Le journaliste Jean-Michel Aphatie
Le journaliste Jean-Michel Aphatie
Le journaliste Jean-Michel Aphatie ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU
Le journaliste Jean-Michel Aphatie ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU
Le journaliste Jean-Michel Aphatie ©AFP - CHARLY TRIBALLEAU
Publicité
Résumé

Dans ce concert de voix que l’on entend depuis le début de MeToo, concert, qui globalement, consiste à tenter de faire taire celles qui osent l’ouvrir, Jean-Michel Aphatie fait entendre une musique dissonante, une note singulière qui, évidemment, nous fait tilt à l’oreille.

avec :

Jean-Michel Aphatie.

En savoir plus

Le moral ? Il l’a toujours. Il réfléchit au temps qui passe. Se téléporte au Pays Basque. Et il se souvient que là-bas, le vent de mai soufflait déjà, depuis combien d’ temps, il ne sait pas, mais quand les étudiants s’enflamment, pour la cause ouvrière, sa mère, elle, est déjà dans sa Simca, pied au plancher, elle veut, elle va. Prendre un amant, une cigarette, elle sait le goût de la liberté, à ça elle veut rien sacrifier.

Il la regarde, petit garçon, de l’amour, de l’admiration… Est-ce qu’il a peur pour elle ? Peut-être. Il voit autour, les loups qui guettent. Qui montrent les crocs, et hurlent à mort, pour celles qui veulent lever la tête. Catherine s’en moque, le père laisse faire, ce couple est révolutionnaire. Ils le savent pas, non, c’est comme ça. Et puis c’est l’époque qui veut ça. Les femmes s’entêtent, depuis qu’elles votent, le pire c’est que, têtes de linottes, elles finissent par obtenir, des droits dont elles savent pas se servir. 66, mois de Février. Elles vont pouvoir disposer de leur argent sans demander l’autorisation du mari. Mon Dieu c’est ça la liberté ? Mais la famille va exploser. Et les hommes, ils vont perdre pied. Si tout fout le camp, faut pas pleurer, la faute à ce foutu progrès, qui a fait péter les corsets. Le petit garçon, devant la télé, suit tout les débats ébahi. Comprends pas tout, il a huit ans, mais il le voit, mieux, il le sent, ce qu’il se passe autour de lui, élargit le sourire de sa mère, et il aime bien, quand elle sourit.

Publicité

BIBLIOGRAPHIE

Les amateurs, les coulisses d’un quinquennat. Ed Flammarion

La liberté de ma mère, réédité en poche, collection J’ai lu.

Podcast  ALLONS ENFANTS DE L’APHATIE, écrit et animé par Jean-Michel Aphatie. Sur toutes les plateformes d’écoute depuis le 7/2/2022

PROGRAMMATION MUSICALE

Emily Loizeau « Celle qui vit vers le Sud »

Elvis PRESLEY « Thats All Right Mama »

Courtney Barnett Write a list of things to look forward too’

Références

L'équipe

Ophélie Vivier
Collaboration