Publicité

Réouverture des bars, restaurants, lieux culturels : quelle situation chez nos voisins européens ?

Par
Les Anglais, ici à Londres, peuvent retourner boire un verre en terrasse depuis le 12 avril 2021
Les Anglais, ici à Londres, peuvent retourner boire un verre en terrasse depuis le 12 avril 2021
© AFP - Tolga Akmen

Les terrasses et les musées seront les premiers à rouvrir, affirme Emmanuel Macron, ce jeudi 15 avril. Le président planche sur les protocoles de réouverture des bars et restaurants, et de certains lieux culturels pour la mi-mai. Ailleurs en Europe, il est déjà possible de trinquer en terrasse.

C'était l'une des annonces de la dernière allocution d’Emmanuel Macron le 31 mars dernier. Le président de la République se projetait sur la "mai-mai" pour rouvrir le pays et notamment "les lieux de rencontres (..), cet art de vie à la française, les restaurants, les cafés". Il préside ce jeudi une réunion avec une quinzaine de maires en visioconférence pour évoquer les futurs protocoles de réouverture. Selon plusieurs élus, le président a évoqué une première phase de réouverture avec les terrasses et les musées, mais sans donner de date. Du côté de nos voisins européens, les terrasses ont parfois déjà été rouvertes comme au Royaume-Uni.

Les pubs anglais ouverts

Les Anglais sont sortis de leur troisième confinement depuis lundi 12 avril. Il aura duré trois mois en raison de l’explosion du variant anglais. Boire une bière en terrasse, faire les magasins, retourner chez le coiffeur est à nouveau possible outre-manche. Il est également possible de faire du sport en salles, de se relaxer au spa, de lire ou travailler dans les bibliothèques, d’aller à la piscines et zoos, et partir en vacances dans le pays.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Prochaine étape dans le calendrier du déconfinement en Angleterre : la réouverture le 17 mai des restaurants, des hôtels, musées, des salles de spectacle et tribunes des stades, avec des capacités limitées. Depuis le début du mois d’avril, le pays compte moins de 3.000 nouveaux cas de Covid-19 par jour.

L’exception de la Sarre en Allemagne

Les bars et restaurants en Allemagne ont baissé le rideau depuis novembre 2020 à une exception près. La Sarre, le Land frontalier de la Moselle, s’est un peu déconfiné lundi 6 avril. Depuis cette date, les terrasses des bars et des restaurants, les lieux culturels (cinémas, opéras, théâtres), les salles de fitness y sont de nouveau accessibles au public. Pour manger ou boire en terrasse il faut réserver sa place. En parallèle, le développement massif des tests rapides a été considérablement accéléré. 

"Vacciner, tester, ouvrir", les autorités de la Sarre. 

Pour accéder aux bars, restaurants et lieux culturels, un test négatif de moins de 24 heures est exigé. Un formulaire de contact est également à remplir pour pouvoir prévenir les spectateurs si un cas de Covid-19 était détecté. Pour le reste de l’Allemagne, il n’y a pas à ce stade de calendrier de réouverture. 

Le 8 mai en Belgique

En revanche, une date a été annoncée par le Premier ministre belge afin de donner une perspective aux professionnels de la restauration. À compter du 8 mai, les terrasses uniquement seront rouvertes pour les bars et restaurants après six mois de fermeture. Une décision accueillie de façon mitigée puisque le gouvernement avait indiqué initialement la date du 1er mai. En revanche, la réouverture des lieux culturels est repoussée à plus tard par les autorités.  Les représentations culturelles, en extérieur, pourront rassembler jusqu'à 50 personnes à partir du 8 mai.

La Suisse accélère 

En Suisse, le retour à une partie de la vie d’avant se fera de façon spectaculaire. Le Conseil fédéral a annoncé mercredi un large desserrement des restrictions. Les terrasses, cinémas, théâtres ou encore des stades de football accueilleront du public à partir de ce lundi 19 avril. Des jauges limites seront mises en place : 50 personnes et un tiers de la capacité à l’intérieur des salles de concert par exemple, 100 spectateurs maximums à l’extérieur. Le masque sera obligatoire et un mètre et demi de distance entre chaque participant. 

"Un risque calculé, mais certainement pas un chèque en blanc", prévient Alain Berset, conseiller fédéral

C’est un sacré bon en avant pour la Confédération malgré une situation sanitaire loin d’être revenue à la normale. Selon l’Office fédéral de la santé publique, 2.601 cas de Covid-19 ont été détectés en 24 heures.

Relative liberté en Espagne

Les restrictions sanitaires sont régionales en Espagne même si le couvre-feu est national (de 22 ou 23h à 6 heures). Ainsi les bars et restaurants sont ouverts dans certaines régions comme à Madrid ou en Catalogne. Une situation qui attire de nombreux Français. Un tourisme qualifié de "beuveries" qui exaspère les Madrilènes. L’Espagne exige depuis la fin mars un test PCR négatif pour entrer par la frontière terrestre avec la France.

Pour les lieux culturels, la règle ne change pas. Les régions sont libres de rouvrir ou non. Dans la région d’Aragon autour de Saragosse entre Madrid et Barcelone, les musées, cinémas et théâtres accueillent du public avec une jauge limitée.

Italie en plein confinement

Aucune perspective pour la réouverture des bars, restaurants et lieux culturels en Italie. Les trois quarts du pays sont une nouvelle fois confinés depuis la mi-mars.