Une petite fille réagit devant la bande annonce de "La Petite Sirène" (capture d'écran TikTok)
Une petite fille réagit devant la bande annonce de "La Petite Sirène" (capture d'écran TikTok)
Une petite fille réagit devant la bande annonce de "La Petite Sirène" (capture d'écran TikTok)
Une petite fille réagit devant la bande annonce de "La Petite Sirène" (capture d'écran TikTok)
Publicité

Disney a choisi l'actrice noire Halle Bailey pour interpréter la sirène, et plutôt que de se focaliser sur les commentaires racistes, des mamans ont réagi à contre-courant.

Elle est belle, elle a les cheveux rouges, la peau translucide et une queue en écaille… Ariel, la petite sirène du dessin animé Disney culte sorti en 1989. Comme beaucoup, il traverse des générations et surtout comme beaucoup en ce moment, Disney a décidé d’en faire une version live action autrement dit, une version film avec de vrais acteurs. Aladdin, La belle et la bête, Dumbo, Cruella… Tous sont déjà passés par la case film en live action ces dernières années et ce genre est devenu un véritable business pour Disney car les films cartonnent au cinéma.

Le prochain, très attendu, sera La Petite Sirène. Il est prévu pour mai 2023 et les premières images qui ont été dévoilées ce week-end ont envahi les réseaux sociaux. Selon le site spécialisé Variety, le premier extrait a été vu plus de 104 millions de fois dans le monde, ce qui en fait le teaser le plus vu d’un film Disney. On y aperçoit le fond marin et ses poissons mais surtout on y voit pour la première fois la jeune actrice/chanteuse Halle Bailey en petite sirène qui chante le fameux "Part of that world" du film original

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

L’actrice de 22 ans prête sa voix enchanteresse et ses traits magnifiques à la petite sirène. Sur les réseaux, le teaser a été l’un des sujets les plus discutés du week-end, en TT sur Twitter et la vidéo est encore n°1 des tendances film sur Youtube.

Pourquoi cette bande annonce a été très commentée ?

Eh bien parce que Halle Bailey est… noire. Du coup, vous imaginez le genre de commentaires qu’on a pu lire. Remarquez, ça avait commencé dès l’annonce du choix de l’actrice en 2019. Et donc, c’est reparti avec la mise en ligne du teaser. Avec des questions essentielles : pourquoi elle n’a pas les cheveux rouges, pourquoi Ariel n’est pas blanche… et puis ça détruit l’authenticité de l'œuvre originale blabla… Je vous passe toutes les insultes. Certains vont même jusqu’à modifier l’image de Halle Bailey pour qu’elle se rapproche de la Ariel de 1989 !

Mais outre la déferlante négative, c'est le côté positif qu'il faut surtout retenir notamment sur Tiktok où les vidéos avec le hashtag #LittleMermaid cumulent plus d’un milliard de vues. Et ça grâce à un véritable mouvement propulsé par des mamans, qui ont eu la bonne idée de filmer la réaction de leur petite fille noire qui découvre pour la première fois une Ariel qui leur ressemble. Des cris de joie, des larmes, des “Oh elle est noire comme moi”... Des vidéos très touchantes qui font oublier le racisme ambiant. Voir des petites filles qui se sentent pour la première fois représentées par une princesse Disney qu’elles ont vu blanche toute leur vie est juste exaltant.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Même en termes de cheveux, l'une des choses les plus commentées sur les réseaux est que Ariel n’a plus une chevelure rouge mais des dreadlocks marrons, une coiffure que portent beaucoup de femmes noires. Un véritable symbole qui montre que Disney ne veut pas rentrer dans le jeu des plus conservateurs et qu’ils y vont à fond dans la représentation.

Là où de plus en plus d'œuvres sont victimes de commentaires racistes sur les réseaux, on l’a vu récemment avec la série "Les anneaux de pouvoir", ce mouvement Tiktok arrive donc à un moment propice. Il montre aussi qu’on est enfin dans une ère où les héroïnes de la nouvelle génération sont issues de la diversité, et que les codes changent. On le voit aussi avec d’autres jeunes actrices comme Zendaya, icône de la Gen Z, qui est devenue cette nuit la première actrice noire à avoir reçu deux Emmy Awards pour un rôle principal.

Après ne soyons pas naïf, si on peut féliciter Disney pour leur démarche… Derrière le business reste le business. Ils sont obligés aujourd’hui de s’ouvrir à plus de diversité. Ils l’ont bien vu avec le succès de "Black Panther" par exemple. En tout cas ils ne comptent pas s’arrêter là puisque la prochaine Blanche-Neige au cinéma sera elle aussi métisse.