Publicité

Près d'un logement sur dix est vacant en France

Par
Panneaux d'agence immobilière en septembre 2021 à Toulon
Panneaux d'agence immobilière en septembre 2021 à Toulon
© AFP - Magali Cohen / Hans Lucas

Dans sa dernière enquête sur le sujet, datant de début novembre, l'Insee dénombre 37,2 millions de logements en France, dont 3 085 000 sont vacants... Soit dix fois plus que le nombre de SDF en France. En Île-de-France, ce sont près de 395 600 logements qui ne sont pas occupés.

Plus de 80 % de résidences principales, un peu moins de 10 % de résidences secondaires ou de logements occasionnels, et 8,2 % de logements vacants : la dernière étude sur le logement en France, tout juste publiée par l'Insee, révèle qu'environ un logement sur dix en France est inoccupé toute l'année. Dans un pays où, selon les chiffres de 2020 la Fondation Abbé Pierre, près de 300.000 sont sans domicile fixe. La France a donc potentiellement dix fois plus de logements disponibles qu'il n'en faudrait pour les héberger tous.

Un chiffre qui fait écho aussi au dispositif "louer abordable" que souhaite renforcer le gouvernement. La ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon envisage en effet "une réduction d'impôt" de 15 % à 30 % pour les propriétaires acceptant de louer en-dessous des prix du marché, afin d'inciter ceux qui possèdent des logements vacants à les rendre plus accessibles.

Publicité

Des logements sont répartis un peu partout dans le territoire. Toujours selon l'Insee, 726 000 logements vacants se trouvent dans des communes rurales, un million dans des secteurs urbains de moins de 100 000 habitants, et 1,188 million dans des unités urbaines de plus de 100.000 habitants (dont 370 000 dans et autour de Paris).

L'Île-de-France fait d'ailleurs partie des régions où la proportion de logements vacants est la plus faible : 395 600, soit 6,5 % des logements disponibles dans la région.

Une évolution préoccupante

Ce qui ressort également de cette enquête de l'Insee, c'est que le nombre et la proportion de logements vacants en France augmente ces dernières décennies, et plus encore ces dernières années. Ainsi, en 1982, 7,9 % des logements disponibles étaient vacants, contre 8,3 % en 2021. Une augmentation qui s'accélère en particulier depuis 2006 : alors que la proportion de logements vacants étaient presque stables auparavant, elle a ensuite enregistré une hausse brutale (4,1 % en moyenne chaque année entre 2006 et 2011, 3,1 % entre 2011 et 2016, 1,3 % de 2016 à 2021), largement supérieure à l'augmentation du nombre de résidences principales ou secondaires.

Plus rassurant, on constate également que parmi ceux qui ont un logement, la part des propriétaires a augmenté depuis 1982 (50,4 % à l'époque contre 57,9 % aujourd'hui), avec à l'inverse une proportion en baisse de locataires et de personnes logées gratuitement.