Publicité

"Roarsome !" : la presse britannique célèbre unanimement la victoire des Anglaises à l'Euro de foot

Par
Les unes de la presse britannique lundi 1er août au lendemain de la victoire des anglaises à l'Euro.
Les unes de la presse britannique lundi 1er août au lendemain de la victoire des anglaises à l'Euro.

Une victoire qui "change l'histoire" pour les femmes et le sport, qui met fin "à 56 ans de souffrance" sans trophée et ramène le "football à la maison" : la presse britannique ne ne tarit pas d'éloges pour évoquer en longueur la victoire dimanche soir des Lionesses à l'Euro de football.

Ce n'est pas juste une célébration, c'est un hommage unanime. La presse outre-Manche met à l'honneur en une, dans ses pages de journaux et de sites internet, la sélection féminine anglaise couronnée championne d'Europe de football dimanche soir, premier trophée de leur histoire. Les Lionesses sont venues à bout de l'Allemagne deux buts à un dans un stade de Wembley survolté et venu en nombre supporter les joueuses. C'est toute la joie de la victoire, un rugissement de bonheur, que l'on retrouve dans la presse.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

"Le football rentre à la maison"

C'est la première fois depuis 1966 que le football anglais remporte un titre, c'est dire si l'attente était longue. Les Bleus ont "ramené la coupe à la maison" en 2018. Pour les Lionesses, c'est le football qui "rentre à la maison" sur les unes du Mirror, du Sun, du Telegraph, du Daily Express et de The Times. Une référence au "Football's coming home", l'hymne officieux des joueurs et joueuses anglaises.

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

D'autres journaux, mettent même en avant le caractère exceptionnel de la victoire. "Ce n'était pas un rêve... Nous avons BIEN vaincu l'Allemagne en finale !", titre le Daily Mail avec une photo de l'attaquante Chloe Kelly laissant exploser sa joie, son maillot retiré, après le but de la victoire, l'une des images les plus fortes de cette finale. Elles ont réussi, "là où l'équipe masculine a si souvent combattu et perdu."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Fin de la souffrance

Cette victoire dans un grand championnat internationale, c'est aussi la fin d'une grande frustration pour les britanniques fans de football : celle de la défaite. "Vous vous rendez-compte ? Célébrée par 87 192 fans à Wembley et des millions chez eux, l'Angleterre met enfin fin à 56 ans de douleur grâce à sa victoire contre sa rivale allemande", titre le Daily Express. 56 ans, ce long tunnel sans titre remporté par l'équipe nationale britannique masculine et féminine, dont la victoire au Mondial remonte à 1966. Le journal Metro titre même en majuscule sur la une : "NO MORE YEARS OF HURT" (Les années de souffrance sont terminées.)

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Place aux femmes

C'est aussi l'occasion pour une partie de la presse de souligner, dans un élan de reconnaissance, que c'est la sélection féminine et non masculine qui met fin l'attente des fans de football. "Gloire aux fantastiques Lionesses" qui "écrivent l'histoire", souligne le Mirror. Le Guardian, avec son "Game changers", analyse dans ses pages comment cette victoire change la donne pour le sport, pour la place des femmes et leur reconnaissance dans le milieu du football et le milieu sportif plus généralement. Le Sun y va plus franco, avec un "poussez-vous les mecs, laissez la place" sur une photo des joueuses brandissant leur trophée.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.