Publicité

Soutien à l'Ukraine : "l'accompagnement" de la France "y compris militaire" va se poursuivre, dit Le Drian

Par
Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, le 10 décembre 2021 à Paris.
Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères, le 10 décembre 2021 à Paris.
© AFP - Bertrand GUAY

Les combats continuent en Ukraine après l'offensive lancée par l'armée russe, suite aux ordres donnés par Vladimir Poutine. Sur France Inter, vendredi matin, le ministre des Affaires étrangères a réaffirmé le soutien de la communauté internationale et promis que "l'accompagnement ne va pas s'arrêter aujourd'hui'.

Depuis la nuit de mercredi à jeudi, la guerre fait rage en Ukraine. Vladimir Poutine a lancé plusieurs offensives chez son voisins et des bombardements et des échanges de tirs ont lieu dans plusieurs villes du pays, notamment dans la capitale, Kiev. Face à cette situation, Jean-Yves Le Drian tient à réaffirmer le soutien de la France. "Notre pays est totalement solidaire avec l'Ukraine", a notamment déclaré le ministre des affaires étrangères sur France Inter, vendredi matin

"Une demande de soutien en équipements de défense"

"Nous sommes au côté de l'Ukraine, nous l'avons montré et nous répondons aux demandes formulées par les autorités ukrainiennes, y compris en terme d'équipement militaire, pour soutenir ce pays dans sa résistance et cet accompagnement là ne va pas s'arrêter aujourd'hui", assure Jean-Yves Le Drian. "Il va se poursuivre dans la durée sur tous les sujets, y compris d'ailleurs ce que je n'ai pas évoqué sur l'accompagnement en matière de lutte contre les cyberattaques."

Publicité

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Le ministre des Affaires étrangères ajoute s'être entretenu avec son homologue ukrainien, "qui m'a fait part de la détermination des Ukrainiens à poursuivre leur résistance et il m'a aussi fait part des demandes qu'il me formulait pour agir." "Nous allons nous mobiliser pour cela, nous l'avons déjà fait et l'Union européenne le poursuivra." Il y a notamment "une demande de soutien financier, et cela a été décidé par le président Macron il y a quelques jours et hier soir au conseil européen, une demande de soutien en équipements de défense et nous allons poursuivre ces demandes."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pas d'envoi de troupes européennes sur place pour le moment 

Interrogé sur le non-envoi de troupes européenne en Ukraine, Jean-Yves Le Drian répond que pour l'instant "nous sommes dans le soutien à l'Ukraine, nous sommes dans le soutien d'appui à la résistance ukrainienne et nous entendons que ce soutien soit inscrit dans la durée et le président ukrainien le sait très bien." 

Il explique également que "n_ous avons entre pays de l'alliance, les 30 pays de l'alliance, un accord de sécurité de défense, qui fait que si un pays de l'alliance est attaqué, tous les pays se sentent concernés et c'est comme si tous les pays étaient  attaqués. C'est un traité de sécurité entre nous. Puis, il y a un devoir de soutien pour des pays partenaires comme l'Ukraine, envers lequel nous faisons preuve d'une assistance significative y compris en équipement militaire."_