Résultats serrés, pas de vague républicaine : ce qu'il faut retenir des élections de mi-mandat aux États-Unis

Publicité

Résultats serrés, pas de vague républicaine : ce qu'il faut retenir des élections de mi-mandat aux États-Unis

Par
Les électeurs américains ont voté pour les midterms ce 8 novembre 2022
Les électeurs américains ont voté pour les midterms ce 8 novembre 2022
© AFP - AFP

Les Américains ont voté ce 8 novembre pour les élections de mi-mandat qui vont reconfigurer le Congrès. À cette heure, les Républicains remportent la Chambre des Représentants, plusieurs trumpistes sont battus, et la course pour la majorité au Sénat reste très disputée.

Ces élections de mi-mandat sont moins tranchées qu'elles ne l'étaient annoncées. Même si la Chambre des Représentants tombe dans l'escarcelle des Républicains, ces derniers devront faire face à une opposition démocrate plus importante que prévue. Ils ne sont pas assurés non plus de remporter le Sénat. Des trumpistes purs et durs ont également été battus. Selon les résultats préliminaires, les démocrates limitent le désastre redouté.

Léger avantage aux Républicains pour la Chambre des Représentants

Il n'y a pas de "vague rouge" sur la Chambre des représentants, contrairement à ce que voulaient croire les Républicains. Ce qui se profile est finalement une nette majorité républicaine mais pas de déferlante. Les Démocrates ont conservé des postes de Représentants ou remporté des sièges inattendus.

Publicité

- A New York, le candidat démocrate sortant s'incline face au candidat républicain.

- En Floride, les Républicains remportent quatre sièges.

- Les Républicains étaient persuadés de remporter le siège de Représentant du New Hampshire . Mais c'est finalement la démocrate Maggie Hassan qui devient la nouvelle Représentante de l'État à Washington.

- La trumpiste Marjorie Taylor Greene est réélue face au démocrate Marcus Flowers en Géorgie.

- Dans le Colorado, l'autre figure complotiste Lauren Boebert, représentante sortante, est menée depuis le début du dépouillement par son adversaire démocrate Adam Frisch. Boebert était donnée largement vainqueure ces dernières semaines.

- Les dernières projections donnent 195 sièges au parti républicain, 176 au parti démocrate (source CNN à 9h30 heure française)). Il en faut 218 pour prendre le contrôle de la Chambre.

Kevin McCarthy, le chef des Républicains à la Chambre., a fait de la politique fiction ce 8 novembre à 8h, alors que le controle sur la Chambre des Représentants est toujours en balance :

"Quand vous vous réveillerez demain matin, nous aurons pris la Chambre" a-t-il affirmé

Le Sénat toujours très serré, impossible à déterminer

- La plus grosse prise pour le parti démocrate à cet instant est le poste de sénateur en Pennsylvanie. Le démocrate John Fetterman a battu le médecin star de la télé Mehmet Öz.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

- Dans l'Ohio, un des bastions industriels et agricoles de l'Amérique, l'auteur et homme d'affaires J.D.Vance, important soutien de Donald Trump, l'emporte. Il s'agit d'un revers important pour Joe Biden et pour le candidat démocrate sortant Tim Ryan.

- En Arizona, l'ancien astronaute Mark Kelly devrait conserver son siège face au républicain Blake Masters après plus de la moitié du dépouillement.

- En Géorgie, comme attendu, la course reste très serrée entre le sortant démocrate, pasteur noir Raphael Warnoch, et l'ex joueur de football américain Hershel Walker, soutenu par Trump. Ils sont presque à égalité. En raison d'une spécificité électorale locale, si aucun des deux n'obtient 50% des voix, un deuxième tour sera organisé le 6 décembre prochain.

Les républicains conservent des postes-clé de gouverneurs, la trumpiste Kari Lake donnée battue

En Arizona, la candidate trumpiste la plus en vogue du moment, Kari Lake, serait largement battue.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Lake a perdu sa course au poste de gouverneur face à une autre femme, la démocrate Katie Hobbs.

- Les démocrates parviennent à conserver le siège disputé de gouverneur de l'Etat de New York, un de leurs bastions, qui a été le théâtre d'une course plus serrée qu'attendue ces dernières semaines . La gouverneure sortante Kathy Hochul, qui avait remplacé Andrew Cuomo déchu après un scandale de harcèlement et agressions sexuels, a battu son adversaire républicain Lee Zeldin.

- Au Texas, le républicain Greg Abbott remporte un troisième mandat de gouverneur. Il l'emporte face à Beto O'Rourke.

- Le démocrate Josh Shapiro a été élu gouverneur de la Pennsylvanie, emportant la victoire sur son
adversaire républicain, Doug Mastriano. Doug Mastriano avait répété les allégations de fraude électorale invoquées par Donald Trump après l'élection présidentielle de 2020, et était présent lors de l'assaut du 6 janvier 2021 contre le Capitole.
Josh Shapiro, qui est "Attorney General" (le procureur) de l'Etat, a fait campagne sur le droit des femmes à l'avortement.

- Dans le Michigan, la gouverneure démocrate sortante est réélue. Gretchen Whitmer, l'une des voix les plus anti-Trump durant la présidence Trump, l'a largement emporté. Le droit à l'avortement a été son principal thème de campagne.

- Dans le Massachussetts, les électeurs ont choisi une femme pour la première fois au poste de gouverneure. La démocrate Maura Healey est la première lesbienne gouverneure aux États-Unis.

- En Californie, le gouverneur démocrate en place Gavin Newsom, qui a survécu à une campagne de destitution l'an dernier, est réélu. Newsom pourrait annoncer sa candidature à la primaire démocrate pour la présidentielle de 2024.

- Pour la première fois de son histoire, le Maryland a élu un gouverneur noir. Le démocrate Wes Moore a été élu. Il devient le troisième noir à occuper un poste de gouverneur aux États-Unis, et représente la jeunesse du parti démocrate.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

- En Géorgie, le sortant républicain Brian Kemp est réélu face à la figure du parti démocrate, l'Afro-Américaine Stacey Abrams. Kemp, pur conservateur, pro-ames à feu, anti-avortement, s'était opposé à Donald Trump lors de sa contestation de la présidentielle de 2020.

Le zoom de la rédaction
4 min

- En Floride, le gouverneur trumpiste Ron deSantis est réélu. Il est vu comme l'un des successeurs de Donald Trump et potentiel rival de Joe Biden pour la présidentielle de 2024.

Le trumpiste Ron deSantis réélu au poste de gouverneur de Floride le 8 novembre 2022
Le trumpiste Ron deSantis réélu au poste de gouverneur de Floride le 8 novembre 2022
© AFP - Giorgio VIERA

L'avortement inscrit dans la Constitution de trois nouveaux États

Dans trois États, les électeurs ont voté lors de référendums pour ou contre l'inscription du droit à l'avortement dans la Constitution de leur État. Selon les projections, ils ont voté OUI.  Il s'agit du Vermont, du Michigan et de la Californie.  Dans le Montana et le Kentucky, des mesures visant au contraire à restreindre encore plus le droit à l'avortement ont été rejetées cette nuit par les électeurs.