Publicité

Présidentielle 2022 : voici les réponses d'Éric Zemmour aux 💯 questions sur la jeunesse

Par
Dans son programme, Éric Zemmour souhaite notamment revenir sur la réforme du baccalauréat.
Dans son programme, Éric Zemmour souhaite notamment revenir sur la réforme du baccalauréat.
© Radio France

Pour connaître de façon précise les programmes des candidats à la présidentielle sur la jeunesse, France Inter et l'association Chemins d'avenirs leur ont posé 100 questions. Voici les réponses du candidat Reconquête! Éric Zemmour.

Une politique en 💯 questions. Dans une campagne où tout va vite, où rien n'accroche, nous avons décidé de prendre le temps de détailler le plus finement possible la politique que chaque candidat mettra en place pour les jeunes. Faut-il poursuivre le dédoublement des petites classes ? Faut-il revenir sur Parcoursup ? Faut-il légaliser les drogues douces ? Comment aider les jeunes à mieux se loger ? Citez un jeune vivant qui est un modèle pour vous…

Éducation, baccalauréat, université, citoyenneté, mais aussi emploi, écologie, discriminations, précarité, questions de genre et d'égalité, santé, numérique : voici en 100 questions quelle politique Eric Zemmour mettra en place pour les jeunes.

Publicité

Eric Zemmour souhaite envoyer des professeurs expérimentés dans les  établissements d'éducation prioritaire, il est contre l'apprentissage des langues régionales à l'école, se dit favorable au redoublement. Il prévoit de changer le calendrier des épreuves du Bac, d'instaurer des cours de programmation informatique au lycée et des séances de prévention sur les violences conjugales et enfin de créer des passerelles entre les filières généralistes et professionnelles. Opposé au service civique obligatoire, il est également contre le droit de vote à 16 ans. A l'école, Eric Zemmour était un élève "très passionné, parfois trop" et cite ses "enfants" comme modèle. Voici toutes ses réponses  📣

École et enseignement

1. Faut-il poursuivre le dédoublement des petites classes en éducation prioritaire (grande section, CP, CE1) ?

❌ Non

2. Faut-il envoyer des professeurs plus expérimentés dans les établissements d'éducation prioritaire ?

✅ Oui

3. Faut-il donner plus d'autonomie aux chefs d'établissements (recrutement des enseignants, gestion des absences) ?

❌ Non

4. Souhaitez-vous assouplir la carte scolaire ?

❌ Non

5. Faut-il assouplir les conditions de l'instruction en famille ?

✅ Oui

6. Covid : faut-il un détecteur de CO₂ dans chaque classe ?

❌ Non

7. Faut-il mettre en place un vaste service public des stages de troisième ?

❌ Non

8. Êtes-vous favorable à l'apprentissage des langues régionales à l'école ?

❌ Non

9. Faut-il maintenir et encourager le programme d'échanges européens Erasmus ?

✅ Oui

10. Êtes-vous plutôt favorable à une évaluation : par compétences ou par notes ?

❌ par compétences   ✅ par notes

11. Êtes-vous pour ou contre le redoublement ?

Pour

12. Quelles mesures mettre en place pour limiter le décrochage scolaire ?

Je souhaite établir des classes de niveaux, valoriser la voie professionnelle, créer des internats d'insertion éloignés du cadre d'origine avec en encadrement strict.

13. Faut-il revaloriser le salaire des professeurs et, si oui, comment et de combien ?

Oui, avec un avancement d'échelon plus rapide,  avec des prime d'excellence professorale récompensant la qualité du travail (et non des activités "périscolaires" comme le propose E. Macron), enfin avec des heures supplémentaires totalement défiscalisées.

14. Au-delà de la rémunération, comment rendre plus attractif le métier d'enseignant ?

D'abord, permettre aux professeurs d'exercer leur vrai travail de professeur, et non d'animateur. En finir avec le pédagogisme, supprimer les INSPE au profit d'établissements où a formation portera d'abord sur al discipline enseignée. Ensuite, rétablir l'autorité.

15. Comment remédier aux absences récurrentes des professeurs ?

Il faut revaloriser le métier et assurer des conditions de travail décentes, notamment en réglant le problème de la discipline car ces absences sont récurrentes dans les établissements "difficiles". Il faut un plein soutien de la hiérarchie et l'éloignement des élèves difficiles.

16. Que faire pour revaloriser les filières professionnelles et technologiques et les rendre attractives pour les jeunes ?

Proposer l'orientation professionnelle dès la rentrée de 4ème avec la découverte des métiers en 4e. Valoriser les voies professionnelles comme des voies d'excellence et sélectives, généraliser l'alternance. D'où l'importance d'un bon enseignement général, notamment du français.

17. Comment mieux contrôler le privé hors contrat ?

Pour éviter les dérives liées à l'Islam fondamentaliste, il faut des inspections annuelles effectuées par des Inspecteurs de l'Instruction publique dans les classes et au niveau administratif. Dès la moindre dérive, il faut fermer les établissements.

18. Comment mieux prendre en compte le handicap à l'école ?

D'une part, recruter et mieux former les accompagnants (AESH) ; d'autre part, développer des établissements sur tout le territoire pour offrir à chaque élève la scolarité qui lui correspond. Les parcours doivent être souples et adaptés à chaque type de handicap.

19. Comment éviter les fermetures d'écoles dans les territoires ruraux ?

Il faut une grande politique pour la ruralité et pour les familles rurales. Il faut notamment lisser le calcul des besoins des écoles sur trois ans afin de donner davantage de lisibilité aux familles et aux collectivités.

20. Comment renforcer l'accompagnement des professeurs et des jeunes dans la préparation aux choix d'orientation ?

Il faut d'abord distinguer les psychologues et les Conseillers d'orientation. Il faut multiplier les interventions des conseillers d'orientation dans tous les établissements (notamment ruraux) et mieux former les professeurs.

21. Comment améliorer la pratique du sport à l'école, jugée "désastreuse" par certains athlètes tricolores après les derniers Jeux olympiques d'été à Tokyo ?

L'enseignement actuel du sport à l'école donne satisfaction, je salue le travail des professeurs d'EPS et de nombreux enfants pratiquent le sport en dehors de l'école. Il faut donc travailler sur le repérage et les structures pouvant accueillir nos futurs champions.

22. Comment améliorer le niveau des écoliers français en langues étrangères ?

Il faut d'abord que nos écoliers maitrisent parfaitement le français et sa grammaire, ainsi l'apprentissage des langues étrangères sera grandement facilité. Il faut 4 heures de LV1 des la 6ème à la 3ème.

23. Le taux de chômage et le taux d'échec scolaire sont deux fois plus élevés dans les outre-mer qu'en métropole : que faire ?

Comme sur le reste du territoire national, s'agissant de l'aspect purement scolaire : exigence dès le primaire, classes de niveau, soutien lorsque cela est nécessaire. Il ne faut pas non plus généraliser : d'excellents élèves arrivent d'outre-mer font des cursus remarquables.

24. Que faut-il faire pour que les élèves soient meilleurs dans leur expression à l'oral ?

Renforcer l'enseignement de la lecture et de la grammaire dès le primaire, tout en pratiquant des exercices d'expression orale en classe. Il faut généraliser la récitation de poésie ou de théâtre sous la direction du professeur ou d'intervenants comédiens.

Baccalauréat, université et Parcoursup

25. Faut-il revenir sur la réforme du baccalauréat instaurée sous le quinquennat d'Emmanuel Macron ?

✅ Oui

26. Faut-il réinstaurer des mathématiques dans le tronc commun au-delà de la classe de première ?

✅ Oui

27. Faut-il revoir le calendrier des épreuves du baccalauréat ?

✅ Oui

28. Faut-il réformer Parcoursup et, si oui, dans quel sens ?

Il faut rendre publics les algorithmes de sélection, restreindre la sélection à des critères purement scolaires et interdire la discrimination positive. Il faut également supprimer les rubriques "engagement citoyens" qui ne sont pas pertinentes et harmoniser les notes.

29. Comment faciliter les changements de filière et les réorientations lors des études supérieures ?

Des passerelles seront créées entre les filières généralistes et professionnelles pour ne pas enfermer les étudiants dans une voie unique ou dans l'échec en licence. L'employabilité dans les filières pro est d'ailleurs bien souvent supérieure à celle des licences généralistes.

30. Face à l'augmentation du nombre de bacheliers, faut-il augmenter le nombre de places dans l'enseignement supérieur ?

❌ Non

31. Faut-il maintenir le remboursement des frais de psy pour les étudiants ?

✅ Oui

32. Quelles sont les mesures nécessaires, selon vous, pour améliorer la santé mentale des étudiants, mise à rude épreuve avec le Covid, les restrictions et les confinements ?

Je redonnerai aux étudiants un espoir immense : meilleure orientation, hausse du niveau, meilleure valorisation de leur diplôme, fin du nivellement vers le bas, récompense du mérite, une place pour chacun dans la filière qui lui correspond le mieux.

33. Faut-il favoriser davantage l'alternance, et comment ?

Il faut favoriser davantage l'alternance car celle-ci augmente encore le taux d'employabilité, on le voit avec les filières professionnelles, je poursuivra l'effort louable du gouvernement en ce sens.

34. Comment limiter le décrochage toujours massif en première année de fac ?

Il faut revaloriser le bac pour qu'il soit plus sélectif, mieux orienter en proposant davantage de filières pro, désengorger les filières sans débouché.

35. Faut-il instaurer de nouvelles matières au lycée par exemple : (cours d'initiation au droit, cours anti-fake news, cours de codage) et si oui, lesquelles ?

Oui, une fois que les bases généralistes sont acquises, il faut proposer un enseignement de la programmation informatique pour former les futurs ingénieurs, tout en proposant aussi des cours d'histoire de l'art dès le secondaire.

Citoyenneté

36. Êtes-vous favorable à un service civique obligatoire ?

❌ Non

37. Êtes-vous favorable au droit de vote dès 16 ans ?

❌ Non

38. Faut-il rendre le droit de vote obligatoire, notamment pour les jeunes ?

❌ Non

39. Faut-il supprimer les aides sociales lorsque les mineurs commettent des délits comme le font certaines communes ?

✅ Oui

40. Que proposez-vous pour que les jeunes s'intéressent plus à la politique et s'engagent ?

Je compte donner la preuve qu'on peut avoir à nouveau confiance dans la parole des élus et leur prouver qu'en appliquant mon programme, on fait la démonstration que la politique peut réellement changer le cours des choses.

41. Comment mieux lutter contre la faible participation des jeunes aux scrutins ?

En leur parlant franchement, honnêtement, sans les flatter et en soulignant que tout le combat politique est en réalité un combat pour les prochaines générations.

42. Comment intéresser les jeunes à la citoyenneté européenne ?

Je ne crois pas au concept de citoyenneté européenne. Je crois à la citoyenneté au sein d'une Nation. Cela n'empêche pas de coopérer autour de projets concrets ou d'entretenir des liens d'amitié, bien au contraire.

43. Comment améliorer l'engagement des jeunes dans la vie associative et auprès de la société civile ?

Tout mon discours vise à redonner du sens à l'engagement politique dans son acception la plus large : je dis aux jeunes de s'investir, de s'intéresser au sort de leur pays, au sort des futures générations qui connaîtront la France dans un siècle !

Discriminations, égalité des chances

44. Êtes-vous favorable à une campagne de communication géante contre les discriminations, comme le réclament plusieurs associations et collectifs ?

❌ Non

45. Faut-il donner plus de pouvoir et de visibilité à l'Observatoire des discriminations ?

❌ Non

46. Au-delà de cet observatoire, faut-il mettre en place une cellule ou une brigade spéciale pour lutter contre les discriminations ?

❌ Non

47. Êtes-vous favorable à des quotas réservés aux étudiants sur des critères territoriaux (quartiers défavorisés, zones rurales) dans les grandes écoles ?

❌ Non

48. Plus d'un jeune sur trois est victime de discrimination à la première embauche. Faut-il durcir les sanctions ?

❌ Non

49. Comment réduire les fractures territoriales entre jeunes urbains et jeunes ruraux, concernant leurs perspectives et choix d'avenir ?

Il faut maintenir les classes existantes en zone rurale et offrir aux collèges ruraux les mêmes enseignements, les mêmes options que dans les collèges urbains. Il faut prêter attention à offrir la même orientation et rééquilibrer les moyens alloués en faveur des zones rurales.

50. Comment faciliter l'accès des élèves des zones rurales à l'enseignement supérieur ?

J'élargirai les bourses aux enfants de la classe moyenne et j'augmenterai l'aide au mérite, comme cela ils n'auront plus besoin de travailler. Je le financerai en supprimant réellement les bourses pour les étudiants absentéistes.

51. Vous engagez-vous à investir la même somme pour chaque enfant, quel que soit son territoire d'origine ?

✅ Oui

52. Comment aider les jeunes à mieux se loger et plus facilement ?

Je favoriserai la construction de logements étudiants dans les zones tendues et je réserverai ces logements aux étudiants français.

Droits des femmes, égalité femmes-hommes, genres

53. Vous engagez-vous à ne pas avoir de ministre accusé de violences sexuelles dans votre gouvernement ?

❌ Non

54. Êtes-vous favorable à l'écriture inclusive ?

❌ Non

55. Êtes-vous favorable à un renforcement des critères de l'index égalité qui mesure les égalités femmes-hommes dans les entreprises ?

❌ Non

56. Faut-il instaurer des cours de prévention sur les violences conjugales, sexistes et sexuelles, par exemple au collège ou au lycée ?

✅ Oui

57. Êtes vous favorable à un nouvel allongement du congé paternité ?

❌ Non

58. Êtes-vous favorable à la mise en place d'un droit opposable à la garde d'enfants, pour permettre aux parents de mieux concilier vie familiale et vie professionnelle ?

❌ Non

59. Que proposez vous pour atteindre l'égalité salariale dès le début de carrière ?

Il faut s'attaquer aux vraies causes : le recours au temps partiel, souvent sollicité des mères qui doivent travailler tout en élevant leurs enfants. Je proposerai donc de créer 60 000 places de crèche supplémentaires, afin que les femmes puissent concilier travail et famille.

60. Neuf jeunes femmes sur dix ont déjà subi des violences (sexuelles, physiques ou psychologiques) dans leur couple. Que proposez vous pour lutter contre ce fléau ?

Il faut développer les bracelets anti-rapprochement, en passant de 250 à 1000, il faut augmenter le nombre de place dédiées aux victimes de violence conjugale dans les centres d'hébergement, aujourd'hui surchargés.

61. Comment mieux lutter contre le harcèlement de rue ?

Je renforcerai considérablement la police et la justice pour arrêter ces délinquants et pour les punir lourdement et rapidement, je renverrai les migrants clandestins surreprésentés dans ce genre de comportement.

62. Comment mieux lutter contre les stéréotypes de genre à l'école ?

L'école n'est pas lieu pour lutter contre "des stéréotypes de genre", notion dont je conteste la pertinence. C'est un lieu de transmission des savoirs, j'interdirai donc la propagande idéologique à l'école.

63. Comment mieux prendre en compte les élèves transgenres dans les établissements scolaires ?

La circulaire Blanquer à ce sujet sera supprimée. L'école n'est pas le lieu pour traiter ce genre de situations, la vie privée des élèves ne concerne pas l'école. Quant aux traitements hormonaux pour les mineurs, je l'interdirai. Les majeurs sont en revanche par définition libres.

Santé

64. Êtes-vous favorable à la dépénalisation des drogues douces ?

❌ Non

65. Êtes-vous favorable à la gratuité des protections menstruelles ?

❌ Non

66. Quelles mesures proposez-vous pour lutter contre l'obésité des jeunes ?

Il faut insister dans les classes sur la nutrition et l'hygiène, tout en faisant de l'EPS le fer de lance de la lutte contre ce problème. Il faut également des repas plus équilibrés dans les cantines, avec des produits locaux et bio. Il y a enfin la médecine scolaire.

67. 17% des étudiants renoncent à des soins, faute d'argent. Que leur proposez-vous ?

Les assurances complémentaires étudiantes couvrent le ticket modérateur et pour certaines des dépassements d'honoraires. Pour ceux dans l'incapacité de se payer cette complémentaire, il existe un accès facilité à la Complémentaire santé solidaire.

68. L'accès à l'IVG est souvent difficile, notamment pour les jeunes femmes, par manque de médecins qui le pratiquent et inégalités territoriales. Que proposez-vous pour que le droit théorique soit respecté dans la pratique ?

Si chaque avortement reste un drame, comme le disait Simone Veil, chaque femme doit avoir accès aux services de santé sur le territoire. Je propose, dans les déserts médicaux, de créer des services d'urgence et de gynécologie pour que toutes les Françaises puissent consulter.

69. Un panel de moyens de contraception sont désormais gratuits pour les femmes de 18 à 25 ans. Faut-il aller plus loin ?

Les mesures prises par le gouvernement sont déjà satisfaisantes, je ne remettrai pas en cause la gratuité des moyens de contraception.

70. Les infections sexuellement transmissibles sont en hausse chez les 15-24 ans, comment améliorer la sensibilisation des jeunes sur ces questions ?

Il faut diffuser l'information dans l'enseignement secondaire et supérieur lorsque cette information est réalisée par des équipes pédagogiques et médicales formées, tout en lançant des campagnes de dépistage en partenariat avec des organismes sociaux.

71. Comment prévenir les suicides, en augmentation chez les jeunes ?

Je lutterai fermement contre le cyberharcèlement et je mettrai fin à l'isolement social dû à la crise ; je redonnerai des perspectives d'avenir au pays et à sa jeunesse, tout sera fait pour redonner confiance à nos jeunes.

Emploi et précarité

72. Êtes-vous favorable à l'instauration d'un revenu minimum universel à partir de 18 ans ?

❌ Non

73. Que faut-il faire pour que le chômage des jeunes continue à diminuer ?

Je veux une école de qualité, qui forme chaque élève selon ses goûts et ses compétences, et qui récompense le mérite. Je veux aussi une revalorisation de la voie professionnelle et de l'apprentissage, au sein d'une école d'excellence pour tous.

74. Comment attirer plus de jeunes vers les métiers de l'agriculture ?

Je doublerai la dotation jeunes agriculteurs, je simplifierai les procédures d'installation et d'accès au foncier, je proposerai des parrainages et garanties bancaires. J'encouragerai l'agriculture bio et l'installation des jeunes, en facilitant aussi la robotisation.

75. Comment favoriser l'inclusion des jeunes dans la gouvernance des entreprises ?

Grâce au mérite ! Les meilleurs doivent se voir confier des responsabilités tôt, c'est dans l'intérêt des dirigeants.

Vie quotidienne

76. Êtes-vous favorable au permis de conduire dès 16 ans ?

✅ Oui

77. Comment faire baisser le coût du permis de conduire pour les jeunes ?

Il faut faciliter le passage du permis de conduire en permettant à chaque candidat de s'inscrire dans n'importe quel département afin de faire diminuer les délais d'attente et harmoniser les taux de réussite. C'est une mesure d'équité territoriale !

78. Comment favoriser l'activité physique des jeunes ?

Grâce à l'enseignement de l'éducation physique qui donne actuellement satisfaction. J'encouragerai également les associations sportives partout sur le territoire et je rends ici hommage à tous les professeurs d'EPS et toutes les associations qui font un travail formidable.

79. Quelles mesures prendrez-vous pour améliorer la mobilité des jeunes (transports en commun, vélo, etc.) ?

Je rétablis surtout et avant tout la sécurité dans les transports en commun, en particulier pour les jeunes filles.

Culture et numérique

80. Êtes-vous favorable à une augmentation du montant du pass culture ?

❌ Non

81. Plus globalement, comment mieux permettre aux jeunes d'accéder à la culture ?

L'école sera étroitement associée au monde de la culture ; je multiplierai les partenariats pour que la culture se déplace dans toutes les écoles de France.

82. Chaque lycéen doit-il être doté d'une tablette numérique ?

❌ Non

83. Faut-il revenir sur l'interdiction du téléphone portable au collège ?

❌ Non

84. Faut-il réguler davantage l'utilisation des réseaux sociaux pour les mineurs ? Pour les moins de 15 ans ?

✅ Oui

85. Comment mieux lutter contre le cyber-harcèlement ?

J'imposerai un cadre strict aux plateformes numériques ; les outils de détection et de signalement des comportements doivent être absolument renforcés, avec une réponse pénale. Il faut ensuite prendre le problème en amont à l'école avec le retour du respect et de la discipline.

Écologie

86. Soutenez-vous le combat de Greta Thunberg ?

❌ Non

87. Faut-il encourager les actions militantes menées par des organisations de jeunesse pour le climat ?

❌ Non

88. Comment favoriser l'éducation et la formation des jeunes à l'écologie et la lutte contre le dérèglement climatique ?

Il faut augmenter la médiation scientifique, aujourd'hui quasiment inexistante. Il faut mieux former scientifiquement nos jeunes, ce qui suppose d'élever le niveau dans le secondaire et dans le supérieur.

89. Comment encourager les écogestes chez les plus jeunes, par exemple dans les établissements scolaires ?

Nous devons renouer ce lien perdu avec la nature et les paysages français : c'est ce lien qui conditionne le respect de l'environnement. Nous apprendrons ainsi à être responsable, lorsque nous serons tous éduqués à cet amour et à ce respect de notre patrimoine naturel.

90. Comprenez-vous la colère des jeunes qui considèrent que votre génération est responsable de l'état actuel de la planète ?

Oui je la comprends, il faut dire qu'il y a un choc de générations à ce sujet. A leur âge, nous étions moins bien informés, mais il faut aussi avoir un message d'espoir : grâce à la technologie nucléaire, nous pourrons avoir une énergie peu chère et très peu carbonée.

91. Quelles mesures prendre contre la pollution numérique qui touche beaucoup les plus jeunes ?

Là aussi, il faut investir massivement dans les technologies du futur qui sont peu polluantes tout en offrant une énergie abondante et peu chère.

Questions personnelles

92. La première mesure que vous prendrez pour les jeunes ?

Je refonderai une école de l'excellence et de l'exigence pour tous les jeunes Français, quelle que soit leur situation géographique ou leur origine : l'espoir passe d'abord par là.

93. Si vous deviez citer une décision pour réenchanter la jeunesse qui a tant souffert pendant le Covid ?

Ce n'est pas une décision qui réenchantera la jeunesse de ce pays, mais une politique globale, la mienne : faire que la France reste la France, un pays sûr et prospère.

94. Un texte qui parle particulièrement bien de la jeunesse ?

"Être jeune" par le Général Mac Arthur : "la jeunesse n'est pas une période de la vie, elle est un état d'esprit […]. On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années : on devient vieux parce qu'on a déserté son idéal".

95. Qui est, d'après vous, le plus grand ou la plus grande ministre de l'Éducation de l'histoire ?

Jules Ferry, mais ministère de l'Instruction publique !

96. Qui sera votre ministre de l'Éducation ?

Un homme ou une femme qui connait de l'intérieur l'École et le corps professoral et pour qui la transmission du savoir et la réussite selon le mérite seront sacrées. Cette personne sera d'ailleurs ministre de l'Instruction publique et non ministre de l'Éducation.

97. Et votre ministre de la Jeunesse ?

Pourquoi pas Stanislas Rigault, très jeune et très talentueux, un bel exemple d'une jeunesse dynamique, attachée à son pays et porteuse d'espoir.

98. Quel genre d'élève étiez-vous à l'école ?

Très passionné, parfois trop !

99. Avez-vous le bac ? Quel bac ? Avec mention ?

Le bac général de l'époque.

100. Citez un jeune, vivant, qui est un modèle pour vous.

Mes enfants !

Consultez ici les  💯  propositions des autres candidats qui accepté de répondre à notre questionnaire :