Le comédien transgenre Jonas Ben Ahmed, festival de Deauville, septembre 2020 ©AFP - LOIC VENANCE
Le comédien transgenre Jonas Ben Ahmed, festival de Deauville, septembre 2020 ©AFP - LOIC VENANCE
Le comédien transgenre Jonas Ben Ahmed, festival de Deauville, septembre 2020 ©AFP - LOIC VENANCE
Publicité
Résumé

Le comédien transgenre Jonas Ben Ahmed, révélé dans la série française "Plus belle la vie" est l'invité de Giulia Foïs.

En savoir plus

Entre le jour et puis la nuit, l’enfant arrive, la mère blêmit. Minuit 45, premiers cris. Autour de lui, tout près de Nadia, il y a Momo, le papa, ouvrier dans le bâtiment. Elle est aide-soignante, se tient droite, à cheval sur les règles, lui espiègle. Que le bébé arrive en retard, ça le fait rire, elle, ça l’inquiète. Que l’enfant, quelques temps plus tard, fasse péter un énorme pétard, dans sa chambre, ça le fait marrer. 

Cet enfant, il est singulier. Il pense qu’à jouer, à jouer, à jouer. De la guitare, gratter les cordes. Et la Nintendo, s’y noyer. Entre les deux "Harry Potter", et lire, et lire, et lire encore… Jouer à se dire qu’on est plus fort, que tout, plus fort que ce sale coup du sort, quand t’es pas né dans le bon corps. On dirait qu’on peut en changer, on dirait qu’on peut habiter, celui qu’on veut, celui qu’on aime, et tant pis si on doit morfler, puisqu’au bout on va respirer. C’est le prix de la liberté, l’enfant est prêt à le payer. Sitôt dit presque sitôt fait, ça gronde, orage, et puis ça y est, le père arrête de se marrer, et la mère elle, a pas mal pleuré, mais l’enfant n’a jamais lâché. Car… Tant qu’il lui restera un souffle de vie, il ne pourra abandonner. C’était "Matrix", ouais, je l’ai cité.

Publicité

Le comédien Jonas Ben Ahmed, révélé dans la série française "Plus belle la vie", diffusée sur France 3, dans laquelle il incarne le personnage de Dimitri, un jeune homme transgenre est l'invité de Giulia Foïs. L'acteur est à l'affiche de "A good man", film de Marie-Castille Mention-Schaar, qui sort en salle le 10 novembre. C'est l'histoire d'Aude et Benjamin, le couple s’aime. Ils vivent ensemble depuis 6 ans. Aude souffre de ne pas pouvoir avoir d’enfant alors Benjamin décide que c’est lui qui le portera. *

#AveclesAfghanes

En début d'émission, le journal de bord de Palwasha Ackeckzai, militante féministe et femme politique afghane, elle est réfugiée en France depuis août avec sa mère, Anissa. Elles vivent à Aubais (Gard) et sont dans l'attente du statut de réfugié. L'Afghanistan et le souvenir des Talibans ne sont pas loin et ces deux femmes tentent malgré tout de continuer leur combat pour la Paix et le droit des femmes depuis la France.

Programmation musicale

  • "Vertiges" de Malik Djoubi
  • "Splash" de Disiz La Peste
  • "Hurray" de Selah Sue Feat. Tobi
Références

L'équipe

Giulia Foïs
Giulia Foïs
Giulia Foïs
Production
Ophélie Vivier
Collaboration