Un réveil punk hardcore en 2023, sous le soleil d’Iggy Pop : épisode 1/3 du podcast Iggy Pop

Le chanteur, compositeur et acteur Iggy Pop
Le chanteur, compositeur et acteur Iggy Pop ©Getty - Randy Holmes/ABC
Le chanteur, compositeur et acteur Iggy Pop ©Getty - Randy Holmes/ABC
Le chanteur, compositeur et acteur Iggy Pop ©Getty - Randy Holmes/ABC
Publicité

Ce soir Very Good Trip vous entraîne dans une intense frénésie.

Un cri étouffé de l’autre côté de la vitre du studio. Celui d’Iggy Pop qui, à soixante-quinze ans, eh oui, comme vous l’entendez, n’a pas désarmé. Ni oublié de se moquer de lui-même, puisque les derniers mots de cette chanson, « Frenzy », « I’m addicted to walls », je suis accro des murs, fait évidemment allusion à son irrépressible désir de se jeter contre eux quand, sur scène, il entre dans une de ces transes violentes qui l’ont rendu légendaire.

Depuis que le nouveau siècle a commencé, il y a déjà vingt-deux ans de ça, ça passe très vite quand on est vieux, Iggy Pop s’est à plusieurs occasions écarté de de ce style frénétique, cette espèce de blues accéléré comme aboyé, traversé par la rage et l’autodénigrement que tout le monde connaît aujourd’hui sous le nom de punk rock.

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Il a publié des enregistrements surprenants, des reprises de classiques de la chanson française, comme « Les Feuilles Mortes » ou « La Javanaise », qu’il entonne de sa voix sourde, un peu lugubre, de baryton. On en reparlera jeudi prochain, puisque le retour d’Iggy Pop, encore un, m’a inspiré le programme de la semaine qui commence.

Juste pour faire suite à Bowie, le hasard fait bien les choses.

Programmation musicale :

  • Iggy Pop : « Frenzy » extrait de l’album « EVERY LOSER »
  • Petrol Girls : « Baby, I Had an Abortion » extrait de l’album « Baby »
  • Mannequin Pussy : « Perfect » EP « Perfect »
  • Witch Fever : « In the Resurrect » single
  • BAD//DREEMS : « Jack » single
  • Bob Vylan : « The Delicate Nature » (feat. Laurie Vincent) single
  • Pleasure Venom : « We Get What You Deserve » extrait de l’album « Rebirth/Return »
  • Gros Mené : « Hollywood » extrait de l’album « Pax et Bonum »
  • Les Shirley : « It’s Time » extrait de l’album « More Is More »
  • The Chats : « Struck by Lightning » extrait de l’album « Get Fucked »
  • These New South Whales : « Rotten Sun » extrait de l’album « TNSW »
  • Shame : « Fingers of Steel » single
  • Paramore : « The News » single
  • Nova Twins : « Antagonist » extrait de l’album « Supernova »

L'équipe