Publicité

Présidentielle : voici les dix publications Facebook des candidats les plus virales depuis janvier

Par
Nicolas Dupont-Aignan est le candidat dont les publications suscitent le plus de réactions.
Nicolas Dupont-Aignan est le candidat dont les publications suscitent le plus de réactions.
- Capture d'écran

La bataille pour la présidentielle se joue aussi sur Facebook. Un terrain que maîtrise Nicolas Dupont-Aignan. Mais il a été rattrapé par Marine Le Pen, Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon, dont les équipes augmentent le nombre de posts publiés à mesure que la campagne s'accélère.

Au fil de la campagne, les équipes des candidats à la présidentielle sont de plus en plus actives sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, cinq candidats - Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, Éric Zemmour et Nicolas Dupont-Aignan - écrasent la concurrence, chacune de leurs publications suscitant un nombre important d'interactions (partages, commentaires, réactions). Depuis le début de l'année, ils ont recueilli chacun entre un et six millions d'interactions, quand les autres candidats n'atteignent pas la barre des 500.000, d'après les chiffres disponibles sur l'outil de Facebook, CrowdTangle.

  1. Éric Zemmour : 6,8 millions d'interactions
  2. Marine Le Pen : 6,6 millions d'interactions
  3. Nicolas Dupont-Aignan : 5,5 millions d'interactions
  4. Jean-Luc Mélenchon : 4 millions d'interactions
  5. Emmanuel Macron : 1,7 million d'interactions
  6. Valérie Pécresse : 493.000 interactions
  7. Jean Lassalle : 425.000 interactions
  8. Philippe Poutou : 250.000 interactions
  9. Yannick Jadot : 243.000 interactions
  10. Anne Hidalgo : 147.000 interactions
  11. Fabien Roussel : 69.800 interactions
  12. Nathalie Arthaud : 69.600 interactions

De plus en plus de publications et d'interactions

Nicolas Dupont-Aignan est passé maître en la matière depuis quelques années. Le candidat de Debout la France a adopté un mécanisme simple : en surfant sur les peurs et en criant au scandale, il met sans cesse des pièces dans la machine complotiste. De quoi gagner des abonnés sur Facebook - réseau social particulièrement sensible à cette stratégie - et se constituer une communauté virtuelle. Une viralité qui ne semble pas se traduire dans les urnes puisque le candidat est crédité de 2% des voix dans les sondages sur le premier tour.

Publicité

Avec cette stratégie, Nicolas Dupont-Aignan a longtemps été en tête des candidats à la présidentielle qui dominent les débats sur Facebook. Depuis le début de l'année, il a recueilli en moyenne près de 400.000 interactions chaque semaine sous ses publications. Mais il a été rattrapé ces derniers temps par Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Éric Zemmour. Cela s'explique par le gain d'abonnés et l'intérêt pour la campagne. Mais on observe aussi que les équipes des candidats publient de plus en plus de messages et de vidéos à mesure qu'avance la campagne. La candidate du Rassemblement national est par exemple passée de six publications par jour en moyenne la première semaine de janvier, à 21 par jour la semaine dernière. Cela lui a offert une plus grande visibilité et donc plus d'interactions : 422.000 début janvier contre 696.000 la semaine dernière.

De son côté, Emmanuel Macron est beaucoup moins actif que les autres sur Facebook (il ne publie pas tous les jours). Mais avec sa double-casquette de président et de candidat, il a connu une très forte progression après le déclenchement de la guerre en Ukraine et l'officialisation de sa candidature pour un second mandat. La semaine du 27 février au 5 mars, ses publications ont ainsi suscité plus de 485.000 interactions. Sa courbe a ensuite chuté.

Nicolas Dupont-Aignan domine le top 10 des publications qui ont suscité le plus d'interactions

Depuis le début de l'année, c'est Nicolas Dupont-Aignan qui a fourni la majorité des publications des candidats les plus virales. Derrière, on trouve des publications d'Emmanuel Macron, qui bénéficie de son statut de président, et d'Éric Zemmour, qui a une stratégie de communication très offensive sur les réseaux sociaux. Rappelons toutefois qu'un grand nombre de réactions sur les réseaux sociaux ne signifie pas forcément une adhésion au message publié. Voici, dans le détail, les publications ayant le plus fait réagir :

1. Une vidéo de Nicolas Dupont-Aignan qui réagit au discours du président ukrainien

Le post qui a suscité le plus de réactions est une vidéo publiée par Nicolas Dupont-Aignan le 23 mars. Il y réagit au discours du président ukrainien Volodomyr Zelensky devant le parlement. "Un discours émouvant bien sûr puisqu'il exprime les atrocités qui se déroulent en Ukraine mais un discours extrêmement dangereux", commente le député, avant d'affirmer que le président ukrainien "veut nous entraîner dans un engrenage dramatique pour le continent" et de décrire un "chantage émotionnel". Il reproche à Volodomyr Zelensky de ne pas rechercher la paix. Il n'y a pourtant qu'à écouter ou lire son discours pour comprendre l'inverse.

Cette vidéo a été vue près d'un million de fois, a suscité plus de 56.000 réactions, 30.000 partages et 10.000 commentaires.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

2. Une vidéo de Nicolas Dupont-Aignan sur le "pass de la honte"

Le deuxième post qui a fait le plus réagir est une vidéo de Nicolas Dupont-Aignan, publiée le 16 janvier et dans laquelle il réagit à l'adoption du pass vaccinal par l'Assemblée nationale. Le député évoque un "pass de la honte", un "projet de loi liberticide" et félicite les députés qui n'ont pas voté le texte, "58 résistants".

La vidéo a été visionnée plus de 850.000 fois, a recueilli plus de 50.000 réactions, 35.000 partages et près de 10.000 commentaires.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

3. Une vidéo de Nicolas Dupont-Aignan sur le couac de la majorité

En troisième position des posts les plus relayés, on trouve une nouvelle vidéo de Nicolas Dupont-Aignan, publiée le 4 janvier. Encore dans l'hémicycle, le député commente la suspension de l'examen du projet de loi sur le pass vaccinal après qu'une majorité de députés a refusé la poursuite des débats après minuit. "Cela prouve qu'En marche est fragile, que le ministre Olivier Véran est désavoué, qu'il faut résister toujours", estime-t-il. Le pass vaccinal avait finalement été voté dix jours plus tard.

Cette vidéo a recueilli plus d'un million de vues, 62.000 réactions, près de 19.000 partages et 10.000 commentaires.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

4. Un message d'Emmanuel Macron sur la guerre en Ukraine

Le quatrième post qui a suscité le plus de réactions est un message d'Emmanuel Macron publié le 25 février, au lendemain du déclenchement de la guerre en Ukraine. Le président-candidat explique les sanctions économiques prises par la France et l'Europe. Ce message a été extrêmement commenté : plus de 57.000 commentaires, chacun y allant de ses encouragements ou de son analyse géopolitique et stratégique. Il recueille aussi 25.000 réactions et 2.000 partages.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

5. Un post de Nicolas Dupont-Aignan sur le "convoi de la liberté"

En cinquième position, on retrouve un post de Nicolas Dupont-Aignan. Cette fois-ci, le candidat ne se filme pas lui mais partage une vidéo prise par un anonyme lors du "convoi de la liberté". On y voit un membre des forces de l'ordre briser la vitre d'un automobiliste. Nicolas Dupont-Aignan accompagne la vidéo de ce commentaire : "Image révoltante d’un régime devenu fou ! Et pendant ce temps, les trafiquants de drogues et les voyous sont bien tranquilles ! #ConvoisDeLaLiberte #LiberonsNous". Le message ne dit rien du contexte de la vidéo. Dans un article, le Parisien explique que des policiers ont effectivement cassé des vitres de voiture ce jour-là pour sortir des automobilistes refusant de circuler.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

6. Une vidéo d'Éric Zemmour qui réagit à la candidature d'Emmanuel Macron

La sixième publication qui a suscité le plus d'interactions est une vidéo d'Éric Zemmour qui réagit à l'officialisation de la candidature d'Emmanuel Macron, le 3 mars. Dans cette vidéo de cinq minutes, le candidat parle au nom de la France qui lui a, selon lui, demandé de dire au président "vous avez échoué". Sur des images de ses déplacements, de ses meetings et de reportages, Éric Zemmour égrène ce qu'il présente comme des échecs d'Emmanuel Macron : "Notre pays est devenu invivable et vous en êtes la cause." Cette vidéo a été vue plus d'un million de fois et a suscité 46.000 réactions, 17.000 partages et 11.000 commentaires.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

7. Un message d'Emmanuel Macron après l'invasion russe en Ukraine

En septième position, on retrouve un message d'Emmanuel Macron. Il s'agit d'un post publié le jour de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe, le 24 février. Il demande à la Russie de "mettre immédiatement fin à ses opérations militaires" et apporte son soutien aux Ukrainiens. Ce post a recueilli plus de 47.000 réactions, 24.000 commentaires et 3.000 partages.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

8. Une vidéo de Nicolas Dupont-Aignan sur le professeur Raoult

La huitième publication est une vidéo de Nicolas Dupont-Aignan, apprenti journaliste. En déplacement à Caen, il interview un certain Hervé, qui explique comment le Cameroun gère la crise Covid. Hervé vente alors les bienfaits du protocole du professeur Raoult et de la Nivaquine. Derrière ce nom de médicament, on trouve la chloroquine, dont l'efficacité a été maintes fois remise en question par la communauté scientifique.

Mais Nicolas Dupont-Aignan n'a visiblement pas croisé ses sources et en déduit que "nous avons un des plus grands professeurs, reconnu mondialement, qui soigne dans le monde entier, sauf en France. C'est insensé ce qu'il se passe, il faut continuer le combat pour la vérité". Cette vidéo a enregistré plus de 32.000 réactions, 38.000 partages, 4.000 commentaires et a été vue plus de 748.000 fois.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

9. Un message d'Emmanuel Macron sur la mort du petit Rayan

La neuvième place du classement est occupée par un message d'Emmanuel Macron. Le chef de l'État apporte son soutien "à la famille du petit Rayan", mort au fond d'un puits dans le nord du Maroc. Ce post, publié le 5 février, a fait réagir plus de 62.000 personnes et a enregistré plus de 7.000 commentaires et 3.000 partages.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

10. Une vidéo de Nicols Dupont-Aignan sur le pass vaccinal

La dixième publication qui a suscité le plus d'interactions a été publiée par Nicolas Dupont-Aignan, le 20 janvier. Le député y critique l'action du gouvernement et les "mensonges" sur les vaccins et le pass vaccinal. "Nous sommes gouvernés par des clowns, par des guignols", affirme-t-il. Sa vidéo a été visionnée plus de 551.000 fois, partagée 18.000 fois, commentée 6.000 fois et a suscité plus de 37.000 réactions.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.