Samia Essabaa, professeure d'anglais au lycée professionnel Théodore Monod de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis)
Samia Essabaa, professeure d'anglais au lycée professionnel Théodore Monod de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis)
Samia Essabaa, professeure d'anglais au lycée professionnel Théodore Monod de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) - David Balick
Samia Essabaa, professeure d'anglais au lycée professionnel Théodore Monod de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) - David Balick
Samia Essabaa, professeure d'anglais au lycée professionnel Théodore Monod de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) - David Balick
Publicité
Résumé

Samia Essabaa, professeure d'anglais au lycée professionnel Théodore Monod de Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis est une enseigante de tolérance : elle emmène ses élèves dans des voyages partout à travers le monde pour lutter contre les préjugés

avec :

Samia Essabaa (Professeure d’anglais dans un lycée professionnel de Noisy-le-Sec).

En savoir plus

Samia Essabaa est une femme  particulièrement déterminée qui a décidé de lutter contre les préjugés et que Simone Veil avait pris sous son aile…

Il y a 20 ans, après les attentats du 11 septembre 2001, elle a en effet décidé d’emmener sa classe à Auschwitz pour lui  montrer jusqu’où pouvait mener la haine de l’autre et l’antisémitisme. Certains de ses élèves, qui ne croyaient pas à la réalité de la Shoah en sont revenus bouleversés…

Publicité

Depuis, il y a eu  d’autres voyages, comme au Maroc, où elle a fait se rencontrer ses élèves musulmans et des élèves marocains de confession juive. Pour un autre voyage au Maroc, elle a emmené ses élèves dans un foyer de mères célibataires. Elle les a aussi emmenés à des cérémonies de naturalisation aux États-Unis. Années après années, elle leur a fait visiter le Musée juif de Berlin, le mémorial aux Tziganes victimes du nazisme, la maison des esclaves à Dakar où il y a eu une rencontre avec des anciens combattants, le mémorial de l’Holocauste à Washington. 

Nous sommes aussi avec Sonia Princet, journaliste au service éducation de France Inter qui a suivi une des classes de filles de Samia Essabaa au Japon en filière couture  pour leur montrer l’art du kimono…
 Ce sont autant d’expériences qui font grandir les élèves…

Samia Essabaa dit : "Je suis une militante du dialogue entre les ethnies". Elle a publié "Le Voyage des lycéens - Des jeunes de cité découvrent la Shoah" chez Stock. 

Elle a été distinguée dans l'ordre des Palmes académiques en 2007,  remis par Elisabeth Guigou, elle a reçu la  Médaille de Chevalier de l'ordre national du Mérite remise en 2009 par  Simone Veil et nommée Chevalier de la Légion d'honneur en 2013. 

Elle est aussi présidente de l'association "Langage de femmes"
 

Références

L'équipe

Claire Servajean
Production
Irène Ménahem
Collaboration
Juliette Goux
Réalisation