Ce lundi, Emmanuel Macron rencontre le président russe Vladimir Poutine à Moscou
Ce lundi, Emmanuel Macron rencontre le président russe Vladimir Poutine à Moscou
Ce lundi, Emmanuel Macron rencontre le président russe Vladimir Poutine à Moscou ©AFP - Russian Presidential Press Offic / Sputnik
Ce lundi, Emmanuel Macron rencontre le président russe Vladimir Poutine à Moscou ©AFP - Russian Presidential Press Offic / Sputnik
Ce lundi, Emmanuel Macron rencontre le président russe Vladimir Poutine à Moscou ©AFP - Russian Presidential Press Offic / Sputnik
Publicité
Résumé

Emmanuel Macron se rend, ce lundi, à Moscou dans le cadre d’une mission diplomatique afin de dialoguer avec Vladimir Poutine dans l’optique de calmer les tensions avec l’Ukraine. Il se rendra également à Kiev ce mardi.

avec :

Thomas Gomart (Historien des relations internationales, directeur de l’Institut français des relations internationales (IFRI).).

En savoir plus

Emmanuel Macron est parti aujourd’hui pour la Russie, se disant « raisonnablement optimiste » au sujet de son dialogue prévu avec son homologue russe Vladimir Poutine. De son côté, le Kremlin a désigné la visite d’Emmanuel Macron comme étant « très importante », tout en précisant que Vladimir Poutine n’attendait pas de « percées décisives » à l’issue de leur dialogue. La situation serait selon lui trop complexe pour être résolue après une seule rencontre. 

En effet, tandis que la situation aux frontières ukrainiennes reste tendue, et le dialogue entre russes et américains ne semble pas avancer, Emmanuel Macron se pose comme médiateur en poursuivant par cette visite son dialogue avec Vladimir Poutine, qui avait commencé à distance il y a quelques semaines. Il a également mené récemment plusieurs entretiens téléphoniques avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky, et avec son homolohue américain Joe Biden.

Publicité

Cette mission diplomatique ayant lieu alors que la France préside le Conseil de l’Union européenne, la médiation de Macron pourrait être perçue comme une initiative européenne. Cependant, peut-on réellement considérer qu’il existe une seule voix européenne au sujet de l’Ukraine. La position toujours ambigüe de la coalition d’Olaf Scholz, qui doit, de son côté rencontrer Joe Biden, est un des facteurs mettant en cause cette idée d’un front uni européen que dirigerait Emmanuel Macron.

Avec nous pour en parler ce soir :  

Thomas Gomart, historien des relations internationales, directeur de l'Institut français des relations internationales (IFRI). Auteur de “Guerres invisibles : nos prochains défis géopolitiques” éditions Tallandier (2021) 

Egalement au programme de cette émission :  

  • Le bruit du monde, reportage. Electeurs d'ailleurs : Les notes vocales de Caroline Gillet avec Jay en Corée du sud / le nouvel an coréen 
  • Sous les radars, par Sébastien Laugénie   
  • L'Amérique de Biden, par Sébastien Paour  
  • Le monde d'après, de Jean-Marc Four  

Programmation musicale :  

Pete DOHERTY et Fred LO - The fantasy life of poetry and crime

AYO - Down on my knees

Références

Programmation musicale

  • 18h36
    The fantasy life of poetry & crime
    The fantasy life of poetry & crime
    Pete Doherty & Fred Lo
    The fantasy life of poetry & crime
    Album The fantasy life of poetry and crime (2021)
    Label VIRGIN
  • 18h48
    Down on my knees
    Down on my knees
    Ayo
    Down on my knees

    J.O. Ogunmakin

    Album Down on my knees (2006)
    Label POLYDOR

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production
Marie-Claude Pinson
Coordination
Tristan Gratalon
Réalisation
Nathalie Poitevin
Collaboration
Amélie Stadelmann
Collaboration