Drapeaux LGBT
Drapeaux LGBT
Drapeaux LGBT ©AFP - Monika Skolimowska / DPA
Drapeaux LGBT ©AFP - Monika Skolimowska / DPA
Drapeaux LGBT ©AFP - Monika Skolimowska / DPA
Publicité
Résumé

Une cinquantaine d’étudiants de la Pacific University de Seattle, une école privée et catholique, ont détourné les codes rigides des remises de diplômes américaines en défilant sur l’estrade avec le drapeau « arc-en-ciel » à la main.

En savoir plus

C’est le jour de la remise des diplômes, cérémonie ô combien codifiée aux Etats-Unis… Ces étudiants portent la toge et le chapeau noir de rigueur, évidemment, mais à la main, quelque chose d’un peu plus coloré : un drapeau arc en ciel, le « rainbow flag », celui de la communauté LGBT. Ils montent sur l’estrade, prennent leur diplôme, refusent de serrer la main du président de l’Université, au lieu de quoi ils lui remettent ce fameux drapeau. Le tout est, bien entendu, filmé – on est en 2022 – et posté sur les réseaux sociaux. A ce jour, la vidéo compte plusieurs millions de vues… Sauf qu’en réalité, ça n’est qu’un épisode du bras de fer qui oppose ces étudiants à leur direction depuis plusieurs semaines. Depuis le jour, où le conseil d’administration a entériné le règlement en vigueur, selon lequel on n’embauche pas d’homosexuels au sein de cette université. Les étudiants ont protesté, et, soutenus par certains de leur professeurs, organisé un sit in, une occupation des locaux qui, à ce jour, perdure. Si la vidéo est virale, c’est parce qu’on est en plein mois des fiertés, mais aussi parce que ce que la fac de Seattle est loin d’être un cas isolé : d’après une étude publiée en 2019, un tiers des collèges et des universités chrétiennes des Etats-Unis interdisent tout acte, ou tout comportement homosexuel en leur sein. Oui. C’est écrit noir sur blanc.

Références

L'équipe

Ophélie Vivier
Collaboration