L'état du Brésil à 5 mois de l’élection présidentielle
L'état du Brésil à 5 mois de l’élection présidentielle - Ingo Roesler
L'état du Brésil à 5 mois de l’élection présidentielle - Ingo Roesler
L'état du Brésil à 5 mois de l’élection présidentielle - Ingo Roesler
Publicité

Le carnaval de Rio a eu lieu la semaine dernière, avec 2 ans de retard à cause de la pandémie. Il s’agit d’un moment très politique au Brésil, surtout à cinq mois de l’élection présidentielle qui opposera Jair Bolsonaro à Lula, ancien président de gauche.

Avec

Au Brésil, la campagne est lancée. Très affaibli par le Covid, et avec une population qui s’est encore précarisée ces dernières années, le pays est plus polarisé que jamais, et Bolsonaro est de plus en plus impopulaire. Pour l’instant, Lula domine largement son opposant politique dans les intentions de vote.

Les deux candidats sont en pleine campagne, tournés notamment vers le vote évangéliste, qui avait été décisif pour la victoire de Bolsonaro en 2018. Ce dernier a également axé ses discours sur le pouvoir d’achat, mais aussi sur des critiques du mode de scrutin électronique.

Publicité

Certains observateurs craignent de voir en ces critiques la préparation d’un mouvement de contestation des résultats similaire à celui de Donald Trump en cas de défaite. Un rapporteur spécial de l’ONU a exprimé récemment ses craintes à ce sujet, évoquant un risque de violences à l’issue des élections, et déclarant que « La violence politique est en train de détruire la démocratie brésilienne ».

L’invité :    

Christophe Ventura, Directeur de recherche à l’IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques) Spécialiste Amérique latine - Société civile et mouvements sociaux. 

Le Bruit du monde est à Saravejo, avec un reportage de Louis Seiller :  

A Saravejo, comme on l’imagine, la guerre en Ukraine a ravivé des souvenirs mal enfouis... C'était il y a 30 ans presque jour pour jour. Nettoyages Ethniques, viols, exécutions de masse… Tout cela, à Sarajevo on l'a vécu. Et on l'a encore dans sa chair... Les exactions d'Ukraine, et tout ce qu'elles ravivent, arrivent à un moment où l'Etat fédéral de Bosnie Herzégovine est au bord de l'implosion... Les nouvelles rivalités Est-Ouest font craindre un retour des tensions locales.

Le reste, c’est Louis Seiller qui raconte…

Egalement au programme de cette émission :  

  • Sous les radars, par Sébastien Laugénie                                                     
  • Le cinéma en VO, par Corine Pelissier : Hit the Road de Panah Panahi 
  • Le monde d'après, de Claude Guibal

Programmation musicale :  

CAETANO VELOSO - Sem samba não dá

INNA DE YARD - Ain't no sunshine

Programmation musicale

  • 18h36
    Sem samba não dá
    Sem samba não dá
    Caetano Veloso
    Sem samba não dá
    Album Meu Coco (2021)
    Label SONY MUSIC ENTERTAINMENT
  • 18h46
    Ain't no sunshine (feat. Horace Andy)
    Ain't no sunshine (feat. Horace Andy)
    Inna De Yard
    Ain't no sunshine (feat. Horace Andy)

    Horace Andy, Bill Withers

    Album Inna de yard (2019)
    Label CHAPTER TWO

L'équipe