Publicité

Sonia Krimi, une députée singulière dans la macronie

Par
Sonia Krimi, députée LREM
Sonia Krimi, députée LREM
© Radio France - Jacqueline Fardel

Venue de Tunisie à 23 ans pour ses études, Sonia Krimi est devenue enseignante en management, puis a travaillé pour de grands groupes, avant de s'engager en politique en 2017 pour "faire autre chose que gagner de l'argent". Pour 2022, cette figure de l'aile gauche de LREM reste fidèle à Emmanuel Macron.

A 38 ans, Sonia a déjà vécu plusieurs vies professionnelles: enseignante en management à l'université Paris II, "cost-killer", chasseuse de coûts, pour de grandes entreprises, et depuis 2017, députée de la 4e circonscription de la Manche. Elle s'est aussi fait connaître en décembre 2017 par une question incisive et émue au gouvernement, à qui elle reprochait de maltraiter les candidats à l'émigration. Trop vite qualifiée de frondeuse, l'élue de Cherbourg est restée fidèle à la majorité. Malgré sa défaite aux municipales à Cherbourg, et même si elle assure qu'elle n'aurait pas peur de retrouver la société civile, Sonia Krimi est prête à repartir en campagne pour Emmanuel Macron.

Episode 1: "6 mètres carré, je ne peux même pas le louer!": le bureau de la députée

Issue d'une famille tunisienne modeste, arrivée en France en 2005, Sonia Krimi avait entamé une belle carrière universitaire et dans le privée avant de s'engager en politique, en 2017, pour "redonner du sens à sa vie".

Publicité

Sonia Krimi, une députée singulière dans la macronie / EPISODE 1

4 min

Episode 2: "Mes collègues refusaient de m'adresser la parole": la question qui fâche

Le 20 décembre 2017, Sonia Krimi se prépare pour l'exercice très exposé de la question au gouvernement. "Tu n'as pas intérêt à te rater" se dit la jeune députée qui se bat aussi contre son bégaiement. Mais dans l'hémicycle, elle laisse échapper sa colère contre la loi asile et immigration, et fustige des centres de rétention "indignes de la République". Les députés de La France insoumise applaudissent, ses collègues de la majorité n'apprécient pas. 

Sonia Krimi, une députée singulière dans la macronie / EPISODE 2

4 min

Episode 3: Les dorures de l'Assemblée nationale, "c'est très beau mais cela risque de fausser le message"

Sonia Krimi reste émerveillée par le décor de l'Assemblée nationale, mais ne veut pas oublier d'où elle vient. Elle a été élue en 2017, c'est aussi l'année où elle votait pour la première fois: elle a dû prendre un avocat pour obtenir la nationalité française, qui lui avait été refusée à deux reprises. Pour elle, Emmanuel Macron est aussi celui qui a amené "plus de diversité" dans le paysage politique. 

Sonia Krimi, une députée singulière dans la macronie / EPISODE 3

3 min

Episode 4: "Cherbourg ressemble à Tunis!" 

Sonia Krimi dit qu'elle adore sa ville d'adoption. A Cherbourg, elle vit sur le port, bercée par le clapot des vagues et les cris des mouettes, qui lui rappellent sa Tunisie natale. Pourtant, la ville qui l'a élue députée lui a infligée l'année dernière une sévère défaite aux municipales. Une expérience qu'elle a eu du mal à digérer, mais qui ne l'a pas découragée: "on apprend plus de ses échecs", c'est ce que Sonia Krimi a retenu du livre de... Nicolas Sarkozy. Elle se voit désormais comme une élue locale.

Sonia Krimi, une députée singulière dans la macronie / EPISODE 4

3 min

Episode 5: "Je ne suis pas une déserteuse"

Quatre ans après son élection à l'Assemblée nationale, Sonia Krimi assure qu'elle n'aurait pas peur de retourner dans la société civile. Elle renoncerait volontiers à certains aspects de la vie politique, comme "les salamalecs" et "les faux-culs". Mais elle est prête à s'engager "à fond" dans la campagne à venir: "je suis différente et je considère que ce coté différent doit exister de plus en plus en politique".  Et après la politique ? Sonia Krimi se verrait bien diplomate, pour continuer de "créer des ponts".

Sonia Krimi, une députée singulière dans la macronie / EPISODE 5

3 min