La FoodTech
La FoodTech ©Getty - Oscar Wong
La FoodTech ©Getty - Oscar Wong
La FoodTech ©Getty - Oscar Wong
Publicité

La FoodTech désigne l’ensemble des entrepreneurs et des start-ups du domaine alimentaire qui innovent sur les produits, la distribution, le marché ou le modèle économique. Quelles sont ses dernières avancées et comment bouleverse-t-elle notre manière de consommer ?

Avec

Avec Christophe Lavelle, biophysicien, professeur et chercheur au CNRS. Vous êtes également cofondateur du Food 2.0 Lab et la chroniqueuse Marine Baousson.

Les origines de la FoodTech

Depuis cinq ans, elle est partout. Des champs de nos agriculteurs aux rayons de nos supermarchés, c’est la FoodTech. Un terme pour désigner l'ensemble des innovations technologiques du secteur alimentaire. Des innovations qu'on trouve sur l'ensemble de la filière, de la production à la distribution en passant par la restauration, le gaspillage alimentaire et l'agriculture. C'est aux Etats-Unis qu'est apparu ce concept avant de se diffuser partout dans le monde. En Europe, la France fait partie des pays les plus en pointe sur le sujet. Près de 500 start-ups de FoodTech ont été créées entre 2012 et 2019. Dans le monde, elles sont plus de 4 000 et on estime que cette année le chiffre d'affaires du marché de la FoodTech devrait atteindre les 250 milliards d'euros. Un marché en pleine expansion qui attise les appétits.

Publicité

Un secteur en pleine expansion

250 milliards d'euros de chiffre d'affaires prévu cette année pour la FoodTech, 9,5 milliards d'euros investis dans la FoodTech et l'AgriTech en Europe l'an dernier. Pourquoi ce secteur est-il en pleine effervescence ? Pour Christophe Lavelle, "quoi qu'il arrive, il faut manger avec cette contrainte-là qui est fondamentale. On a une superposition d'autres contraintes qui sont de nature hédonique. On a envie d'avoir plaisir quand on mange, on a aussi envie d'être en bonne santé, de ne pas s'intoxiquer, mais aussi sur le long terme, de pas déclencher un cancer 20 ans plus tard, parce qu'en fait, on n'avait pas compris quelque chose. On mange dans une société où l’on a des contraintes qui sont environnementales et donc ça fait qu'on a énormément de données et de paramètres à injecter dans l'équation qui est censée nous indiquer la bonne manière de manger. Et pour les intégrer, on se rend compte qu'il y a besoin de faire appel à beaucoup de connaissances qui tiennent du domaine de la physique, de l'agronomie, de l'écologie, de la sociologie. C'est un peu de là que naît la FoodTech en disant, il nous faut des solutions et la technologie doit nous aider à trouver ces solutions."

L’élevage d’insectes, l’Eldorado de la FoodTech française

En France, le domaine le plus prometteur de la FoodTech française, c’est l’élevage d’insectes. Selon Christophe Lavelle : « Les plus gros investissements de la FoodTech en France se font avec deux sociétés qui sont pionnières en Europe. Ce n’est pas du tout à destination de l’alimentation humaine, c'est en fait inscrit dans un modèle agricole qui y voit une alimentation animale pour faire de l'élevage, notamment de la pisciculture. »

La Foodtech partout, de la fourche à la fourchette

La FoodTech est présente tout le long de la chaîne, du champ à l'assiette. Mais il ne faut pas penser que l’agriculture va devenir un délire de science-fiction où les agriculteurs seront remplacés par des drones et des robots. Pour Christophe Lavelle : « Nous avons besoin de la terre, ça, c'est sûr. A partir de là, on peut mettre en œuvre notamment l'agriculture de précision qui va permettre d'optimiser les rendements par exemple en faisant du hors-sol complet, c'est-à-dire qu'on va faire de l'irrigation dans des grandes enceintes stériles et on va faire pousser ce qu’on veut avec des solutions nutritives. On peut cultiver des tomates au goût banane, technologiquement, on peut tout faire. Maintenant, est-ce que ça a du sens ? Est-ce que c'est écologique ? Est-ce que c'est éthique ? Ce sont les questions qu’il faut que l’on se pose. »

Les protéines alternatives

Il y a un point qui intéresse beaucoup de personnes de la FoodTech, ce sont les protéines alternatives, un des domaines les plus innovants de la FoodTech. Pour Christophe Lavelle : « C’est un domaine où l’on avance à pas-de-géant. C’est très utile d’avoir des protéines qui ne soient pas animales. Dans les pays en voie de développement, c'est un vrai problème. On a des écarts qui sont monumentaux. On a besoin physiologiquement d'à peu près 20 grammes de protéines et nous sommes plutôt à 10 grammes dans les pays pauvres et plus de 50 grammes dans les pays riches, ce qui est une aberration dans les deux sens. »

🎧 Pour en savoir plus, écoutez l'émission...

2 min

Programmation musicale

  • 16h14
    osez josephine
    osez josephine
    ALAIN BASHUNG
    osez josephine

    Album osez josephine
  • 16h31
    Terrien
    Terrien
    EMMA PETERS (Compositeur)
    Terrien

    Album Dimanche (2022)
  • 16h49
    Nsera (feat. Damon Albarn)
    Nsera (feat. Damon Albarn)
    Fatoumata Diawara
    Nsera (feat. Damon Albarn)

    Damon Albarn

    Album Nsera (feat. Damon Albarn) (2022)
    Label WAGRAM MUSIC / 3EME BUREAU

L'équipe

Matthieu Noël
Matthieu Noël
Matthieu Noël
Production
Cyril Lacarrière
Cyril Lacarrière
Cyril Lacarrière
Production déléguée
Amel Khaldi
Collaboration
Alexia Lacour
Collaboration
Ghislain Fontana
Réalisation