Publicité

Qui va gagner l'Eurovision ? Spotify mise sur les Italiens, les bookmakers sur les Ukrainiens

Par
Cette année, la France ne devrait pas autant briller lors du concours qu'en 2021.
Cette année, la France ne devrait pas autant briller lors du concours qu'en 2021.
© AFP - Nderim Kaceli / NurPhoto / NurPhoto via AFP

A la veille de l'Eurovision, la plateforme de streaming Spotify prédit une large victoire du duo Italien Mahmood & BLANCO lors de la finale samedi. Chez les bookmakers, c'est plutôt le groupe ukrainien Kalush Orchestra qui serait le plus plébiscité.

Pour certains, c'est l'occasion d'une discussion de machine à café au travail. Pour d'autres, plus joueurs, c'est vrai un sujet de pronostics comme une course hippique. Mais la grande question reste la même : qui va gagner l'Eurovision cette année ? A la veille de la grande finale du concours, qui aura lieu samedi à Turin en Italie pour cette 66e édition et qui doit départager les 25 pays finalistes, les paris vont bon train. Va t-on vers un doublé de l'Italie après la victoire tonitruante des Italiens du groupe Måneskin en 2021 ? L'Ukraine, dans le contexte géopolitique, peut-elle bénéficier d'une victoire qui sera autant méritée que symbolique ? Les statistiques de streaming de Spotify (plateforme mondiale) et les tendances chez les bookmakers permettent d'avoir les tendances.

Vers une victoire italienne pour Spotify

Oui, en 2021, Spotify avait bel et bien prédit la victoire des italiens de Måneskin. "Zitti E Buoni" avait été le morceau sélectionné pour l'Eurovision le plus écouté dans les deux mois avant le concours, entre mars et mai 2021. Cette année, le service de streaming ne cache pas ses ambitions de renouveler l'exploit et, au passage, de montrer à quel point Spotify peut s'imposer comme une boule de cristal en mesure de deviner quels artistes deviendront les prochaines stars et futurs phénomènes, et ce avant même que l'industrie musicale et les médias ne le sachent.

Publicité

Pour ce faire, la plateforme a déjà épluché ses statistiques d'écoutes (qui concernent la période de mars-avril 2022) et présenté ses prédictions. Au nombre d'écoutes, assure Spotify (qui refuse de communiquer précisément le nombre de streams), c'est encore l'Italie qui semble sortir du lot avec Mahmood & BLANCO et leur chanson "Brividi", ce qui signifierait un doublé 2021-2022 pour le pays.

Le duo a l'avantage d'être déjà connu des fans de l'Eurovision puisque Mahmood a déjà participé au concours et même terminé à la deuxième place en 2019. Les suivants sont la suédoise Cornelia Jakobs avec la chanson "Hold Me CLoser", cinq fois moins écoutée que les Italiens, et la néerlandaise S10 qui présente son morceau "De Diepte", six fois moins écoutée que les Italiens.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Un petit coup d'œil au nombre d'écoutes visible sur la plateforme à la veille du concours, maintenant que les candidats et leurs chansons sont bien identifiés, confirme ces tendances : plus de 81,5 millions de streams pour la chanson de Mahmood & BLANCO. Arrivent ensuite, plus loin, la chanson de Cornelia Jakobs (environ 18 millions) et celle de S10 (15,5 millions).

On ne constate pas d'engouement particulier pour les Français Alvan et Ahez, dans le creux du classement avec 2,7 millions d'écoutes du morceau "Fulenn". A J-1 de la finale, les moins écoutés sur Spotify (parmi les 40 qui étaient en lice dans le concours) sont Nadir Rustamli (qui représente l'Azerbaïdjan) et Circus Mircus (pour la Géorgie, mais qui n'a pas réussi à se qualifier pour la finale) avec environ 500 000 écoutes pour leur morceau respectif.

58% de chances de gagner pour l'Ukraine

Dans ce classement Spotify, les Ukrainiens de Kalush Orchestra, dont le monde a beaucoup parlé en raison de l'invasion de leur pays par la Russie, ne font pas partie des favoris sur la plateforme avec environ 7,2 millions de streams pour "Stefania". Pour autant, le fait que les Ukrainiens ne soient pas les plus écoutés sur Spotify les empêche t-il de remporter le concours ? Il est possible qu'ils bénéficient d'un vote de sympathie, comme le montre la tendance chez les bookmakers.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

D'après les chiffres des différentes entreprises de paris rassemblés par l'Eurovision sur leur site, le groupe ukrainien a 58% de chances de gagner (pourcentage au moment de la publication et qui peut évoluer), très loin devant le Royaume-Uni (11%), la Suède (9%) et l'Italie (7%). L'année dernière, les bookmakers ne s'étaient toutefois pas trompés en prédisant la victoire de Måneskin (26%) et la deuxième place de la Française Barbara Pravi (22%).

Qui de Spotify ou des bookmakers aura raison cette année ? Peut-être aucun des deux, mais un troisième oracle : l'intelligence artificielle. Le site web spécialisé dans les paris, MyBettingSites, a fait intervenir une I.A. qui a analysé les caractéristiques des 65 gagnants de l'Eurovision pour établir un profil-type de vainqueur et le comparer avec les candidats de l'édition 2022. Les résultats révèlent que la Grecque Amanda Tenfjord (7ème chez les bookmakers) et la Portugaise Maro (17ème chez les bookmakers) sont les deux gagnantes potentielles.