Publicité

Régionales en PACA : le Rassemblement National fait la course en tête, selon notre sondage

Thierry Mariani
Thierry Mariani
© AFP - Martin Bertrand / Hans Lucas

La région PACA peut basculer dans le giron du Rassemblement National, selon le sondages Ipsos France Inter que nous publions. Le RN est crédité de 37 à 39% d'intention de vote en PACA, au premier tour. Et il est bien placé pour l'emporter au second tour.

Thierry Mariani arrive en tête dans la région PACA au premier tour comme au second, selon le sondage Ipsos France Inter que nous publions. Après 10 jours de psycho-drame entre la droite LR et la République en Marche sur l'opportunité de mener une alliance ou pas, le sondage sonne comme un avertissement sévère. Il montre que Thierry Mariani, la tête de liste du Rassemblement National, est maitre du jeu quel que soit le scénario.

Au premier tour, le RN en tête dans tous les cas

Au premier tour, Thierry Mariani finit en tête dans les trois hypothèses testées par Ipsos. S'il y a une liste LR et une liste LREM,  il s'imposerait avec 37% des voix contre 22% seulement pour le LR Renaud Muselier et 17% pour la liste LREM menée par la secrétaire d'état Sophie Cluzel. Si Renaud Muselier et la République en marche font finalement liste commune, l'écart est plus serré mais Thierry Mariani reste devant avec 39% des intentions de vote et 34% pour LR/ LREM. 

Publicité

C'était pourtant le pari de Renaud Muselier: additionner les voix pour finir en tête du premier tour et créer une bonne dynamique.

Troisième hypothèse, une liste LR seule mais sans le soutien de LREM, Thierry Mariani serait devant avec 38% des voix contre 34% pour Renaud Muselier. 

Dans cette région, "l_es problèmes de sécurité, d'immigration, de terrorisme par la Covid-19, viennent bien avant les questions économiques et sociales",_ commente auprès de France Inter Brice Teinturier, directeur général délégué de l'institut de sondages Ipsos. La région se démarque en cela de ce qui est mesuré au niveau national. "C'est évidemment quelque chose qui éclaire sur le bon niveau d'intention de vote pour la liste de Thierry Mariani et pour le Rassemblement national".

Au second tour, le RN peut l'emporter avec 38 à 40% des voix

Ipsos a ensuite étudié trois hypothèses pour le second tour. Dans une quadrangulaire, entre RN, LR, LREM et le rassemblement des socialistes, des écologistes et des communistes, ou dans le cadre d'une triangulaire sans LREM, que Renaud Muselier soit soutenu ou non par les marcheurs, Le Rassemblement National arriverait en tête avec 38 à 40% des intentions de vote. Il offrirait ainsi pour la première fois une région au RN.

En 2015, le RN était arrivé largement en tête du premier tour et la gauche s'était alors désistée. Aujourd'hui, le rassemblement des écologistes, des socialistes et des communistes mené par Jean Laurent Felizia rêve de créer la surprise face à la "mauvaise bouillabaisse" de leurs adversaires.

La région PACA "pourrait donc basculer" indique Brice Teinturier. "Il faut simplement voir, ajoute-t-il, "et c'est très important, que quand les électeurs nous répondent sur une question de second tour, ils n'ont pas les résultats du premier tour et que donc cette quadrangulaire ou cette triangulaire éventuelles sont susceptibles de beaucoup de variations. Ce que nous avons là, c'est un rapport de force. C'est un rapport de force important qui nous montre que Renaud Muselier est en difficulté."