France Inter
France Inter
Publicité

Alors que la Coupe du monde vient de commencer, les supporters présents sur place décrivent la réalité du pays.

Avec toutes les polémiques qui entourent cette coupe du monde depuis des mois, on en oublierait presque le sport. D’ailleurs sur les réseaux, quasiment personne ne parle de ça. C’est assez drôle car il y a un grand fossé entre la communication grandiloquente que fait le pays autour du mondial, histoire de faire oublier les histoires derrière. Sur Twitter, Youtube ou encore Tiktok, on voit des clips avec des belles images de ces stades climatisés, des hôtels de luxe censés accueillir les fans, des feux d’artifice partout… Le tout abondamment relayé par la Fifa. La décadence du luxe poussée à son apogée.

Sauf que tout le week-end, ce ne sont pas des images d'hôtels de luxe et d'accueil en fanfare qui ont fait parler sur les réseaux. Non, car c’est bien beau de vendre du rêve avec sa Coupe du monde, mais le Qatar semble avoir oublié que des gens vont vraiment s’y rendre et qu’ils vont y voir ce qui se cache derrière. Et attention spoiler : ce n’est pas joli joli. Des supporters ont notamment posté des vidéos des fan zones, censées les accueillir et les loger. Sur ces images, pas de jolies chambres bien décorées, mais des conteneurs de couleur avec des lits à l’intérieur, ou des tentes qui ressemblent plus à des bunkers posées à même le sable. Des logements totalement désuets loin du luxe promis par le Qatar, de plus dans des zones industrielles où il n’y a rien autour. Et le pire, c’est que si encore c’était bon marché… mais même pas ! Ça coûte 200 dollars la nuit ! Précisons que les repas ont l’air du même niveau car l’un des supporters a pris une photo de sa salade qui ressemble clairement à une salade Sodebo qui a dépassé la date limite. Les vidéos ont fait des millions de vues, et dans un reportage de la BBC, certains supporters refusent de loger dans ces endroits…quitte à perdre des milliers d’euros.

Publicité

Forcément sur Twitter, ce fiasco a très vite été comparé à un autre évènement : "Wow la coupe du monde est un énorme désastre. C’est le Fyre Festival à nouveau mais en 10x pire". Le Fyre Festival. Vous connaissez peut-être cette histoire… c’était même devenu un documentaire sur Netflix. C’était un festival censé être ultra VIP, organisé sur une île déserte où des influenceurs avaient payés des sommes astronomiques pour venir. Sauf que tout était fake, et que comme au Qatar, ils se sont retrouvés à dormir dans des tentes horribles et ils avaient à peine de l’eau pour tenir.

Le Qatar vs le Fyre festival est donc la nouvelle running joke de Twitter. Je rappelle que le Qatar est le plus petit pays à jamais avoir accueilli une coupe du monde et manifestement niveau logement ils avaient mal prévu leur coup. Alors que pour mettre 300 milliards de dollars dans des stades climatisés par contre, ils sont bien présents.

Le Qatar avait tout de même invité 1500 influenceurs tout frais payés pour essayer de redorer son image. Ils doivent je cite “mettre l’ambiance” dans des endroits stratégiques de la ville. Comprendre surtout prendre des jolies photos pour faire la promo du Qatar, et être au premier rang dans les matchs de foot. Et puis ils vont aussi pouvoir compter sur les influenceurs de télé réalité. La plupart habitent à Dubai et certains vont se rendre au Qatar. Bien sûr, eux ne seront pas logés dans des containers. Julien Tanti en fait déjà la promo sur ses réseaux, en indiquant où suivre les matchs à Dubai. Spoiler : dans des jacuzzis et hôtels de luxe 5 étoiles.

C’est donc une véritable guerre d’image qui se joue actuellement sur les réseaux pour ce mondial entre bling bling et réalité. On le voit bien sur Tiktok par exemple où les vidéos les plus vues avec le hashtag QatarWorldcup sont aussi bien des vidéos de la cérémonie d’ouverture, que celles de tentes qui servent de chambre aux supporters. En tout cas c’est parti pour 1 mois de matchs là bas, et on est surement pas au bout de nos surprises.