Le nouveau premier ministre australien, Anthony Albanese, 23 mai 2022
Le nouveau premier ministre australien, Anthony Albanese, 23 mai 2022
Le nouveau premier ministre australien, Anthony Albanese, 23 mai 2022 ©AFP - SAEED KHAN
Le nouveau premier ministre australien, Anthony Albanese, 23 mai 2022 ©AFP - SAEED KHAN
Le nouveau premier ministre australien, Anthony Albanese, 23 mai 2022 ©AFP - SAEED KHAN
Publicité
Résumé

Après avoir détenu le pouvoir pendant neuf ans, les conservateurs ont été écartés au profit du travailliste Anthony Albanese. Vaincu aux urnes ce samedi 21 mai, l’ancien Premier ministre Scott Morrison lui a cédé sa place ce lundi à Canberra.

avec :

David Camroux (Chercheur honoraire au CERI (Centre d’Etudes Internationales) de Sciences-Po, professeur invité à l’Université nationale du Vietnam de Hanoï).

En savoir plus

“C’est un grand jour dans ma vie et un grand jour pour le pays, quand nous changeons de gouvernement”, disait Anthony Albanese, nouveau Premier ministre australien lors de sa cérémonie d’investiture ce lundi à Canberra. Samedi, il a vaincu aux urnes Scott Morrison lors des élections législatives. 

Elu Premier ministre en 2018, ce dernier a notamment été vivement critiqué par l’opposition en raison de son inaction climatique, malgré les incendies et inondations qui ravagent le pays depuis 2020. Ces critiques ont composé en partie les arguments de campagne utilisés par le parti travailliste pour se faire élire. 

Publicité

Cependant, Anthony Albanese, surnommé « Albo », n’a pas encore obtenu la majorité absolue, qui lui permettrait de gouverner sans coalition. Le Parlement étant composé de 137 sièges, Albanese aura besoin d’en gagner 76 pour obtenir la majorité absolue. Or, il n’en n’a obtenu pour l’instant que 73. Le dépouillement se poursuit encore dans plusieurs provinces australiennes.

L’invité :  

David Camroux, Chercheur honoraire au CERI (Centre d’Etudes Internationales) de Sciences-Po, professeur invité à l’Université nationale du Vietnam de Hanoï

Le Bruit du monde : Les notes vocale d’Ukraine de Caroline Gillet  

Les Notes vocales d’Ukraine, c’est le journal de bord sonore d’une dizaine d’Ukrainiennes et Ukrainiens qui racontent avec leurs téléphones comment ils traversent cette guerre. 

Ce soir, on est à Kharkiv, avec Dmytro, et à Irpin avec Oleg. Depuis plusieurs semaines, les combats sont concentrés dans le Donbass, et comme beaucoup d’ukrainiens, ils ont pu rentrer chez eux pour la première fois depuis le début du conflit. Dmytro vit à Kharkiv, ville de l’Est fortement bombardée depuis des mois. Pendant de longues semaines, il passait ses nuits dans un abri dans la cave d’une école, qu’il a enfin pu quitter. Oleg, lui, est retourné pour la première fois dans sa ville située en banlieue de Kyiv, à Irpin. Occupée par les Russes au début de la guerre, il y a eu de nombreuses exécutions et viols pendant son absence…

Egalement au programme de cette émission :  

  • Sous les radars, par Sébastien Laugénie
  • L'Amérique de Biden, par Sébastien Paour
  • Le monde d'après, de Jean Marc Four

Programmation musicale :  

DANIEL ROSSEN - The last one

RUFUS & CHAKA KHAN - Walkin' in the sun

Références

Programmation musicale

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production
Marie-Claude Pinson
Coordination
Tristan Gratalon
Réalisation
Nathalie Poitevin
Collaboration
Amélie Stadelmann
Collaboration