Kirk Hammett le guitariste du groupe Metallica en concert à Pala Alpitour, Turin, le 10 février 2018. ©Getty - Francesco Castaldo / Archivio Francesco Castaldo / Mondadori Portfolio
Kirk Hammett le guitariste du groupe Metallica en concert à Pala Alpitour, Turin, le 10 février 2018. ©Getty - Francesco Castaldo / Archivio Francesco Castaldo / Mondadori Portfolio
Kirk Hammett le guitariste du groupe Metallica en concert à Pala Alpitour, Turin, le 10 février 2018. ©Getty - Francesco Castaldo / Archivio Francesco Castaldo / Mondadori Portfolio
Publicité
Résumé

Very Good Trip va faire beaucoup de bruit ce soir, avec un groupe de rock, un orchestre symphonique et même plus

En savoir plus

Je vais vous faire un aveu : avant de faire de la radio, j’avais le fantasme de faire écouter à un groupe de gens assemblés autour de moi cette version hors du commun du classique de Led Zeppelin, « Kashmir », dans l’intégralité de ses douze minutes vingt-sept, alors pouvoir non pas sur une radio associative mais sur les ondes de France Inter, vous ne pouvez pas imaginer le bonheur que ça représente pour moi. Et pour vous, surtout, j’espère. 

Jimmy Page et Robert Plant se sont réunis en 1994 et ont interprété en public, à Londres, cette éblouissante reprise de « Kashmir », le sommet du double album que Led Zeppelin a publié en 1975, Physical Graffiti. Ils étaient soutenus, dix-neuf ans plus tard, par les cordes du London Metropolitan Orchestra et un impressionnant ensemble de percussionnistes égyptiens, dirigé par le regretté Hossam Ramzy, il avait travaillé chez nous auprès de Rachid Taha, entre autres. 

Publicité

C’est une chanson dont Page et Plant avaient eu l’idée en faisant cette route que tant de hippies ont parcourue dans les années soixante-dix, le long de la côte marocaine, vers le sud, d’Agadir aux plages de Sidi Ifni. 

Juste avant, beaucoup de bruit, plus de bruit, sans doute, un des classiques du groupe de metal californien Metallica, « Enter Sandman ». Une version enregistrée il y a vingt-deux ans, en 1999, dans un théâtre de Berkeley, où le groupe est accompagné par l’orchestre symphonique de San Francisco dirigé par le compositeur, disparu lui aussi, Michael Kaymeun. 

Un autre orchestre classique, de Budapest, celui-là, dirigé par le Canadien Owen Pallett, a donné, dans un tout autre esprit, toute son ampleur à ce classique du groupe Arcade Fire, « No Cars Go », qu’on peut entendre dans son troisième album, « Neon Bible », paru en 2007. 

Metallica : « Enter Sandman - Live » extrait de l’album « S&M » 

Jimmy Page, Robert Plant : « Kashmir » extrait de l’album « No Quarter » 

Arcade Fire : « No Cars Go » extrait de l’album « Neon Bible » 

Mercury Rev : « The Dark Is Rising » extrait de l’album « All Is Dream » 

Références

L'équipe

Michka Assayas
Production