Publicité
Résumé

118 millions de dollars : c’est la somme dont va s’acquitter Google pour mettre un terme à une procédure judiciaire entamée contre l’entreprise américaine pour discriminations sexistes. Les plaignantes ? 15 500 femmes qui dénoncent les salaires et perspectives de carrière moindres des femmes.

En savoir plus

Google met fin à une nouvelle procédure judicaire entamée contre elle pour discriminations sexistes. Elle a été entamée par 15 500 femmes, qui dénonçaient collectivement des salaires nettement inférieurs à ceux de leurs collègues masculins, ainsi des perspectives de carrière bien moindre. Google conteste le fond du dossier, mais a tout de même accepté une analyse de ses pratiques de recrutement, et de rémunération.

Egalement aux Etats-Unis, la FBI est sommée d’analyser ses pratiques d’investigation par un collectif de 90 athlètes. Toutes sont des victimes Lawrence Nassar, ancien ostéopathe de la fédération de gymnastique américaine. En 2018, il avait été reconnu coupable de pédopornographie et d’agression sexuelle sur 265 gymnastes de haut niveau. D’après les plaignantes, le FBI avait en sa possession des éléments crédibles dès 2015 et il n’en a rien fait, ou trop peu. Il y a quelques mois, six victimes étaient entendues par le Congrès. Parmi elles, Simone Biles. Nassar est actuellement derrière les barreaux. Il a été condamné à 175 années de prison.

Publicité
Références

L'équipe

Ophélie Vivier
Collaboration