Emmanuel Macron serre la main du chancelier allemand Olaf Scholz lors d’une réunion du Conseil de l’Atlantique Nord, mars 2022 ©AFP - THOMAS COEX
Emmanuel Macron serre la main du chancelier allemand Olaf Scholz lors d’une réunion du Conseil de l’Atlantique Nord, mars 2022 ©AFP - THOMAS COEX
Emmanuel Macron serre la main du chancelier allemand Olaf Scholz lors d’une réunion du Conseil de l’Atlantique Nord, mars 2022 ©AFP - THOMAS COEX
Publicité
Résumé

Toute l’Europe a observé avec attention la fin de cette campagne présidentielle française, et pour la plupart, c’est avec un soupir de soulagement qu’elle se termine. Notamment parce que Marine le Pen souhaitait prendre ses distances avec l’Europe.

avec :

Nathalie Versieux, Richard Place (Journaliste, correspondant de Radio France au Royaume-Uni), Angélique Bouin (Envoyée spéciale permanente à Bruxelles), Bruce de Galzain (Journaliste, correspondant de Radio France en Italie).

En savoir plus

L’Europe s’est montrée inquiète ces dernières semaines de l’arrivée de la candidate eurosceptique Marine le Pen au pouvoir. Antonio Costa, Perdro Sánchez, et Olaf Scholz, les dirigeants portugais, espagnols et allemands, étaient allés jusqu’à publier dans le journal Le Monde une tribune appelant à voter pour le président sortant.

En effet, Emmanuel Macron, qui assure actuellement pour une durée de six mois la présidence de l’Union Européenne s’est présenté régulièrement comme étant le candidat de l’Europe. Dimanche, son entrée sur le Champ de Mars où il devait donner son discours s’est fait sur fond de l’Hymne à la joie, et non de la Marseillaise. 

Publicité

Ce soir, nous verrons quelles ont été les réactions des dirigeants européens à la réélection d’Emmanuel Macron grâce à nos correspondants à Berlin, à Bruxelles, à Londres, et à Rome.

Avec nos correspondants :  

Richard Place en Grande Bretagne, Bruce de Galzain en Italie, Nathalie Versieux en Allemagne, et Angélique Bouin à Bruxelles. 

Le Bruit du monde : Les notes vocales d’Ukraine de Caroline Gillet  

Caroline Gillet nous emmène tous les lundis en Ukraine, écouter ceux dont la vie a basculé depuis le 24 février. Elle leur a proposé d’enregistrer des mémos vocaux avec leurs téléphones et d'envoyer le récit de leur quotidien.

Ce soir, on retrouve enfin Anastasia, après deux semaines d’absence. On la suit ici depuis début mars, elle avait participé aux manifestations contre l’occupation russe dans sa ville de Kherson. Elle avait raconté ce qu’elle voyait ici pour nous, et aussi pour une chaine d’info en direct. Anastasia et son copain avaient placé une webcam sur leur balcon quelques mois avant la guerre pour prévenir les cambriolages Et puis jeudi 7 avril dernier, les militaires russes l’ont repérée et son montés chez eux…

Ce soir, Anastasia nous raconte ce qu’il lui est arrivé depuis ce jour-là.

Egalement au programme de cette émission :  

  • Sous les radars, par Sébastien Laugénie.  
  • L'Amérique de Biden, par Sébastien Paour.
  • Le monde d'après, de Claude Guibal.

Programmation musicale :  

SOAPKILLS – Tango

FKA TWIGS, JORJA SMITH & UNKNOWN T - Darjeeling

Références

Programmation musicale

  • 18h35
    Intervention divine : Tango
    Intervention divine : Tango
    Soap Kills
    Intervention divine : Tango
    Album Intervention divine (2002)
    Label MILAN
  • 18h48
    Darjeeling (feat. Jorja Smith & UNknown T )
    Darjeeling (feat. Jorja Smith & UNknown T )
    FKA TWIGS
    Darjeeling (feat. Jorja Smith & UNknown T )

    Album Caprisongs (2022)
    Label ATLANTIC RECORDS

L'équipe

Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintès, de 18h à 20h avec "Un jour dans le monde" et "Le téléphone sonne".
Fabienne Sintes
Production
Marie-Claude Pinson
Coordination
Tristan Gratalon
Réalisation
Nathalie Poitevin
Collaboration
Amélie Stadelmann
Collaboration