Le musicien David Byrne en concert à l'ACL Music Festival à Zilker Park à Austin le 12 octobre 2018.
Le musicien David Byrne en concert à l'ACL Music Festival à Zilker Park à Austin le 12 octobre 2018. ©AFP - SUZANNE CORDEIRO
Le musicien David Byrne en concert à l'ACL Music Festival à Zilker Park à Austin le 12 octobre 2018. ©AFP - SUZANNE CORDEIRO
Le musicien David Byrne en concert à l'ACL Music Festival à Zilker Park à Austin le 12 octobre 2018. ©AFP - SUZANNE CORDEIRO
Publicité

Ce soir, Very Good Trip vous emmène en voyage. Grâce à la magie de la musique, vous allez partir d’un continent à l’autre, de l’Amérique latine à l’Asie, en suivant les pas de l’inventeur de la world music.

Cette émission est une rediffusion du 13 mars 2018.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

« Umbabarauma , Ponta de Lança Africano», c’était la voix du Brésilien Jorge Ben. À l’origine, ce titre figurait dans un album paru en 1976 et qui s’appelait Africa Brasil. Mais beaucoup d’amateurs de rock, ignorant jusque-là tout ou presque de la musique brésilienne, l’ont découvert grâce à une compilation historique publiée en 1988 et intitulée Beleza Tropical, beauté tropicale. 

Publicité

Ça a été l’acte de naissance d’un label du nom de Luaka Bop, une compagnie alors fondée à New York par David Byrne avec Yale Evelev, alors chargé d’un département discographique à la Brooklyn Academy of Music, une salle spécialisée dans l’avant-garde musicale. 

Mais l’avant-garde que Luaka Bop a diffusée en trente ans d’existence, quatre-vingt-dix références, a toujours été, en même temps, populaire. L’attitude de David Byrne, qui, à la fin des années 80 s’apprêtait à tourner la page du groupe qui l’avait fait connaître, les Talking Heads, a toujours consisté à rendre l’avant-garde populaire et, inversement, la musique populaire avant-gardiste. Une mission qu’il a admirablement réussie.