Beyoncé en Madone pour la cérémonie des Grammy Awards en 2017 ©AFP - Valérie Macon
Beyoncé en Madone pour la cérémonie des Grammy Awards en 2017 ©AFP - Valérie Macon
Beyoncé en Madone pour la cérémonie des Grammy Awards en 2017 ©AFP - Valérie Macon
Publicité
Résumé

C'est l'évènement musical du jour, voire de l'été : la sortie de "Renaissance", le nouvel album de Beyoncé ! Pour en parler avec nous ce soir : l'historienne de l'art Laurence Bertrand Dorléac, et les chanteuses Agnès Gayraud et Juliette Armanet.

avec :

Laurence Bertrand Dorléac (Historienne de l’art, chercheure au Centre d’histoire de Sciences Po et professeure d’histoire de l’art à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.), Juliette Armanet (chanteuse).

En savoir plus

Laurence Bertrand-Dorléac

Elle fait parler l’époque à travers ses formes, historienne de l’Art, elle peut prendre pour objet d’analyse Greta Thunberg, l’intelligence artificielle, et la nature morte. Laurence Bertrand-Dorléac sera la commissaire à la rentrée d’une grande exposition Les Choses - une histoire de la nature morte qui commencera le 12 octobre 2022 au Louvre. Quel est le rôle d'une historienne de l'art au XXIème siècle ?

Ses deux derniers ouvrages : Pour en finir avec la nature morte (Gallimard, 2020) et Greta Thunberg - un ours dans la tête (Gallimard, 2022).

Publicité

« Le clip "APESHIT" est formidable car il réinvente l'espace du musée, à travers Beyoncé et JAY-Z comme chanteurs mais aussi à travers les danseuses, c'est extrêmement léché, c'est un grand hommage à des oeuvres majeures comme La Joconde, La Victoire de Samothrace, Le Radeau de la Méduse... C'est un tableau vivant à l'intérieur d'un musée et cela réinvente et recycle l'idée que le musée est un art de tous les sens. »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Agnès Gayraud

Agnès Gayraud est journaliste, philosophe mais elle est a aussi un projet musical bien à elle, sous le titre La Féline. Son nouveau titre, "Place de Verdun", sorti en juin, annonce son nouvel album Tarbes du nom de la ville qui l’a vue grandir. La basse est diabolique et le paysage celui de son enfance. La Féline propose une géographie qui guide tout son prochain album qui sortira le 14 octobre prochain. Elle est également l'autrice d'une passionnante Dialectique de la pop, parue en 2018 aux Editions La Découverte.

La Féline sera en concert le 18 janvier 2023 à la Maroquinerie de Paris.

« On ne parle presque plus de pop avec Beyoncé mais de pouvoir, puisqu'on est dans une situation où la star est si dominante que tout le monde environnant, la presse et l'industrie musicale censées promouvoir les disques devient dispensable. Elle dispose totalement de l'attention du public et ça c'est du pouvoir, c'est au-delà de la pop. »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Juliette Armanet

Ne serait-ce pas elle, notre Beyoncé française ? Au lendemain de la fin de sa brûlante tournée d'été pour son second album Brûler le Feu, et avant une reprise des concerts à la rentrée, elle nous fait l'amitié de nous partager son admiration pour Queen B !

Archives et extraits

  • Jean-Louis Servan-Schreiber sur la renaissance (Youtube, éditions Albin Michel, 2012)
  • Extraits de l'album Renaissance de Beyoncé (PURE/HONEY, HEATED, ALIEN SUPERSTAR)

Chroniques

  • Les artistes sont-ils devenus esclaves de l’algorithme de Tik Tok ? par Thibaud Le Floch d'Explore Media
  • Le complotisme, par François Vey de Zadig

Programmation musicale

  • Tu me play de Juliette Armanet
  • Place de Verdun de La Féline
  • Summer Renaissance de Beyoncé
Références

L'équipe

Mathilde Serrell
Production
Laura Dumez
Stagiaire
Marion Philippe
Collaboration
Marie Mougin
Collaboration
Anna Finot
Stagiaire
Gaetan Kolly
Réalisation
Josepha Lebrun
Stagiaire