Publicité

Stars et fans de K-Pop au secours des manifestants d’Asie du Sud-Est

Par
Les membres du groupe BTS, icônes de la K-Pop sud-coréenne, ont manifesté leur soutien au mouvement hongkongais de résistance à l'emprise de Pékin.
Les membres du groupe BTS, icônes de la K-Pop sud-coréenne, ont manifesté leur soutien au mouvement hongkongais de résistance à l'emprise de Pékin.
© Getty - ilgan Sports/Multi-Bits

PROTEST SONGS 8/8 - Tout l'été, France Inter part à la découverte de la bande-son des mouvements de contestation à travers le monde. Nouvelle escale en Asie du Sud-Est où les fans de K-Pop se mobilisent au service des manifestants pro-démocratie, à Hong Kong, en Thaïlande ou encore en Birmanie.

Ce n’était qu’un clin d’œil discret aux manifestants, mais il s’est répandu comme une trainée de poudre à travers l’Asie. Dans un de leurs derniers clips, les superstars du groupe coréen BTS apparaissent munis de parapluies jaunes, une allusion évidente au "mouvement des parapluies" de Hong Kong, en lutte depuis des années contre le pouvoir central chinois. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

La K-Pop serait-elle en train de se politiser ? Au départ, cette musique ultra-commerciale n’a rien de contestataire. Si les chanteurs partagent parfois leurs engagements sur les réseaux sociaux, ils ne passent pas spécialement pour des agitateurs. Mais ce sont leurs fans – très jeunes et hyperconnectés – qui les poussent à agir ! La force de frappe colossale des communautés de fans de K-Pop a déjà prouvé son efficacité aux États-Unis, où 1 million de dollars ont été récoltés en soutien au mouvement Black Lives Matter et où une mobilisation en ligne a permis de perturber un meeting de Donald Trump en 2020.

Publicité
2 min

Désormais, l'empreinte de la K-Pop se retrouve dans tous les mouvements de contestation d'Asie du Sud Est, que ce soit à Hong Kong, à Bangkok ou à Rangoun. En Birmanie, des fans de K-Pop ont lancé une campagne pour soutenir financièrement le combat contre la junte depuis le coup d’état

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Même chose en Thaïlande, où les sommes rassemblées ont permis de payer les frais d’avocats de manifestants emprisonnés. Capables de se mobiliser massivement, instantanément et à distance pour ces causes, les fans sont devenus de facto des acteurs incontournables dans cette Asie en pleine ébullition, où la jeunesse est en première ligne du combat pour la démocratie.