Le chanteur Rag'n'Bone Man sur scène Sutro lors de la Outside Lands Music and Arts Festival au Golden Gate Park le 11 août 2017 à San Francisco, Californie.  ©Getty - FilmMagic
Le chanteur Rag'n'Bone Man sur scène Sutro lors de la Outside Lands Music and Arts Festival au Golden Gate Park le 11 août 2017 à San Francisco, Californie. ©Getty - FilmMagic
Le chanteur Rag'n'Bone Man sur scène Sutro lors de la Outside Lands Music and Arts Festival au Golden Gate Park le 11 août 2017 à San Francisco, Californie. ©Getty - FilmMagic
Publicité
Résumé

Si vous avez peur de vous endormir, eh bien rassurez-vous, Very Good Trip va faire tout notre possible ce soir pour vous en empêcher.

En savoir plus

Ah, comme on dit, ça envoie. C’est peut-être facile, déjà entendu, convenu, tout ce que vous voudrez, mais une chanson de rock, même archi-conventionnelle comme celle qu’on vient d’entendre, « All You Ever Wanted », signée par l’anglais Rag’n’Bone Man, ça vous fait un bien fou dès qu’il y a la fougue. Et qu’il y a, je crois que c’est Philippe Manœuvre qui avait trouvé cette formule jadis dans les colonnes de Rock et Folk, une énergie non feinte. 

D’ailleurs, entre parenthèses, je ne sais pas si, comme moi, vous avez succombé au charme pervers de regarder le concours de l’Eurovision samedi dernier du début à la fin mais enfin qu’est-ce qu’on a constaté ? Qu’une bande d’Italiens très agités, pleins d’une joie et d’une énergie bondissante, s’amusant comme des ados un peu dingues ayant dévalisé la garde-robe de Guns N Roses, ont enflammé le public international. Et qu’une musique dont on a tant de fois proclamé la mort, déploré la, je cite, muséification, le rock, dans son expression la plus infantile, le hard rock tendance glam, eh bien, continue à faire un bien fou à toutes les générations. 

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Prenez l’exemple du musicien qu’on vient d’entendre, l’Anglais Rag’n’Bone Man. Parcours classique : enfance morne dans une petite ville perdue entre Londres et Brighton, mauvaises notes à l’école, renvoi, il fait du rap à quinze ans, mode d’expression viscéral, expression impérieuse et instinctive de ceux qui sentent qu’ils ne sont rien et comptent pour rien. Rory Graham, un garçon corpulent, tatoué de partout, il a plus la dégaine d’un joueur de rugby néo-zélandais d’origine maori que d’un chanteur, s’associe avec un DJ écossais, Calvin Harris. Et, bingo, en 2016, alors qu’il n’a que vingt et un ans, ils trouvent ensemble une chanson, « Human », qui est un des plus gros succès, sinon le plus gros de l’année 2016.

Rag’n’Bone Man : « All You Ever Wanted » extrait de l’album « Life by Misadventure » 

Garbage : « Wolves » single « Wolves » 

The Datsuns : « Dehumanise » single 

Iceage : « Vendetta » extrait de l’album « Seek Shelter » 

Viagra Boys : « Ain’t Nice » extrait de l’album « Welfare Jazz » 

Du Blonde : « I’m Glad That We Broke Up » (featuring Ezra Furman) extrait de l’album « Homecoming »

Mush : 

« FTA » single 

« Blunt Instruments » extrait de l’album « Lines Redacted » 

Dry Cleaning : « Strong Feelings » extrait de l’album « New Long Leg » 

Weezer : « She Needs Me » extrait de l’album « Van Weezer »

Dinosaur Jr. : « N Say » extrait de l’album « Sweep Into Space » 

Hey, King ! : « Beautiful » extrait de l’album « Hey, King ! » 

Références

L'équipe

Michka Assayas
Production