Publicité

Présidentielle 2022 : voici les réponses de Nathalie Arthaud aux 💯questions sur la jeunesse

Par
Nathalie Arthaud est la candidate de Lutte ouvrière.
Nathalie Arthaud est la candidate de Lutte ouvrière.
© Radio France - France Inter

Que proposent les candidats à la présidentielle pour les jeunes ? France Inter et l'association Chemins d'avenir leur ont posé 100 questions sur l'éducation, l'emploi, l'écologie ou encore les discriminations. Voici les réponses de la candidate Lutte ouvrière Nathalie Arthaud.

Une politique en 💯 questions. Dans une campagne "Tefal" où rien n'accroche et où les programmes ont du mal à trouver leur place, France Inter et l'association Chemins d'avenirs ont interrogé les candidats sur leur politique pour les jeunes. Nous avons demandé à chaque candidat de détailler la politique qu'il mettra en œuvre ces cinq prochaines années pour la jeunesse.

"La première mesure que vous prendrez pour les jeunes ?" "Faut-il revenir sur Parcoursup ?", "Comment aider les jeunes à mieux se loger ?" Au total, 100 questions ont été posées au candidats. Tous les thèmes ont été abordés, de l'éducation au numérique, en passant par la citoyenneté, la santé, l'emploi, l'écologie, les discriminations, la précarité et les questions de genre et d'égalité.

Publicité

Nathalie Arthaud est favorable à une évaluation par compétences plutôt que par notes. Elle est également pour l'augmentation du nombre de places dans l'enseignement supérieur, face à l'augmentation du nombre de bacheliers. La candidate veut aussi allonger le congé paternité. À l'école, elle rêvait "d'ailleurs", "d'autre pays". Et si elle était présidente, sa première mesure pour les jeunes serait de rendre le permis de conduire gratuit. Voici l'intégralité de ses 💯 réponses 📣

École et enseignement

1. Faut-il poursuivre le dédoublement des petites classes en éducation prioritaire (grande section, CP, CE1) ?

Oui

2. Faut-il envoyer des professeurs plus expérimentés dans les établissements d'éducation prioritaire ?

✅ Oui

3. Faut-il donner plus d'autonomie aux chefs d'établissements (recrutement des enseignants, gestion des absences) ?

❌ Non

4. Souhaitez-vous assouplir la carte scolaire ?

❌ Non

5. Faut-il assouplir les conditions de l'instruction en famille ?

❌ Non

6. Faut-il un détecteur de CO₂ dans chaque classe ?

❌ Non

7. Faut-il mettre en place un vaste service public des stages de troisième ?

❌ Non

8. Êtes-vous favorable à l'apprentissage des langues régionales à l'école ?

✅ Oui

9. Faut-il maintenir et encourager le programme d'échanges européens Erasmus ?

✅ Oui

10. Êtes-vous plutôt favorable à une évaluation par compétences ou par notes ?

✅ par compétences ❌ par notes

11. Êtes-vous pour ou contre le redoublement ?

❌ Contre

12. Quelles mesures mettre en place pour limiter le décrochage scolaire ?

Les classes devraient être à effectif réduit pour que d’autres liens, des rapports de confiance puissent se nouer entre l’enseignant et les élèves. C’est le contraire qui se passe. Il faut des budgets supplémentaires d’urgence.

13. Faut-il revaloriser le salaire des professeurs et, si oui, comment et de combien ?

Oui, absolument. De 300, 400, 500 euros. Et les revaloriser en fonction de la hausse des prix.

14. Au-delà de la rémunération, comment rendre plus attractif le métier d'enseignant ?

Il faut embaucher massivement : des enseignants titulaires, des surveillants, du personnel d’entretien et de ménage, des assistants sociaux et des infirmières. À ce manque de moyens humains s’ajoute dans bien des établissements le délabrement des locaux.

15. Comment remédier aux absences récurrentes des professeurs ?

En améliorant les conditions de travail qui fatiguent jusqu’à l’épuisement. En mettant une équipe de réserve digne de ce nom, permanente et conséquente.

16. Que faire pour revaloriser les filières professionnelles et technologiques et les rendre attractives pour les jeunes ?

On a multiplié les filières pour orienter la plupart des jeunes des classes populaires vers les voies technologiques ou professionnelles. À côté, les voies royales sont maintenues. "L’ascenseur social" n’est pas en panne, il n’a jamais fonctionné.

17. Comment mieux contrôler le privé hors contrat ?

La fondation Espérance banlieues, liée à la droite catholique traditionaliste, a ouvert des écoles primaire privées hors contrat avec le soutien de plusieurs municipalités. Alors qu’il n’y a plus d’argent pour l’école publique. L’argent public doit aller à l’école publique !

18. Comment mieux prendre en compte le handicap à l'école ?

En appliquant la loi. Des milliers d'AESH en majorité de femmes et de précaires, sont payés 800 euros par mois pour suivre quatre, voire six, élèves, parfois dans des établissements différents. Les AESH étaient nombreux en grève le 27 janvier pour le dénoncer.

19. Comment éviter les fermetures d'écoles dans les territoires ruraux ?

En maintenant les classes à effectif réduit au lieu de les fermer ainsi que les écoles.

20. Comment renforcer l'accompagnement des professeurs et des jeunes dans la préparation aux choix d'orientation ?

Encore une fois, tout est une question de nombre, de temps et de disponibilité des professeurs. Plus ils sont nombreux, plus ils connaissent personnellement une partie des jeunes, plus ils sont à même de les conseiller.

21. Comment améliorer la pratique du sport à l'école, jugée "désastreuse" par certains athlètes tricolores après les derniers Jeux olympiques d'été à Tokyo ?

On ne peut pas être champion olympique en matière de pénurie et développer la pratique du sport à l’école. Très peu d'établissements sont pourvus d'un gymnase ou d'un espace extérieur permettant la pratique de sports collectifs.

22. Comment améliorer le niveau des écoliers français en langues étrangères ?

Il faut apprendre les langues étrangères en primaire. Les moyens d’apprentissage sont multiples. Cela suppose une fois de plus des enseignants, des moyens techniques modernes et des budgets pour multiplier les échanges avec d’autres pays.

23. Le taux de chômage et le taux d'échec scolaire sont deux fois plus élevés dans les outre-mer qu'en métropole : que faire ?

Cela résulte de plusieurs siècles de brigandage le trafic d’esclaves. Ce passé se perpétue encore aujourd’hui parce que les parasites les plus riches sur le sol des Antilles dites françaises, par exemple, sont les descendants des anciens propriétaires d’esclaves.

24. Que faut-il faire pour que les élèves soient meilleurs dans leur expression à l'oral ?

Les aider.

Baccalauréat, université et Paroursup

25. Faut-il revenir sur la réforme du baccalauréat instaurée sous le quinquennat d'Emmanuel Macron ?

✅ Oui

26. Faut-il réinstaurer des mathématiques dans le tronc commun au-delà de la classe de première ?

✅ Oui

27. Faut-il revoir le calendrier des épreuves du baccalauréat ?

✅ Oui

28. Faut-il réformer Parcoursup et, si oui, dans quel sens ?

OUI. Censée trier les étudiants selon les choix formulés, la plateforme a contribué à rajouter de l’opacité à un système déjà très sélectif. Depuis des années, les gouvernements refusent la seule solution de construire les universités et les écoles pour faire face à la hausse démographique.

29. Comment faciliter les changements de filière et les réorientations lors des études supérieures ?

Voir la réponse précédente.

30. Face à l'augmentation du nombre de bacheliers, faut-il augmenter le nombre de places dans l'enseignement supérieur ?

✅ Oui

31. Faut-il maintenir le remboursement des frais de psy pour les étudiants ?

✅ Oui

32. Quelles sont les mesures nécessaires, selon vous, pour améliorer la santé mentale des étudiants, mise à rude épreuve avec le Covid, les restrictions et les confinements ?

Il faut rendre les droits d’entrée gratuits. Donner de vraies bourses et des logements. Un étudiant avec une bourse de 400 euros par mois et un loyer de 250 euros, est obligé de sauter des repas, travailler, ce qui joue obligatoirement sur les nerfs et la santé mentale.

33. Faut-il favoriser davantage l'alternance, et comment ?

Ce développement de l’apprentissage est un cache-misère : les étudiants connaissent les joies de l’exploitation plus tôt, sans avoir davantage de moyens pour vivre.

Et les universités sont poussées à se débrouiller pour pallier les insuffisances de l'État."

34. Comment limiter le décrochage toujours massif en première année de fac ?

Avec plus de professeurs et moins d'élèves.

35. Faut-il instaurer de nouvelles matières au lycée par exemple : (cours d'initiation au droit, cours anti-fake news, cours de codage) et si oui, lesquelles ?

Des supplémentaires, pourquoi pas, mais avec des moyens.

Citoyenneté

36. Êtes-vous favorable à un service civique obligatoire ?

❌ Non

37. Êtes-vous favorable au droit de vote dès 16 ans ?

✅ Oui

38. Faut-il rendre le droit de vote obligatoire, notamment pour les jeunes ?

❌ Non

39. Faut-il supprimer les aides sociales lorsque les mineurs commettent des délits comme le font certaines communes ?

❌ Non

40. Que proposez-vous pour que les jeunes s'intéressent plus à la politique et s'engagent ?

Des milliers de jeunes se sont déplacés dans les réunions politiques, autant, proportionnellement que les plus vieux. L’avenir de la société les intéresse. Le changement se fera par en bas, quand le monde du travail et la jeunesse révoltée relèveront la tête.

41. Comment mieux lutter contre la faible participation des jeunes aux scrutins ?

En arrêtant de faire des promesses non tenues et de mener des politiques qui font régresser la société, quelles que soient les gouvernements.

42. Comment intéresser les jeunes à la citoyenneté européenne ?

L’élection d’une politicienne aussi réactionnaire que Roberta Metsola, opposée au droit à l’avortement, à la présidence de l’Union Européenne montre l’incapacité de l’Europe capitaliste en crise de promouvoir le moindre progrès, dans quelque domaine que ce soit.

43. Comment améliorer l'engagement des jeunes dans la vie associative et auprès de la société civile ?

Les jeunes ne sont pas aussi disponibles que les retraités, bien sûr, mais ils font partie de la vie associative. Qui participe aux maraudes pour aider les SDF ? Qui aide à la distribution alimentaire ? Qui a aidé les soignants pendant la pandémie ?

Discriminations, égalité des chances

44. Êtes-vous favorable à une campagne de communication géante contre les discriminations, comme le réclament plusieurs associations et collectifs ?

✅ Oui

45. Faut-il donner plus de pouvoir et de visibilité à l'Observatoire des discriminations ?

✅ Oui

46. Au-delà de cet observatoire, faut-il mettre en place une cellule ou une brigade spéciale pour lutter contre les discriminations ?

✅ Oui

47. Êtes-vous favorable à des quotas réservés aux étudiants sur des critères territoriaux (quartiers défavorisés, zones rurales) dans les grandes écoles ?

✅ Oui

48. Plus d'un jeune sur trois est victime de discrimination à la première embauche. Faut-il durcir les sanctions ?

✅ Oui

49. Comment réduire les fractures territoriales entre jeunes urbains et jeunes ruraux, concernant leurs perspectives et choix d'avenir ?

En le décidant. L'éducation, comme son nom l'indique est nationale. Que ceux qui sont à sa tête se préoccupent de réduire cette fracture.

50. Comment faciliter l'accès des élèves des zones rurales à l'enseignement supérieur ?

Voir ma réponse précédente.

51. Vous engagez-vous à investir la même somme pour chaque enfant, quel que soit son territoire d'origine ?

✅ Oui

52. Comment aider les jeunes à mieux se loger et plus facilement ?

La loi permettant de réquisitionner les logements vides existe déjà. Il faut l’appliquer et réquisitionner des appartements ou des bureaux appartenant à des grands groupes qui spéculent sur l’immobilier et les transformer en logements sociaux, pour les étudiants notamment.

Nathalie Arthaud le 7 février 2022 pour un meeting à l'Université de Lille, à Villeneuve-d'Ascq.
Nathalie Arthaud le 7 février 2022 pour un meeting à l'Université de Lille, à Villeneuve-d'Ascq.
© AFP - Sylvain Lefèvre

Droits des femmes, égalité femmes-hommes, genres

53. Vous engagez-vous à ne pas avoir de ministre accusé de violences sexuelles dans votre gouvernement ?

✅ Oui

54. Êtes-vous favorable à l'écriture inclusive ?

✅ Oui

55. Êtes-vous favorable à un renforcement des critères de l'index égalité qui mesure les égalités femmes-hommes dans les entreprises ?

✅ Oui

56. Faut-il instaurer des cours de prévention sur les violences conjugales, sexistes et sexuelles, par exemple au collège ou au lycée ?

✅ Oui

57. Êtes vous favorable à un nouvel allongement du congé paternité ?

✅ Oui

58. Êtes-vous favorable à la mise en place d'un droit opposable à la garde d'enfants, pour permettre aux parents de mieux concilier vie familiale et vie professionnelle ?

✅ Oui

59. Que proposez vous pour atteindre l'égalité salariale dès le début de carrière ?

Il faut l'imposer à ceux qui emploient, c'est-à-dire au patronat.

60. Neuf jeunes femmes sur dix ont déjà subi des violences (sexuelles, physiques ou psychologiques) dans leur couple. Que proposez vous pour lutter contre ce fléau ?

On manque d’hébergements d’urgence, de possibilités de réinsertion. Sur le viol et le harcèlement, la vague #meetoo a permis de libérer la parole. Tant mieux.

La société en crise a des effets délétères et freine considérablement l’émancipation des femmes.

61. Comment mieux lutter contre le harcèlement de rue ?

En le dénonçant et en faisant en sorte que chacun s'interpose.

62. Comment mieux lutter contre les stéréotypes de genre à l'école ?

Par l'éducation et l'information.

63. Comment mieux prendre en compte les élèves transgenres dans les établissements scolaires ?

Par l'information auprès des élèves et l'aide de personnes spécialisées.

Santé

64. Êtes-vous favorable à la dépénalisation des drogues douces ?

✅ Oui

65. Êtes-vous favorable à la gratuité des protections menstruelles ?

✅ Oui

66. Quelles mesures proposez-vous pour lutter contre l'obésité des jeunes ?

C'est un problème de moyens, et un problème d'information. Il faut remettre en place des cours d'éducation sanitaires qui ont été supprimés.

67. 17% des étudiants renoncent à des soins, faute d'argent. Que leur proposez-vous ?

Les soins devraient être gratuits. Il est inadmissible d’avoir à renoncer aux soins faute d’agent dès le plus jeune âge.

68. L'accès à l'IVG est souvent difficile, notamment pour les jeunes femmes, par manque de médecins qui le pratiquent et inégalités territoriales. Que proposez-vous pour que le droit théorique soit respecté dans la pratique ?

Il faut se battre conte ceux qui veulent remettre en cause le droit à l’avortement et suivre les recommandations du planning familial. Avoir mis à la tête de l’Union Européenne une femme opposée au droit à l’IVG contribue à ces tentatives de remise en cause !

69. Un panel de moyens de contraception sont désormais gratuits pour les femmes de 18 à 25 ans. Faut-il aller plus loin ?

Oui, le mettre à la disposition de toutes les jeunes filles et les femmes qui le souhaitent.

70. Les infections sexuellement transmissibles sont en hausse chez les 15-24 ans, comment améliorer la sensibilisation des jeunes sur ces questions ?

Les postes d’infirmières scolaires et dans les universités ont été supprimés dans de nombreux établissements. Les services d’éducation sanitaires aussi. Il faut faire marche arrière pour permettre une véritable prévention.

71. Comment prévenir les suicides, en augmentation chez les jeunes ?

Plus il y aura de personnel spécialisé en mesure de détecter des signes avant-coureurs, capable de remarquer des cas de harcèlement, meilleure sera la prévention.

Emploi et précarité

72. Êtes-vous favorable à l'instauration d'un revenu minimum universel à partir de 18 ans ?

❌ Non

73. Que faut-il faire pour que le chômage des jeunes continue à diminuer ?

Je suis pour exiger un travail pour tous, pas un revenu de charité. Il faut répartir le travail entre tous, pour soulager ceux qui croulent sous les cadences, permettre aux anciens de partir en retraite à 60 ans et permettre aux jeunes de travailler.

74. Comment attirer plus de jeunes vers les métiers de l'agriculture ?

En faisant en sorte que les petits paysans puissent vivre de leur travail au lieu de crouler sous les dettes.

75. Comment favoriser l'inclusion des jeunes dans la gouvernance des entreprises ?

Je pense que l'essentiel c'est de les insérer dans le travail.

Vie quotidienne

76. Êtes-vous favorable au permis de conduire dès 16 ans ?

✅ Oui

77. Comment faire baisser le coût du permis de conduire pour les jeunes ?

En le rendant gratuit. Il devrait faire partie de l’enseignement public à l’école sitôt à l’âge pour avoir ce permis.

78. Comment favoriser l'activité physique des jeunes ?

En ouvrant des gymnases, des piscines, des terrains de foot, etc.

79. Quelles mesures prendrez-vous pour améliorer la mobilité des jeunes (transports en commun, vélo, etc.) ?

Faute d'entretien, près d'un tiers du réseau ferré est menacé de disparition. Plutôt que d'investir dans le réseau, la SNCF, sous l'injonction des gouvernements remplace les trains par des bus, au mépris de la pollution et multiplie encore les risques d'accidents routiers.

Culture et numérique

80. Êtes-vous favorable à une augmentation du montant du pass culture ?

✅ Oui

81. Plus globalement, comment mieux permettre aux jeunes d'accéder à la culture ?

En commençant par rendre les musées et les expositions gratuites. En développant des maisons de jeunes.

82. Chaque lycéen doit-il être doté d'une tablette numérique ?

✅ Oui

83. Faut-il revenir sur l'interdiction du téléphone portable au collège ?

❌ Non

84. Faut-il réguler davantage l'utilisation des réseaux sociaux pour les mineurs ? Pour les moins de 15 ans ?

✅ Oui

85. Comment mieux lutter contre le cyber-harcèlement ?

Lutter contre le cyberharcèlement, comme le harcèlement, suppose d'être en mesure d'écouter les jeunes et de détecter les situations avant qu'elles ne deviennent dramatiques. Encore une fois, cela suppose du personnel spécialisé en nombre

Écologie

86. Soutenez-vous le combat de Greta Thunberg ?

✅ Oui

87. Faut-il encourager les actions militantes menées par des organisations de jeunesse pour le climat ?

✅ Oui

88. Comment favoriser l'éducation et la formation des jeunes à l'écologie et la lutte contre le dérèglement climatique ?

Je pense qu'ils sont beaucoup plus sensibilisés et formés qu'on le croit.

89. Comment encourager les écogestes chez les plus jeunes, par exemple dans les établissements scolaires ?

Les gestes du quotidien s'apprennent dès le plus jeune âge. Mais le vrai problème de l'écologie n'est pas de la responsabilité des particuliers. Ceux qui détruisent la planète sont les groupes multinationaux que personne ne contrôle.

90. Comprenez-vous la colère des jeunes qui considèrent que votre génération est responsable de l'état actuel de la planète ?

Sous le capitalisme rien n’est organisé, concerté, anticipé et planifié à l’échelle de la société. Il faut leur enlever la direction de la société. Plusieurs générations militantes l’ont déjà tenté. La plus jeune le fera peut-être.

91. Quelles mesures prendre contre la pollution numérique qui touche beaucoup les plus jeunes ?

Cette pollution ne touche pas que les plus jeunes. Si un contrôle doit avoir lieu c'est sur l'ensemble du fonctionnement numérique.

Questions personelles

92. La première mesure que vous prendrez pour les jeunes ?

Rendre le permis de conduire gratuit.

93. Si vous deviez citer une décision pour réenchanter la jeunesse qui a tant souffert pendant le Covid ?

La suppression de tous les passes sanitaires et vaccinaux.

94. Un texte qui parle particulièrement bien de la jeunesse ?

"Nous ne voulons plus de guerre Car nous aimons l’humanité, tous les hommes sont nos frères. Nous clamons la fraternité." C'est un extrait du chant "La jeune garde".

95. Qui est, d'après vous, le plus grand ou la plus grande ministre de l'Éducation de l'histoire ?

Karl Marx qui m'a tout appris sur le fonctionnement de l'histoire de la lutte des classes.

96. Qui sera votre ministre de l'Éducation ?

Les enseignants eux-mêmes.

97. Et votre ministre de la Jeunesse ?

La jeunesse elle-même et ses représentants.

98. Quel genre d'élève étiez-vous à l'école ?

Je me revois me dire que j’aurai pu naître dans l'un de ces pays, être un de ces enfants au ventre gonflé et aux yeux couverts de mouches. Que rien ne soit fait pour sauver ces enfants me révoltait. J’avais des rêves "d’ailleurs", des rêves d’autres villes, d’autres pays.

99. Avez-vous le bac ? Quel bac ? Avec mention ?

Oui puisque je suis enseignante.

100. Citez un jeune, vivant, qui est un modèle pour vous.

Tous les jeunes travailleuses et travailleurs qui ont été en première ligne contre la pandémie.

Consultez ici les 💯  propositions des autres candidats qui accepté de répondre à notre questionnaire :