
Il est partout question de l’amour-propre dans les Pensées : « La nature de l’amour propre et de ce moi humain est de n’aimer que soi, et de ne considérer que soi » (743-978). Dans son égoïsme, l’homme ne peut pourtant ignorer « que cet objet qu’il aime ne soit plein de défauts et de misère ».
4 min
Portrait du mathématicien Blaise Pascal
Portrait du mathématicien Blaise Pascal
Peu après la mort de Pascal, Gilberte Périer, sa sœur aînée, rédigea une Vie de Monsieur Pascal pour servir de préface à l’édition des Pensées. Cette biographie, écartée des premières éditions en 1670 et 1678, parut dans l’édition de 1686. C’est l’hagiographie d’un surdoué.
4 min
Dans les Pensées, Pascal dénonce expressément « l’injustice de la Fronde, qui élève sa prétendue justice contre la force »
Dans les Pensées, Pascal dénonce expressément « l’injustice de la Fronde, qui élève sa prétendue justice contre la force »
Voici encore un fragment énigmatique des Pensées : « Il a quatre laquais. » (53-19). Pascal prend une note pour lui-même, afin de se souvenir. Quatre laquais, c’est un exemple de « Vanité », une illustration de cette gloire, ou gloriole, que l’on trouve à montrer son statut d’homme de condition, à en imposer au peuple
4 min
Abbaye de Port-Royal
Abbaye de Port-Royal
La tyrannie et un grand thème pascalien. Si Pascal, grâce à une « pensée de derrière », respecte la force et la juge légitime, même lorsqu’elle s’impose au mépris de la justice car elle garantit l’ordre, il se dresse toujours contre la tyrannie, qu’il définit dans les Pensées.
4 min
Pascal contre les théologiens qui "ont quelques principes vrais, mais ils en abusent"
Pascal contre les théologiens qui "ont quelques principes vrais, mais ils en abusent"
Pascal mena un long et dur combat contre les casuistes, dans les Provinciales mais aussi dans les Pensées : on y lit que la religion « chrétienne est bien différente dans les Livres saints et dans les casuistes » (276-243). Autrement dit, les casuistes pervertissent la religion de l’Évangile.
4 min
Les Pascal, père et fils
Les Pascal, père et fils
On sait peu de chose de la mère de Pascal, qui mourut quand il avait trois ans. Mais son père fut une figure considérable, omniprésente, toute-puissante. Pascal respectait les autorités, à commencer par l’autorité paternelle, mais il ne fut sûrement pas facile d’être le fils d’un tel père.
4 min
Statue de Copernic à Varsovie
Statue de Copernic à Varsovie
Pascal grandit parmi les savants. Dès son plus jeune âge, il accompagna son père aux séances de l’académie du père Mersenne. Dans ce salon scientifique, il rencontra Roberval, Descartes, Gassendi. Et il correspondit très tôt avec Fermat.
4 min
Statue de Marc à Kaliningrad. On est loin de la lutte des classes entre officiers et commissaires, mais les marxistes apprendront longtemps le combat politique dans les Provinciales.
Statue de Marc à Kaliningrad. On est loin de la lutte des classes entre officiers et commissaires, mais les marxistes apprendront longtemps le combat politique dans les Provinciales.
Les marxistes ont toujours respecté Pascal. Ils aiment son cynisme politique, son style offensif, sa virtuosité dialectique, son austérité morale, sa foi épurée. On faisait lire les Provinciales aux militants pour les entraîner à combattre leurs ennemis de classe.
4 min
Pascal : "Je ne sais qui m’a mis au monde, ni ce que c’est que le monde, ni que moi-même. Je suis dans une ignorance terrible de toutes choses."
Pascal : "Je ne sais qui m’a mis au monde, ni ce que c’est que le monde, ni que moi-même. Je suis dans une ignorance terrible de toutes choses."
Voilà l’un des fragments les plus emblématiques des Pensées, avec cette première personne que nous, modernes, prenons pour l’expression d’une angoisse existentielle intime. Pascal représente l’incrédule placé devant le monde infini issu de la révolution scientifique des XVIe et XVIIe siècles.
4 min
Blaise Pascal d'après une miniature de Paul Prieur
Blaise Pascal d'après une miniature de Paul Prieur
Pascal, toujours subtil dialecticien, est un champion du « renversement du pour et du contre », ce qu’il appelle encore la « raison des effets » ou la « pensée de derrière », qui sont parmi ses contributions cardinales à l’art de l’argumentation.
4 min

À propos du podcast

@ Leemage, AFP
@ Leemage, AFP

Du lundi au vendredi à 7h54 sur France Inter

Après Proust, Montaigne, Baudelaire, Hugo, Homère, Paul Valéry … France Inter continue sa série d’ "Un été avec". Cette année, grand retour d’Antoine Compagnon avec Pascal. L’occasion de découvrir ou redécouvrir le mathématicien, physicien mais aussi philosophe et théologien.