Publicité

Sorcières au Théâtre de l’Atelier du 27 septembre au 9 novembre 2022

Par
Sorcières
Sorcières
- SMITH_Spectrographies

Une lecture musicale du livre culte de Mona Chollet

Plusieurs envies motivent cette adaptation de Sorcières de Mona Chollet dès le 27 septembre au Théâtre de l’Atelier : faire entendre avant tout ce texte, sans conteste un des essais les plus marquants (sa puissance, son acuité, son humour aussi) de ces dernières années.

« Sorcières en lecture publique est une expérience très jubilatoire. C’est très important pour moi de faire entendre des sujets essentiels de manière joyeuse et ludique. Tordre le cou aux préjugés et aux injonctions de toutes sortes avec le plaisir et la joie d’être ensemble ! » Clotilde Hesme.

Publicité

Qui mieux que la sorcière, et sa résurgence dans des incarnations contemporaines (la femme sans enfant, la célibataire, la femme aux cheveux blancs…) interroge les normes dominantes qui pèsent et modèlent les féminités ? Mais le faire entendre par une multitude de voix de femmes : des actrices d’âges, d’horizons, d’origines différentes, mais aussi des musiciennes.

Et c’est ainsi que Le collectif À définir dans un futur proche, créé en 2017 et composé par Élodie Demey, Mélissa Phulpin et Géraldine Sarratia, donne naissance à ce spectacle, pour le Théâtre du Rond-point dans un premier temps, et au Théâtre de l’Atelier aujourd’hui.

Élodie Demey, Mélissa Phulpin et Géraldine Sarratia
Élodie Demey, Mélissa Phulpin et Géraldine Sarratia
- Benoit Petre, Etienne Daho et Mika Tard

« La lecture de Sorcières m'a percutée comme celle de Chez soi quelques années plus tôt. Faire entendre la pensée de Mona Chollet avec d'autres femmes artistes, engagées à redéfinir certains stéréotypes et dans cette forme-là est pour moi une sorte de profession de foi. » Constance Dollé.

Plus qu’une lecture, le spectacle consiste en une mise en correspondance d’extraits de l’ouvrage et de chansons, et de parties instrumentales, qui répondent au texte comme un chœur antique et lui offre de nouvelles résonnances.

« Le texte de Mona Chollet m’a fait du bien. Un reset de ma condition de femme. Il m’a interrogée, titillée ou éclairée sur ce que je considérais comme normal ou acquis. Une sorte de remise à niveau nécessaire. Et même sans être en accord sur tout, ces textes m’ont permis d’y trouver force et fondements, de me tenir droite, liée secrètement aux autres femmes. » Aure Atika.

Sur scène, musiciennes et actrices se succèdent, multipliant les féminités, générations, identités. Ensemble, elles composent une forme mouvante, libre : « la puissance invaincue des femmes ».

►►► Distribution

D’après le texte de Mona Chollet Sorcières la puissance invaincue des femmes, éditions Zones, 2018

Par le collectif : À définir dans un futur proche

Adaptation Géraldine Sarratia

Lecture musicale par 4 comédiennes et 2 musiciennes

► Avec, en alternance chaque soir : 4 comédiennes et 2 musiciennes. :

Comédiennes : Ariane Ascaride, Aure Atika, Suzanne de Baecque, Jennifer Decker, Constance Dollé, Valérie Donzelli, Claire Dumas, Marie-Sophie Ferdane, Éyé Haïdara, Clotilde Hesme, Irène Jacob, Annabelle Lengronne, Garance Marillier, Christiane Millet, Anna Mouglalis, Florence Muller, Grace Seri

Musiciennes : Lucie Antunes, Fishbach, Franky Gogo, Mélissa Laveaux, Anne Paceo, Leonie Pernet, P.R2B, Clara Ysé, Yoa

Le collectif À définir dans un futur proche est composé par Élodie Demey, Mélissa Phulpin et Géraldine Sarratia.

Sources Théâtre de l’Atelier