Palmer Luckey, le cofondateur d’Oculus, a mis au point un casque de réalité virtuelle capable de tuer son porteur.
Palmer Luckey, le cofondateur d’Oculus, a mis au point un casque de réalité virtuelle capable de tuer son porteur. ©Getty - Ramin Talaie
Palmer Luckey, le cofondateur d’Oculus, a mis au point un casque de réalité virtuelle capable de tuer son porteur. ©Getty - Ramin Talaie
Palmer Luckey, le cofondateur d’Oculus, a mis au point un casque de réalité virtuelle capable de tuer son porteur. ©Getty - Ramin Talaie
Publicité

Un casque de réalité virtuelle d'un genre nouveau vient d'être créé. Sa particularité : tuer les joueurs dans la vie réelle lorsque ces derniers meurent dans le jeu vidéo. Une immersion plus vraie que nature qui fait froid dans le dos...

Sur le marché de l’immersion, la compétition est ouverte.  Chacun y va de son modèle de casque virtuel. Après le « Meta Quest Pro » de Mark Zuckerberg,  ce serait au tour d'Apple de préparer son propre monde virtuel et le casque qui va avec...

Un autre modèle vient également de faire son apparition même si ce n’est encore qu’un prototype.  Et il a un détail qui tue : trois petits bâtonnets noirs plantés en haut du casque. Des explosifs…  " Si vous mourez dans le jeu, vous mourez dans la vraie vie" résume son créateur Palmer Luckey. Inventeur de l’Oculus Rift, casque de réalité virtuelle nouvelle génération, racheté par Facebook.

Publicité

Viré de Facebook, Palmer s’est recyclé dans l’armement et la Défense comme le rapporte le site BigData.fr et il a créé cette « œuvre d’art de bureau » (comme il l’appelle) qui n’existait jusqu’ici que dans la fiction !

Le modèle : un manga paru il y a 20 ans et adapté en animé il y a dix ans : "Sword Art Online"

Dans ce manga il y a un casque, le "Nerve Gear", qui est devenu un objet culte. Un peu comme la planche de skate volante de "Retour vers le Futur" voyez…

Ce casque "Nerve Gear" va connaître un terrible incident : des milliers de joueurs se retrouvent coincés dans un grand jeu en réalité virtuelle et meurent dans le monde réel lorsqu’ils perdent. C’est ce que Palmer Luckey a tenté de reproduire.

Et au-delà de son invention le plus flippant, ce sont ses explications !

"Les graphismes impressionnants peuvent donner à un jeu une apparence plus réaliste, mais seule la menace de conséquences sérieuses peut rendre l’expérience réaliste pour vous et toutes les autres personnes dans le jeu" écrit-il.

Là, on commence vraiment à avoir peur non ? Au départ, pourtant, il y a l’idée de progrès et de nouvelles fonctionnalités. Ce casque est "un rappel de tous les secteurs inexplorés du développement du jeu vidéo" dit Palmer. Mais si l’industrie essaye d’atteindre le même degré d’immersion que le fameux casque "Nerve Gear" sur un plan technique, le casque qui tue se fait au nom d’une conviction.

Palmer pense que lier notre avatar à la vie réelle est le meilleur moyen d’augmenter intensément l’expérience de la réalité virtuelle . Et une fois que cette idée est sur la table… on atteint ce qu’on pourrait appeler le point " Black Mirror". Ce moment où la vraie vie ressemble à cette série d’anticipation où les inventions technologiques virent subrepticement au cauchemar.