Publicité

Success story, fortune, Star Wars : 10 choses à savoir sur Rishi Sunak, prochain Premier ministre britannique

Par
Rishi Sunak met régulièrement en avant que sa mère travaillait dans cette pharmacie de Southampton, comme ici en août 2022.
Rishi Sunak met régulièrement en avant que sa mère travaillait dans cette pharmacie de Southampton, comme ici en août 2022.
© AFP - Stefan Rousseau / POOL

Rishi Sunak a été désigné par les conservateurs britanniques pour devenir Premier ministre, ont annoncé les responsables du parti lundi midi. Voici dix choses à savoir sur cet ancien ministre des Finances de 42 ans.

Rishi Sunak va devenir le prochain Premier ministre britannique. L'ancien ministre des Finances a remporté lundi la course à Downing Street après le renoncement de Boris Johnson et l'échec de son adversaire Penny Mordaunt à recueillir 100 parrainages nécessaires.

Après la démission de Liz Truss jeudi,  emportée par sa politique budgétaire après 44 jours en poste, Rishi Sunak est revenu sur le devant de la scène avec une crédibilité au plus haut. L'éphémère Première ministre l'avait battu début septembre mais durant la campagne, il avait bien prévenu les conservateurs que le programme de Truss relevait du "conte de fée". Une prudence budgétaire qui lui avait valu d'être jugé trop centriste et trop lisse, mais qui rassure désormais.

Publicité

Cet homme de 42 ans, un éternel sourire aux lèvres et un air de premier de la classe, raconte à tout-va son histoire familiale et partage beaucoup de sa vie sur les réseaux sociaux. France Inter a déniché dix infos à savoir sur le prochain Premier ministre britannique.

Géopolitique
3 min

Il raconte sa "success story"

Rishi Sunak raconte volontiers son histoire familiale, une success story comme les conservateurs les aiment. Né le 12 mai 1980 à Southampton, sur la côte sud de l'Angleterre, Rishi Sunak est l'aîné de trois enfants et le fils d'un médecin généraliste du système de santé public et d'une pharmacienne. D'origine indienne, ses grands-parents ont émigré d'Afrique orientale vers le Royaume-Uni dans les années 1960. "Ma famille a émigré ici il y 60 ans. [Ma mère] tenait la pharmacie locale de Southampton. C'est là que j'ai grandi, dans la boutique, livrant les médicaments. J'ai travaillé comme serveur au restaurant indien au bout de la rue", a-t-il raconté lors de la dernière campagne pour le leadership. "Je suis ici grâce au dur labeur, au sacrifice et à l'amour de mes parents."

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Il a étudié à Oxford et Stanford

Rishi Sunak a cependant très vite accédé à l'élite en fréquentant le Winchester College, un très chic pensionnat pour garçons. Il a ensuite étudié la politique, la philosophie et l'économie dans les prestigieuses universités d'Oxford, en Angleterre, et de Stanford, aux États-Unis.

Il est très fortuné

Le futur Premier ministre est considéré comme l'un des députés britanniques les plus riches. Avant d'entrer en politique, il a travaillé dans la finance, en particulier chez Goldman Sachs, et fondé sa propre société d'investissement. Il doit également sa fortune à son mariage avec Akshata Murty, femme d'affaires et fille de N. R. Narayana Murthy, un multimilliardaire indien, cofondateur de l'entreprise de services informatiques indienne Infosys. Ils possèdent un manoir géorgien à Kirby Sigston, un village du Yorkshire. Ils ont deux filles.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

La situation fiscale de Akshata Murty a provoqué une vive polémique au printemps dernier car celle-ci était considérée par le fisc britannique comme une personne "non domiciliée" au Royaume-Uni et par conséquent, ses revenus issus de l'étranger n'étaient pas taxés. Ce statut, parfaitement légal, faisait tache, en pleine crise du pouvoir d'achat, alimentant les critiques qui visaient déjà son époux, très réticent à aider davantage les ménages. Elle avait aussitôt annoncé que ses revenus à l'étranger seraient désormais imposés au Royaume-Uni.

Il est décrit comme technocrate

Rishi Sunak a été élu député du Yorkshire (nord de l'Angleterre) en 2015. Il a ensuite été secrétaire en chef du Trésor et secrétaire d'État chargé des collectivités locales. À peine cinq ans après son entrée en politique, il a accédé à 39 ans au poste très convoité de ministre des Finances, peu avant le début de la pandémie. Il s'est vite rendu populaire en déliant largement les cordons de la bourse. Depuis, ce conservateur a amorcé un retour vers l'orthodoxie budgétaire chère à son cœur, annonçant notamment des hausses d'impôts qualifiées par ses critiques, jusque dans son propre camp, de coup porté au porte-monnaie des plus modestes. Il a souvent été accusé d'être un technocrate déconnecté de la population.

Pendant la campagne face à Liz Truss, il est apparu donneur de leçons, accroché à l'orthodoxie budgétaire face à la crise économique, tout en changeant d'avis face aux critiques. Pour John Curtice, politologue à l'université de Strathclyde interrogé à l'époque par l'AFP, Rishi Sunak se montre "un peu cassant, il donne l'impression d'être mal à l'aise sous la pression".

Il a défendu le Brexit

Rishi Sunak a fait campagne pour le Brexit. Dans un texte publié en 2016 sur son site Internet, il décrivait la sortie de l'Union européenne comme une "opportunité pour notre pays de reprendre le contrôle de son destin". "Je pense que notre nation sera plus libre, plus juste et plus prospère en dehors de l'UE", écrivait-il.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Il est accusé d'avoir précipité la chute de Boris Johnson

Le 5 juillet dernier, Rishi Sunak a annoncé sa démission du poste de ministre des Finances, après les scandales à répétition qui secouaient le gouvernement du Premier ministre Boris Johnson. "Le public attend légitimement que le gouvernement soit conduit de manière compétente et sérieuse", avait-il affirmé. Dans le même temps, le ministre de la Santé annonçait lui aussi son départ. Ils ont ensuite été suivis par une soixantaine de collègues. Rishi Sunak a donc été accusé par une partie de la base d'avoir trahi Boris Johnson.

Il soigne son image sur les réseaux sociaux

Rishi Sunak est très actif sur les réseaux sociaux. Sur Instagram et Twitter, on le voit en train de travailler chez lui en sweat à capuche, confectionner un gâteau ou encore porter des bottes et un gilet fluorescent sur un chantier. Avec parfois des retours de flamme : il avait été raillé à l'été 2020 pour une photo où l'on voyait une très onéreuse tasse connectée trôner sur son bureau, la presse ayant alors mis en exergue ses goûts de luxe (post supprimé depuis).

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Il a prêté serment sur la Bhagavad Gita

Rishi Sunak était le premier hindou Chancelier de l'Échiquier et va devenir le premier chef de gouvernement non-blanc du Royaume-Uni. Lors de son entrée à la Chambre des Communes en 2015, il avait prêté serment sur le Bhagavad Gita, un texte sanskrit sacré.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Il est un grand amateur de cricket

Le prochain Premier ministre britannique est un amateur de sport et particulièrement de cricket. Il a publié plusieurs posts sur les réseaux sociaux en référence à ce sport, très populaire en Inde. Il a notamment assisté au match de Coupe du monde entre l'Angleterre et l'Inde le 30 juin 2019, à Birmingham.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Fan de Star Wars

Rishi Sunak est également un fan de Star Wars. Dans un post Instagram sur son enfance, il écrit par exemple : "En grandissant, je n'aurai jamais pensé faire ce travail (principalement parce que je voulais être un Jedi)", en référence aux héros de la saga. Dans un autre post, publié à l'occasion de la réouverture des magasins après le confinement, il apparaît devant un étal de figurines Star Wars, avec un petit maître Yoda : "Super d'être de retour dans les magasins aujourd'hui pour collecter des cadeaux pour - moi - les enfants", a écrit le ministre.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.