Publicité
Résumé

Après des fermetures sans aucune coordination, l'Union Européenne tente de reprendre la main pour harmoniser la réouverture des frontières. Alors que les vacances estivales approchent, les possibilités de voyage se précisent en ordre dispersé.

avec :

Angélique Bouin (Envoyée spéciale permanente à Bruxelles), Bruce de Galzain (Journaliste, correspondant de Radio France en Italie), Maurine Mercier (Journaliste).

En savoir plus

L'Europe est la première destination touristique du monde. Sur l'année 2020, l'Organisation mondiale du tourisme envisage une baisse de 20 à 30% des arrivées de touristes internationaux sur la planète. Pour des pays comme l'Espagne, l'Italie ou la Grèce, la réouverture des frontières est une urgence économique à concilier avec le maintien des prérogatives sanitaires.

L'Italie a pris de l'avance, et rouvert ses frontières avec ses voisins dès le 3 juin. Une bonne partie des mesures de restriction entre États européens devraient être levées à partir du 15 juin : la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique, le Portugal et la Suisse devraient s’en tenir à cette date, mais l'Espagne attendra le 1er juillet. En Grande-Bretagne, compte tenu de la situation sanitaire encore tendue, une quarantaine de 14 jours est imposée à tous les ressortissants étrangers, même européens.

Publicité

Pour ce qui est des frontières extérieures à l’espace de Schengen, la date du 1er juillet est préconisée par la Commission Européenne, qui devrait établir des « recommandations » d'accueil, en fonction de la situation sanitaire des pays de provenances des touristes. Reste à savoir à quel point ces indications seront suivies. "On est demandeurs d'une telle coordination, mais ça ne fonctionne pas. Certains pays sont entrés dans une forme de concurrence touristique", a dénoncé samedi Philippe Goffin le chef de la diplomatie belge.

Aussi au sommaire de cette émission

Le bruit du monde est en Côte d'Ivoire, avec le Covid, la lutte contre le paludisme a été négligée.

Foule continentale, par Caroline Gillet. Claire, confinée à Quito avec son compagnon et sa fille raconte son quotidien peuplé de lamas égarés, de camions de pommes de terre et de vidéos choquantes. L'intégralité des témoignages est à retrouver sur la page de l'émission.

Le monde d’après, par Jean-Marc Four.Mort de Georges Floyd : comment est-ce devenu un phénomène mondial ?

Références

Programmation musicale

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production
Fabrice Laigle
Réalisation
Sara Ghibaudo
Journaliste