La chanteuse Lido Pimienta aux Grammy Awards le 14 mars 2021.
La chanteuse Lido Pimienta aux Grammy Awards le 14 mars 2021. ©AFP - Rich Fury/Getty Images Amérique du Nord pour The Recording Academy (capture d’écran).
La chanteuse Lido Pimienta aux Grammy Awards le 14 mars 2021. ©AFP - Rich Fury/Getty Images Amérique du Nord pour The Recording Academy (capture d’écran).
La chanteuse Lido Pimienta aux Grammy Awards le 14 mars 2021. ©AFP - Rich Fury/Getty Images Amérique du Nord pour The Recording Academy (capture d’écran).
Publicité

Et avant de vraiment être en vacances, Very Good Trip vous a concocté un petit programme musical.

Lido Pimienta, sa famille est de Baranquilla, la grande ville portuaire, sur la côte nord, côté Caraïbes, mais elle s’est lancée il y a une dizaine d’années à Toronto, au Canada, où elle a fait des études d’art, elle peint, sculpte et expose, d’ailleurs. 

Son album s’appelle « Miss Colombia », c’est, explique-t-elle, pour se moquer des concours de Miss qui obsèdent les jeunes Colombiennes. 

Publicité

Lido Pimienta se revendique comme féministe, queer, elle est mère et elle célèbre, dans sa musique comme dans ses œuvres visuelles, ses racines africaines et indiennes, elle a des ancêtres appartenant à un peuple indigène que les Espagnols appelaient Guajiros, à cheval sur la frontière colombienne et vénézuélienne. Lido Pimienta chante « Resisto y Ya » et il y a une fraîcheur dans sa voix à laquelle j’ai été très sensible.

Cette émission est une rediffusion du 25 juin 2020