Colombie : malgré la répression la mobilisation ne faiblit pas
Colombie : malgré la répression la mobilisation ne faiblit pas
Colombie : malgré la répression la mobilisation ne faiblit pas ©AFP - SEBASTIAN BARROS / NURPHOTO
Colombie : malgré la répression la mobilisation ne faiblit pas ©AFP - SEBASTIAN BARROS / NURPHOTO
Colombie : malgré la répression la mobilisation ne faiblit pas ©AFP - SEBASTIAN BARROS / NURPHOTO
Publicité
Résumé

Depuis fin avril, un mouvement de contestation agite la Colombie. Portant à l'origine sur le retrait d'une réforme fiscale, les revendications se sont élargies aux conditions de vie des Colombiens en général. Des manifestations qui déplaisent au pouvoir en place, qui y répond par la répression policière.

avec :

Mathilde Allain (Maîtresse de conférence à l'IHEAL (Institut des Hautes Etudes d'Amérique Latine), chercheuse au CREDA (Centre de recherches d’études et de documentation sur les Amériques)).

En savoir plus

Depuis le 28 avril, les Colombiens manifestent contre le gouvernement d'Ivan Duque. À l'origine du conflit, un projet de réforme fiscale que l'exécutif a depuis été contraint d'abandonner. Pourtant, dans un pays où le taux de pauvreté atteint 42,5% et où près de la moitié de la population vit d'emplois informels, les manifestations continuent contre le pouvoir en place. 

Désormais les revendications se sont élargies : retrait de la réforme de la santé, gratuité de l'éducation, aide aux entreprises pour sortir de la crise engendrée par la Covid-19... C'est avant tout contre le manque de politique sociale du gouvernement que les Colombiens protestent.

Publicité

Si la plupart des manifestations ont été pacifiques, d'autres ont été marquées par de violents affrontements avec les forces de l'ordre. Depuis le début du conflit, la répression policière a fait plusieurs dizaines de morts et des centaines de blessés. Alors que les Colombiens descendent régulièrement dans la rue depuis 2019, quelle est la particularité de ce mouvement et quelles en sont les perspectives ? 

Avec nous pour en parler

Mathilde Allain est maîtresse de conférence à l'IHEAL (Institut des Hautes Etudes d'Amérique Latine) et chercheuse au CREDA (Centre de recherches d’études et de documentation sur les Amériques).

Le Bruit du monde est à La Havane, où le troc remplace peu à peu l’argent  

Cuba traverse sa pire crise économique depuis les 30 dernières années. Le coronavirus et les sanctions américaines expliquent en partie cette crise, mais elle est aussi le fait du monopole presqu’absolu de l’Etat sur l’économie.

Mais à vouloir tout gérer sans y parvenir, cela ne fait qu’agrandir le marché noir. Face aux pénuries, les Cubains, adeptes du système D, s’organisent...

Un reportage signé Domitille Piron.

Également au programme de cette émission 

  • Sous les radars, par Amélie Perrier                                 
  • Pas son genre, par Giulia Foïs  
  • Le monde d'après, l'édito de Jean-Marc Four

Programmation musicale

NOEL GALLAGHER'S HIGH FLYING BIRDS - We're on our way now

Hindi ZAHRA - Beautiful tango

Références

Programmation musicale

  • 18h34
    We're on our way now (radio edit)
    We're on our way now (radio edit)
    NOEL GALLAGHER'S HIGH FLYING BIRDS
    We're on our way now (radio edit)

    NOEL GALLAGHER'S HIGH FLYING BIRDS

    Album We're on our way now (radio edit) (2021)
  • 18h47
    Beautiful Tango
    Beautiful Tango
    Hindi Zahra
    Beautiful Tango
    Album Beautiful tango (2009)
    Label EMI

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production